Lightning-Canadien: trois folles minutes

Publicité

Une tempête parfaite en fin de deuxième période a failli faire chavirer la barque du Lightning, qui avait dominé l'engagement et s'était placé en bonne position pour remporter ce troisième match.

En l'espace d'un peu plus de trois minutes, ça a été un tiercé de mauvaises nouvelles pour les hommes de Jon Cooper. Malgré l'ardeur honorable qu'ils ont déployé en troisième période, c'est peut-être dans ce court lapse de temps que la série s'est jouée.

Ça a commencé avec un but refusé à Ryan Callahan. Était-il bon? Selon le règlement, si un joueur se trouve dans la zone protégée du gardien et fait en sorte que le gardien ne peut défendre adéquatement son filet, le but sera refusé.

Or, le Lightning a plaidé que P.K. Subban avait empêché Alex Killorn de sortir du filet de Carey Price. Killorn avait pu sortir à loisir, il ne l'aurait jamais gêné. C'est tout à fait valable. Mais la minute où l'arbitre ne juge pas que Subban avait commis de l'obstruction, le règlement s'appliquait.

Quelques secondes plus tard, Brandon Prust a provoqué la chute de Steven Stamkos en zone du Canadien et Alexei Emelin, qui patinait en sa direction, l'a atteint accidentellement à la tête avec son genou.

Visiblement sonné, l'as-marqueur a quitté le match mais il était de retour pour la troisième période.

C'est inquiétant de voir quelle liberté on a donné à Stamkos pour revenir dans le match. On comprend tous que l'enjeu est de taille en séries. Mais en voyant la vedette du Lightning tituber au moment de se relever, on ne peut pas penser à autre chose qu'à un choc à la tête. Son retour était téméraire.

Le Lightning venait d'être secoué deux fois plutôt qu'une quand Brendan Gallagher a redonné l'avance au Canadien avec à peine 1:50 à jouer à cette deuxième période. Une deuxième que le Lightning avait dominée.

C'est tout à son honneur qu'il ait été capable d'afficher autant de combativité en troisième période et qu'il n'ait pas baissé les bras après que le CH eut fait 3-1.

«On a un groupe qui n'arrête pas, a dit le défenseur québécois Mark Barberio après le match. On s'est regroupé en début de saison après que Stamkos se soit blessé et c'est ce qu'on a fait encore ce soir après la deuxième période.»

Mais l'adversité, qui est devenu le pain quotidien du Lightning au courant de la saison, est en train d'avoir raison de lui.

Et à l'autre bout, le Canadien se montre sans pitié.




À découvrir sur LaPresse.ca

  • Andrei Markov impérial, Matt Carle à la peine

    Hockey

    Andrei Markov impérial, Matt Carle à la peine

    À chaque match de la série entre le Canadien et le Lightning, Mathias Brunet ciblera dans l'une et l'autre des équipes des joueurs qui tiennent un... »

  • Le but refusé fait jaser chez le Lightning

    Hockey

    Le but refusé fait jaser chez le Lightning

    Un but refusé à Ryan Callahan vers la fin de la deuxième période a freiné l'élan du Lightning de Tampa Bay, qui venait de dominer la majorité de... »

  • Le Canadien à une victoire d'un balayage

    Hockey

    Le Canadien à une victoire d'un balayage

    Le Canadien est maintenant à une autre victoire de réaliser ce qu'il n'a pu faire il y a un an: passer à la deuxième ronde des séries. »

Rondelle Libre >

123302:liste;4317250:box; 300_billet-brunet.tpl:file;
la boite:1600166:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer