• Accueil > 
  • Sports > 
  • Hockey 
  • > Un doublé pour Bournival, un autre gain pour le Canadien 

Un doublé pour Bournival, un autre gain pour le Canadien

  • Bournival a inscrit deux buts. (Photo AP)

    Plein écran

    Bournival a inscrit deux buts.

    Photo AP

  • 1 / 6
  • Emelin, cordialement invité par Tootoo à aller voir le plexiglas de plus près. (Photo AP)

    Plein écran

    Emelin, cordialement invité par Tootoo à aller voir le plexiglas de plus près.

    Photo AP

  • 2 / 6
  • Le Tricolore a marqué 4 buts, dont un dans un filet désert. (Photo AP)

    Plein écran

    Le Tricolore a marqué 4 buts, dont un dans un filet désert.

    Photo AP

  • 3 / 6
  • Keith Kinkaid a failli à la tâche. (Photo AP)

    Plein écran

    Keith Kinkaid a failli à la tâche.

    Photo AP

  • 4 / 6
  • Gonchar veille au grain. (Photo AP)

    Plein écran

    Gonchar veille au grain.

    Photo AP

  • 5 / 6
  • Harrold s'effondre à terre. (Photo AP)

    Plein écran

    Harrold s'effondre à terre.

    Photo AP

  • 6 / 6

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(NEWARK) Michel Therrien souhaitait voir son quatrième trio plus souvent en zone adverse. Ses trois joueurs le lui ont donné, et même plus.

Michaël Bournival a inscrit ses deux premiers buts de la saison et le Canadien a défait les Devils 4-2, vendredi soir, au New Jersey.

De retour dans la formation pour un deuxième match de suite, Bournival a montré de belle façon à son entraîneur qu'il mérite sa place parmi les 12 meilleurs attaquants.

Ses efforts ont permis à Carey Price de signer sa 200e victoire dans la Ligue nationale, et ce, à son 400e match. Pour ce triomphe, le gardien du CH a bénéficié de la bienveillance de ses poteaux, qui ont repoussé trois rondelles pour lui.

Le Tricolore signe un cinquième gain de suite, un huitième à ses neuf dernières sorties. Avec des visites en Caroline, en Floride et à Newark, ce n'était pas la semaine la plus difficile sur papier cette saison. Mais on ne pourra pas accuser l'équipe d'avoir raté sa chance contre des adversaires moins bien classés.

L'histoire de deux trios

Le gardien des Devils, Keith Kinkaid, obtenait seulement son quatrième départ dans la LNH. Max Pacioretty a vite voulu savoir ce qu'il avait dans le ventre et a obtenu une chance de marquer dès la 15e seconde, en vain.

Ce même trio a rappliqué en fin de période, quand le bon travail de Pacioretty derrière le filet a permis à Brendan Gallagher d'obtenir un tir de qualité depuis l'enclave, mais la rondelle a touché le poteau.

C'était encore 0-0 après 20 minutes, première période au cours de laquelle Price a lui aussi eu droit à l'aide de son poteau. Dans son cas, c'est une frappe de Marek Zidlicky qui a abouti sur la tige.

Bournival a ouvert la marque en période médiane. L'ailier s'est servi de sa vitesse pour s'amener en zone adverse. Sa tentative de passe vers Dale Weise a ricoché sur le patin du défenseur Jon Merrill, ce qui a déjoué Kinkaid. Pas son plus beau but, mais c'est tout de même son premier depuis le 5 avril dernier...

Une punition de Jaromir Jagr en fin de deuxième période a permis aux visiteurs de doubler leur avance, avec un filet inscrit par Pacioretty. On notera qu'une jolie incursion de Gallagher a forcé Jagr à accrocher. Bref, le premier trio du CH aura fabriqué ce but de A à Z.

Bournival en a remis au début du troisième tiers avec son deuxième filet de la soirée. Il s'agit du premier doublé de sa carrière dans la LNH.

Une bête erreur d'Alexei Emelin, qui a perdu la rondelle en zone offensive, a permis à Michael Ryder de lancer une contre-attaque pour les Devils. L'ancien du CH y a été d'un tir précis des poignets pour priver Price du jeu blanc.

Michael Cammalleri a resserré l'écart à un but avec moins de six minutes à écouler, après que Jagr s'eut moqué d'Emelin dans le coin de la patinoire.

Décidément, ce n'était pas de cette façon qu'Emelin aurait voulu souligner son 200e match dans la LNH... 

Tomas Plekanec a enfilé le but d'assurance dans la dernière minute. Sur le jeu, P.K. Subban a obtenu sa troisième aide de la rencontre.

Parenteau blessé

Le Canadien a terminé la rencontre avec seulement 11 attaquants. Pierre-Alexandre Parenteau a quitté le match en milieu de la deuxième période après avoir encaissé une percutante mise en échec de Tim Sestito. La nature de sa blessure n'a pas été précisée.

Les Devils, eux, ont dû se débrouiller à cinq défenseurs à compter de la 11e minute de la rencontre. En se penchant pour récupérer une rondelle, Peter Harrold a été atteint au visage par le bâton de Nathan Beaulieu.

Le Canadien conclut son périple de cinq rencontres à l'étranger dès samedi soir, avec une visite à Pittsburgh pour y affronter les Penguins.

Partager

lapresse.ca vous suggère

  • La neuvième vie de Scott Gomez

    Sports

    La neuvième vie de Scott Gomez

    Il se passe de drôles de choses au New Jersey depuis quelques semaines. L'entraîneur a été congédié au lendemain de Noël, deux des trois meilleurs... »

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer