Martin Brodeur quitte son filet

Brodeur a signé un contrat d'un an pour... (PHOTO ARCHIVES AP)

Agrandir

Brodeur a signé un contrat d'un an pour se joindre aux Blues le 2 décembre, tentant de récolter une 700e victoire en carrière.

PHOTO ARCHIVES AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Martin Brodeur, 42 ans, annoncera sa retraite demain après une glorieuse carrière de plus de 21 ans. Aucun gardien dans l'histoire n'aura remporté plus de matchs. Il est aussi le seul à avoir remporté 40 matchs ou plus lors de 8 saisons et à avoir marqué un but autant durant la saison qu'en séries éliminatoires. Il restera avec les Blues de St. Louis dans un rôle de conseiller spécial, avant de rejoindre les Devils du New Jersey la saison prochaine.

À l'époque où il travaillait pour les Capitals de Washington, le recruteur Gilles Côté s'était fait accompagner à Saint-Hyacinthe par l'entraîneur des gardiens Warren Strelow pour voir à l'oeuvre Martin Brodeur.

Strelow n'avait pas été impressionné par les performances de Brodeur. Il trouvait ses déplacements trop lents et n'était pas impressionné par ses qualités athlétiques.

Les Devils du New Jersey, eux, se cherchaient désespérément un gardien cette année-là (1990). Trevor Kidd était le choix populaire. Martin Brodeur, le négligé.

Alors recruteur à temps partiel pour les Devils, Claude Carrier avait profité du congé de printemps à l'école où il travaillait pour assister à trois matchs de Kidd à Brandon, dans l'Ouest canadien.

«Même si Martin accordait beaucoup de buts à Saint-Hyacinthe, je trouvais qu'il n'abandonnait jamais. Il venait d'un milieu familial stable, contrairement à Kidd. J'avais une bonne relation avec le père de Martin et son frère Claude.»

Les Capitals repêchaient au 10e rang et, à la recommandation de Strelow, ont opté pour le défenseur John Slaney.

Les Devils ont fait leur petite enquête et une seule autre équipe se cherchait un gardien, les Flames de Calgary. Ceux-ci rêvaient à Kidd, et le New Jersey n'a pas hésité à inverser son choix au repêchage, le 11e au total, de façon à obtenir un choix de deuxième ronde supplémentaire.

Avant de choisir, au 20e rang, le directeur général des Devils, Lou Lamoriello, a posé une dernière question à Carrier: «Es-tu sûr, Claude?»

Celui-ci a répondu sans hésiter qu'il n'y avait aucune crainte à y avoir. «On n'est jamais sûr à 100%, mais je savais que, bien encadré, il jouerait dans la Ligue nationale de hockey», confiait hier au bout du fil à La Presse le recruteur des Devils.

Vingt-cinq ans ont passé. Martin Brodeur annoncera sa retraite du hockey demain. Aucun autre gardien dans l'histoire n'a remporté plus de victoires. Personne même ne s'approche de sa marque de 691.

Brodeur a remporté trois fois la Coupe Stanley avec les Devils, deux médailles d'or olympique, quatre fois le trophée Vézina remis au meilleur gardien et le trophée Calder pour le titre de recrue par excellence dans la LNH.

Le gardien québécois a tenté, à 42 ans, un retour dans le hockey à la fin de novembre, avec les Blues de St. Louis. Il s'agissait de la première fois qu'il portait un autre uniforme que celui des Devils. Il a disputé sept matchs, sans grand succès, et a été relégué dans les estrades au retour du gardien blessé Brian Elliott.

Le 14 janvier, il a pris une pause d'une semaine pour réfléchir à son avenir, avant de décider d'arrêter. Brodeur demeurera dans l'entourage des Blues à titre de conseiller spécial et accompagnera l'équipe dans ses déplacements, mais devrait retrouver les Devils dans un rôle au sein de la direction dès l'an prochain.

«J'ai discuté avec Doug Armstrong [le DG des Blues] parce qu'il ne voulait pas qu'on perçoive cette embauche de façon négative», a confié hier le directeur général des Devils, Lou Lamoriello, au quotidien The Record.

«Il va travailler pour eux d'ici la fin de l'année, en raison de leur rang au classement et des enjeux qui les attendent. Mais il sera un Devil par la suite. Ce n'est même pas une question. Je serais en état de choc s'il ne revenait pas avec nous l'an prochain.»

L'agent de Martin Brodeur, Pat Brisson, a mentionné hier à La Presse que le gardien québécois s'adresserait aux médias demain.

Sept moments marquants

1- Martin Brodeur est repêché par les Devils du New Jersey au 20e rang en 1990. Le seul autre gardien repêché en première ronde, Trevor Kidd, par les Flames de Calgary, a remporté 140 victoires en 387 matchs.

2- Premier match dans la LNH en 1991. Il est rappelé d'urgence lorsque Craig Billington et Chris Terreri tombent au combat. Il bat les Bruins 4-2 et remporte la première de ses 691 victoires.

3- Première conquête de la Coupe Stanley en 1995 en finale contre les favoris, les Red Wings de Detroit. Brodeur se surpasse, et Detroit est balayé en quatre matchs au cours desquels le gardien des Devils accorde seulement sept buts à sa deuxième saison complète dans la LNH.

4- En avril 1997, lors de la première ronde des séries éliminatoires contre le Canadien, Martin Brodeur marque dans un filet désert à l'aide d'un long dégagement qui confirme la victoire des Devils, 5-2. Il s'agissait de la deuxième fois seulement de l'histoire qu'un gardien marquait en séries éliminatoires.

5- Le 5 avril 2007, Brodeur bat le record de Bernard Parent pour le plus de victoires dans une saison en remportant son 48e match.

6- En mars 2009, lors d'un match à domicile devant parents et amis qui s'étaient déplacés pour l'occasion, Brodeur et les Devils battent les Blackhawks de Chicago 3-2. Le Québécois fracasse alors la marque de Patrick Roy pour le plus grand nombre de victoires en carrière. Il en a désormais 552.

7- Le 29 décembre 2014 dans l'uniforme des Blues de St. Louis, Brodeur blanchit l'Avalanche du Colorado, dirigé par Patrick Roy. «Si c'est mon dernier match en carrière, ça ne sera pas une mauvaise façon de me retirer», dit-il. Brodeur disputera un seul autre match, qu'il perdra...

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer