Parenteau tranche en tirs de barrage à Calgary

  • Pierre-Alexandre Parenteau a été l'unique marqueur de la séance de tirs de barrage. (PC)

    Plein écran

    Pierre-Alexandre Parenteau a été l'unique marqueur de la séance de tirs de barrage.

    PC

  • 1 / 10
  • Avec 37 arrêts, Carey Price a été la première étoile incontestée de la soirée. (PC)

    Plein écran

    Avec 37 arrêts, Carey Price a été la première étoile incontestée de la soirée.

    PC

  • 2 / 10
  • Jonas Hiller stoppe un lancer de Brendan Gallagher. (Reuters)

    Plein écran

    Jonas Hiller stoppe un lancer de Brendan Gallagher.

    Reuters

  • 3 / 10
  • Jarred Tinordi et Josh Jooris font connaissance en 1re période. (PC)

    Plein écran

    Jarred Tinordi et Josh Jooris font connaissance en 1re période.

    PC

  • 4 / 10
  • Tom Gilbert a inscrit son premier but dans l'uniforme du Canadien. (Reuters)

    Plein écran

    Tom Gilbert a inscrit son premier but dans l'uniforme du Canadien.

    Reuters

  • 5 / 10
  • Travis Moen met en échec Deryk Engelland. (Reuters)

    Plein écran

    Travis Moen met en échec Deryk Engelland.

    Reuters

  • 6 / 10
  • Joe Colborne entre en collision avec Carey Price. (Reuters)

    Plein écran

    Joe Colborne entre en collision avec Carey Price.

    Reuters

  • 7 / 10
  • Carey Price reçoit de la visite dans son filet. (PC)

    Plein écran

    Carey Price reçoit de la visite dans son filet.

    PC

  • 8 / 10
  • Jarred Tinordi et Brandon Bollig pourchassent la rondelle. (PC)

    Plein écran

    Jarred Tinordi et Brandon Bollig pourchassent la rondelle.

    PC

  • 9 / 10
  • Carey Price bloque une déviation de Curtis Glencross. (PC)

    Plein écran

    Carey Price bloque une déviation de Curtis Glencross.

    PC

  • 10 / 10

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Calgary) Les unités spéciales peuvent parfois vous sauver lors d'une performance ordinaire. Les joueurs du Canadien en savent maintenant quelque chose...

Les Flames ont été incapables de marquer pendant les sept punitions au Tricolore, et les Montréalais l'ont emporté 2-1 en fusillade.

Pierre-Alexandre Parenteau a été l'unique marqueur de la séance de tirs de barrage, tandis que Carey Price a bloqué les salves adverses. Johnny Gaudreau croyait bien avoir marqué pour la bande à Bob Hartley, mais les arbitres lui ont refusé son but, puisqu'il s'y est pris à deux reprises avant de tirer.

Les hommes de Michel Therrien signent une première victoire à Calgary depuis le 5 janvier 2002. Depuis, ils avaient subi une nulle et sept revers de suite.

Cette victoire aurait été impossible sans le brio de Price, d'ailleurs choisi première étoile de la soirée. Il a bloqué 37 tirs pendant les 65 premières minutes, avant de se dresser en tirs de barrage. C'est beaucoup grâce à lui si le Tricolore a résisté pendant les 13 minutes et 15 secondes d'avantage numérique des Flames.

C'est un huitième gain en 10 matchs pour le Canadien cette saison.

Un premier pour Gilbert

Contre son ancienne équipe, Rene Bourque a obtenu la meilleure chance de marquer du Tricolore en première période, lorsqu'il s'est présenté seul devant Jonas Hiller. Mais le gardien suisse a tout juste effleuré la rondelle de la mitaine pour priver la fierté de Lac La Biche de son premier but de la saison.

À l'autre bout, Price a reçu neuf tirs dans cette première période, pas tous commodes. Il s'est notamment signalé en fin de période, pendant un désavantage numérique, en sortant la jambière sur un tir pris dans la circulation lourde.

Les deux équipes ont touché la cible une fois chacune en période médiane. Mark Giordano a battu Price quand il a eu tout son temps pour décocher un tir dans la partie supérieure, depuis le milieu de l'enclave. Un changement lent de Bourque a notamment aidé les Flames à fabriquer ce but, et le gros ailier du CH a passé les 10 minutes suivantes cloué au banc.

La riposte est venue de Tom Gilbert, son tout premier dans l'uniforme bleu, blanc, rouge. Son tir du bord de la bande a désarçonné Jonas Hiller.

Les Montréalais se sont compliqué la tâche au troisième tiers, en prenant trois punitions dans les huit dernières minutes. Mais grâce aux arrêts de Price et au bon travail des unités de désavantage numérique, l'équipe a pu s'accrocher jusqu'à la prolongation.

Cette troisième période, Lars Eller l'a regardée depuis le bout du banc, lui qui a été pénalisé après avoir pris une punition inutile en fin de deuxième vingt.

Tinordi de retour

Le Canadien a apporté deux changements à sa formation par rapport à la rencontre de lundi. Price a repris sa place devant le filet, tandis qu'à la ligne bleue, Jarred Tinordi a remplacé Nathan Beaulieu. Jiri Sekac et Michaël Bournival ont donc une fois de plus été laissés de côté.

Chez les Flames, l'ancien du Canadien Raphael Diaz a été laissé de côté et n'a donc pas pu affronter ses anciens coéquipiers.

Le Tricolore conclura son périple dans l'Ouest canadien jeudi, quand il visitera les Canucks à Vancouver. Mais il n'a pas fini d'en découdre avec les équipes de la région, puisque les Flames seront les visiteurs dimanche pour le retour à la maison.

______________________________________________

Ils ont dit

«Honnêtement, je ne me sentais pas très bien avant le match. J'étais très moyen pendant l'échauffement. J'ai reçu des tirs rapidement en première période et j'ai trouvé mon rythme.» - Carey Price

«C'était une bonne sensation de finalement marquer ce premier but. J'essayais d'envoyer des rondelles au filet, de trouver des lignes de tir. Mais je ne sais pas si la rondelle a touché quelqu'un (sur son but).» - Tom Gilbert, auteur de son premier but dans l'uniforme du Canadien.

«Je n'ai pas aimé son match.» - Michel Therrien, à propos de Lars Eller

«Je n'avais pas entendu le sifflet. Tout ce que j'entendais, c'était les joueurs à notre banc qui criaient. J'ai bien vu que Hiller avait arrêté de jouer, mais je ne voulais pas avoir l'air fou.» - Max Pacioretty, au sujet de la rondelle qu'il a lancée dans le filet des Flames après un arrêt de jeu

«Je n'aurais pas pu demander plus à mes joueurs. C'était un bon match. On était sur la rondelle. On n'a juste pas pu profiter de quelques bonnes chances. C'est l'histoire de notre semaine.» - Bob Hartley

«Il a été incroyable. On a mal joué devant lui, on a été indisciplinés. Mais dès qu'il voit un tir, il va l'arrêter. On ne peut pas dire assez de bien à son sujet.» - Tom Gilbert, au sujet de Carey Price

«Johnny (Gaudreau) bourdonnait. C'était un plaisir de le regarder. Je le regardais et je me sentais comme un partisan. Il a été très bon pour se créer de l'espace.» - Bob Hartley

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer