• Accueil > 
  • Sports > 
  • Hockey 
  • > Oreillons: le CH prend des précautions pour éviter l'éclosion 

Oreillons: le CH prend des précautions pour éviter l'éclosion

Michel Therrien a affirmé que l'organisation est grandement... (PHOTO ROBERT SKINNER, ARCHIVES LA PRESSE)

Agrandir

Michel Therrien a affirmé que l'organisation est grandement préoccupée par la situation.

PHOTO ROBERT SKINNER, ARCHIVES LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
Robert Laflamme

Les joueurs du Canadien se lavent les mains sans doute comme ils ne l'ont jamais fait. L'entraîneur Michel Therrien a réitéré, lundi, que l'équipe ne lésine pas sur les précautions afin d'éviter l'éclosion des oreillons.

La maladie virale infantile continue de se répandre au sein de la LNH, avec une quinzaine de cas répertoriés.

«L'organisation est grandement préoccupée par la situation, a affirmé Therrien. Nous sommes contents de n'avoir aucun cas. Le personnel médical est très proactif. Nous ne courons aucun risque. Nous avons fait vacciner tous les joueurs. Nous avons retiré le défenseur Bryan Allen de l'entourage de l'équipe quand nous avons eu des craintes. Nous suivons la situation de près.»

La semaine dernière, le défenseur P.K. Subban a montré des symptômes grippaux, mais il s'est avéré que ce n'était rien de sérieux.

«C'est la période de l'année où nous devons prendre des précautions additionnelles, comme celle de se laver souvent les mains», a dit Subban.

La propagation des oreillons ne doit pas être prise à la légère, selon lui.

«Je n'ai jamais vu rien de semblable. Nous devons composer avec la situation et rester vigilants.»

Le dernier cas en lice serait celui de l'attaquant Beau Bennett, que les Penguins de Pittsburgh ont placé en quarantaine. On a rappelé lundi que Bennett avait fait la visite d'hôpitaux pour enfants de Pittsburgh avec des coéquipiers, la semaine dernière. Or lundi justement, c'était la traditionnelle journée de visite des hôpitaux de Montréal du Canadien.

«Nous ne craignons pas d'aller voir les enfants à cause de ça [les oreillons]. Moi, je crois qu'il [Bennett] a attrapé le virus de Sidney Crosby», a lancé à la blague Brendan Gallagher.

Visite d'hôpitaux

Les joueurs du CH ne se font jamais prier pour aller égayer le quotidien d'enfants malades dans les hôpitaux, à l'approche des Fêtes. On rappelait dans l'entourage de l'équipe, lundi, que la tradition est née d'une initiative de Jean Béliveau, il y a une cinquantaine d'années.

«De voir le sourire qui illumine le visage des enfants et l'énergie qu'ils ont malgré les épreuves qu'ils doivent surmonter, ça place les choses dans leur juste perspective, a relevé Gallagher. Nous vivons comme dans un vase clos. Quand ça ne va pas bien, nous nous apitoyons sur notre sort. C'est quand nous faisons des sorties comme celle-là que nous réalisons combien nos problèmes ne sont rien.

«Ce sont toujours des rencontres agréables, a-t-il continué. Nous avons beaucoup de plaisir ensemble. Tant mieux si nous pouvons rendre ces enfants heureux avant Noël. Ils nous le remettent bien parce qu'ils nous rendent heureux. C'est positif pour tout le monde.»

Michel Therrien honoré par la LHJMQ

Michel Therrien a accueilli comme «un bel honneur», lundi, l'annonce de son admission prochaine au Temple de la renommée de la LHJMQ.

L'entraîneur du Canadien a fait ses débuts comme entraîneur dans la LHJMQ, dans les années 1990, d'abord à la barre du Titan de Laval et ensuite des Bisons de Granby. Il a contribué à redorer le blason de la LHJMQ, en menant les Bisons jusqu'à la conquête de la Coupe Memorial en 1996. La conquête des Bisons avait mis fin à une séquence honteuse de 25 ans du circuit junior québécois.

Outre Therrien, admis dans la catégorie des bâtisseurs, le Temple de la renommée de la LHJMQ s'enrichira de quatre autres nouveaux membres, le 8 avril prochain.

Les exploits du gardien Martin Brodeur, du défenseur Billy Campbell et de l'attaquant Martin Gélinas seront célébrés, tandis qu'on soulignera pour la première fois à titre posthume, à l'occasion du 20e anniversaire d'existence du Temple, la contribution du bâtisseur Jean Rougeau.

Beau Bennett a subi des tests pour les oreillons

PITTSBURGH - Les Penguins de Pittsburgh ont fait passer des tests pour les oreillons à leur attaquant Beau Bennett.

Le directeur général Jim Rutherford a fait savoir que Bennett montrait des symptômes et que l'équipe attendait le résultat des tests.

Bennett était déjà à l'écart à cause d'une blessure dans le bas du corps, subie contre Boston le mois dernier.

Le capitaine Sidney Crosby sera absent en soirée contre Tampa Bay, justement en raison des oreillons.

Crosby est le 13e joueur de la LNH à être incommodé par les oreillons, après Corey Perry, François Beauchemin, Clayton Stoner et Emerson Etem, des Ducks, Ryan Suter, Keith Ballard, Marco Scandella, Jonas Brodin et Christian Folin, du Wild, Tanner Glass, des Rangers, ainsi que Travis Zajac et Adam Larsson, des Devils.

Le virus des oreillons se répand par la salive ou le mucus, habituellement en éternuant, en reniflant ou même en parlant. Partager des boissons et des ustensiles peut aussi contribuer à étendre l'infection.

- THE ASSOCIATED PRESS

Partager

lapresse.ca vous suggère

  • Lars Eller confiant de revenir au jeu sous peu

    Hockey

    Lars Eller confiant de revenir au jeu sous peu

    Le Canadien était de retour à l'entraînement lundi et tous les effectifs étaient sur la glace. Lars Eller et Mike Weaver portaient toutefois le... »

  • Les oreillons préoccupent Hockey Estrie

    Sports

    Les oreillons préoccupent Hockey Estrie

    Les oreillons, cette maladie infantile qui fait trembler la LNH depuis quelque temps, ont des répercussions jusqu'en Estrie où le président de Hockey... »

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer