Le Canadien à une victoire d'un balayage

  •  (Photo Robert Skinner, La Presse)

    Plein écran

    Photo Robert Skinner, La Presse

  • 1 / 12
  •  (Photo Robert Skinner, La Presse)

    Plein écran

    Photo Robert Skinner, La Presse

  • 2 / 12
  •  (Photo Robert Skinner, La Presse)

    Plein écran

    Photo Robert Skinner, La Presse

  • 3 / 12
  •  (Photo Robert Skinner, La Presse)

    Plein écran

    Photo Robert Skinner, La Presse

  • 4 / 12
  • Carey Price a laissé passer la rondelle une première fois en deuxième période. (Photo Robert Skinner, La Presse)

    Plein écran

    Carey Price a laissé passer la rondelle une première fois en deuxième période.

    Photo Robert Skinner, La Presse

  • 5 / 12
  •  (Photo Robert Skinner, La Presse)

    Plein écran

    Photo Robert Skinner, La Presse

  • 6 / 12
  •  (Photo Robert Skinner, La Presse)

    Plein écran

    Photo Robert Skinner, La Presse

  • 7 / 12
  •  (Photo Robert Skinner, La Presse)

    Plein écran

    Photo Robert Skinner, La Presse

  • 8 / 12
  •  (Photo Robert Skinner, La Presse)

    Plein écran

    Photo Robert Skinner, La Presse

  • 9 / 12
  • Rene Bourque célèbre avec Brian Gionta Lars Eller son but marqué après 11 secondes du début de la première période. (Photo Robert Skinner, La Presse)

    Plein écran

    Rene Bourque célèbre avec Brian Gionta Lars Eller son but marqué après 11 secondes du début de la première période.

    Photo Robert Skinner, La Presse

  • 10 / 12
  • Ginette Reno a chanté l'hymne national canadien en français. (Photo Robert Skinner, La Presse)

    Plein écran

    Ginette Reno a chanté l'hymne national canadien en français.

    Photo Robert Skinner, La Presse

  • 11 / 12
  • Des partisans du Canadien avant le match. (Photo Robert Skinner, La Presse)

    Plein écran

    Des partisans du Canadien avant le match.

    Photo Robert Skinner, La Presse

  • 12 / 12

Le Canadien est maintenant à une autre victoire de réaliser ce qu'il n'a pu faire il y a un an: passer à la deuxième ronde des séries.

Ginette Reno a chanté, Rene Bourque (encore lui) a marqué, les arbitres ont refusé un gros but aux visiteurs, et au bout du compte, c'est le Canadien qui a remporté le troisième match de cette série face au Lightning de Tampa Bay, ce soir au Centre Bell. Une victoire par la marque de 3-2, qui place le club montréalais avec une avance fort confortable de 3-0 dans la série.

> Le sommaire du match

C'est Tomas Plekanec qui a réussi le but de la victoire, à 5:43 de la troisième période, un but qui faisait 3-1 pour sa bande. Le Lightning a ajouté un deuxième but en milieu de troisième période, et le Canadien s'est accroché jusqu'à la fin pour confirmer le triomphe.

Le Lightning devra maintenant réussir l'exploit de combler un retard de 0-3 pour espérer remporter cette série, et c'est bien là le genre de chose qui n'arrive pas très souvent au hockey.

«Mais ce n'est pas fini tant que ce n'est pas fini», a tenu à dire P.K. Subban après la rencontre, citant au passage Friedrich Nietzsche, comme il se doit.

Chauffé par une foule très, très bruyante, le Canadien a mis exactement 11 secondes avant d'allumer la lumière rouge. Et devinez qui? Oui, Rene Bourque, un type qui toucherait des sommes d'argent hallucinantes si jamais il pouvait faire ça tous les soirs.

Ce but était d'ailleurs le troisième de Bourque depuis le début des séries, et si on voulait un peu exagérer, on dirait de lui qu'il est déjà un solide candidat au Conn-Smythe.

«Ce n'était pas un jeu qui était pensé d'avance, a-t-il tenu à préciser. C'est juste arrivé, cette passe de P.K. (Subban). On a été un peu chanceux là-dessus.»

Un électrochoc nommé Palat

Malgré une domination de tous les instants en première, le Canadien a pris la pause avec cette mince avance d'un seul but, et le Lightning s'est mis à jouer au hockey en deuxième, entre autres quand le revenant Ondrej Palat a fait 1-1. Brendan Gallagher a ramené le CH en avant, complétant un jeu poétique de Subban, dont c'était le deuxième point de la soirée.

Puis, le jeu du match: ce but refusé au Lightning. «J'étais furieux à ce moment-là, je suis furieux encore», dira l'entraîneur Jon Cooper au terme du match.

C'est que Ryan Callahan croyait bien avoir compté, mais l'arbitre Francis Charron a décidé que l'attaquant Alex Killorn avait empêché Carey Price de reprendre sa position devant le filet. But refusé pour cause d'obstruction sur l'homme masqué.

Cette décision a été accueillie dans la joie et l'euphorie par les 21 273 spectateurs, mais sur le banc du Lightning, on ne trouvait pas ça si drôle. Jon Cooper en avait d'ailleurs long à dire à l'arbitre.

«Il y avait tellement de monde devant le filet sur ce jeu-là, a expliqué Carey Price. J'ai tenté de revenir à ma place et j'ai trébuché sur un de leurs gars.»

On aura compris que Michel Therrien n'avait rien à redire sur cette décision des arbitres. «Après avoir vu la reprise, j'ai trouvé que c'était la bonne décision», a noté l'entraîneur du Canadien.

Le Lightning, qui avait apporté plusieurs changements à sa formation, en plus de miser sur le retour de l'attaquant Palat, se retrouve maintenant avec un genou au tapis, et avec un énorme défi à relever.

Le Canadien aura donc l'occasion d'en finir dès mardi soir au Centre Bell, dans le cadre du quatrième match de cette série.

_____________________________________________

Ils ont dit

> Tomas Plekanec: «On s'attendait à un gros match de leur part, et nous avons commis quelques erreurs. Mais on s'est bien repris. Même si on a une avance de 3-0, je crois que c'est loin d'être terminé.»

> P.K. Subban: «C'est une équipe qui va tout donner mardi soir, et nous devrons être prêts. Et l'ambiance qu'il y avait au Centre Bell (dimanche soir), c'était incroyable.»

> Rene Bourque: «Je ne savais pas trop qui était cette chanteuse (Ginette Reno), mais c'était très bruyant en début de match.»

> Jon Cooper: «Tellement de choses sont arrivées ce soir. Quand voit-on un joueur (Palat) contourner le filet et trébucher sur son bâton qui reste coincé dans le filet, ce qui laisse un joueur à découvert pour marquer?»

> Jon Cooper: «Appelons un chat un chat. Nous avons seulement marqué trois buts - pardon, deux - et ils en ont marqué trois. On a été à court d'un but.»

> Mark Barberio: «Ce n'est pas le début de match qu'on voulait mais auparavant, en embarquant sur la glace, la foule était incroyable. Comme joueur, tu veux vraiment jouer dans une telle atmosphère de séries.»




À découvrir sur LaPresse.ca

  • Le but refusé fait jaser chez le Lightning

    Hockey

    Le but refusé fait jaser chez le Lightning

    Un but refusé à Ryan Callahan vers la fin de la deuxième période a freiné l'élan du Lightning de Tampa Bay, qui venait de dominer la majorité de... »

  • Lightning-Canadien: trois folles minutes

    Hockey

    Lightning-Canadien: trois folles minutes

    Une tempête parfaite en fin de deuxième période a failli faire chavirer la barque du Lightning, qui avait dominé l'engagement et s'était placé en... »

  • Andrei Markov impérial, Matt Carle à la peine

    Hockey

    Andrei Markov impérial, Matt Carle à la peine

    À chaque match de la série entre le Canadien et le Lightning, Mathias Brunet ciblera dans l'une et l'autre des équipes des joueurs qui tiennent un... »

Rondelle Libre >

123302:liste;4317250:box; 300_billet-brunet.tpl:file;
la boite:1600166:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer