Le Canadien laisse aller Douglas Murray

Le défenseur Douglas Murray ne sera vraisemblablement pas... (Photo Bernard Brault, archives La Presse)

Agrandir

Le défenseur Douglas Murray ne sera vraisemblablement pas de retour avec le Canadien la saison prochaine.

Photo Bernard Brault, archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Douglas Murray ne fait pas partie des plans du Canadien en vue de la prochaine saison.

L'agent Anton Thun a confirmé à La Presse que la direction montréalaise ne prévoit soumettre aucune nouvelle offre à Murray, qui pourra donc tenter d'en venir à une entente avec l'équipe de son choix à l'ouverture du marché des joueurs autonomes, le 1er juillet.

Les deux parties ont brièvement discuté hier, sans qu'aucune entente ne soit conclue. Pour le moment, aucune autre discussion n'est prévue entre Anton Thun et le directeur général du Canadien, Marc Bergevin.

«Je crois comprendre que Douglas ne se situe pas au haut de la liste des priorités du Canadien, a indiqué l'agent en entrevue téléphonique. Il ne se situe pas là où on le voudrait. Le Canadien doit régler les dossiers de P.K. Subban, Andrei Markov, Brian Gionta... Disons que le retour de Douglas à Montréal est fort improbable, mais Marc n'a pas complètement fermé la porte.»

Du même souffle, Anton Thun a reconnu que son client et lui ont déjà commencé à penser au 25 juin, date à laquelle les joueurs autonomes peuvent commencer à discuter avec les équipes du circuit; une disposition prévue dans la dernière convention collective. «Pour l'instant, c'est ce que nous comptons faire», a laissé savoir l'agent.

Un bref passage à Montréal

Le Suédois de 34 ans n'aura donc fait que passer à Montréal et au Centre Bell, lui qui avait dit oui à un contrat d'une saison avec le Canadien en août, pour 1,5 million.

Il a pris part à 53 rencontres, récoltant 2 points, mais son temps de jeu a grandement diminué en séries éliminatoires, ce qui pouvait laisser croire à un avenir très incertain pour lui dans le camp montréalais.

L'entraîneur-chef Michel Therrien avait d'ailleurs choisi de l'insérer dans sa formation à seulement 3 reprises en séries, alors que l'équipe a disputé un total de 17 rencontres éliminatoires.

À la suite de l'élimination du Canadien par les Rangers de New York en finale de l'Association de l'Est, Murray avait d'ailleurs lui-même insisté pour dire qu'il ne souhaitait pas revenir à Montréal dans un rôle secondaire.

Reste à voir s'il pourra trouver preneur sur le marché des joueurs autonomes.

«On ne sait jamais ce que le marché peut nous offrir, on verra bien ce qui arrivera», s'est contenté de répondre l'agent, qui demeure confiant pour la suite des choses concernant son client.

Le Canadien avait choisi d'offrir un contrat à Murray au moment où il était joueur autonome, après des séjours chez les Sharks de San Jose et les Penguins de Pittsburgh. Les Sharks en avaient fait leur choix de huitième ronde au repêchage de 1999.

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

la boite:2500684:box

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer