Le Lightning assure avoir confiance en Lindback

Anders Lindback... (Photo: Reuters)

Agrandir

Anders Lindback

Photo: Reuters

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Fred Goodall
Associated Press
Tampa

À l'écart en raison d'une blessure, le gardien Ben Bishop va rater le premier match de la série de premier tour contre le Canadien, mercredi, mais le Lightning ne se sentira pas désavantagé pour autant, face à Carey Price et compagnie.

Anders Lindback a signé trois gains en autant de sorties après que Bishop se soit blessé au coude, la semaine dernière.

Le Suédois de 25 ans a ainsi aidé le Lightning à obtenir l'avantage de la glace pour la série.

En saison régulière, Tampa Bay a prévalu trois fois sur quatre contre Montréal: 2-1 en fusillade (novembre), 2-1 en prolongation (février) et 3-1 en temps régulier, plus tôt ce mois-ci. En décembre, le Canadien l'a emporté 2-1 en fusillade.

«Avant la blessure de Ben, plusieurs disaient que les gardiens auraient beaucoup d'importance dans la série, et je pense que c'est encore vrai», a dit l'entraîneur Jon Cooper après l'entraînement des siens au St. Pete Times Forum, mardi.

Bishop a établi les marques d'équipe pour les victoires, la moyennne de buts alloués et le pourcentage d'arrêts, cette saison.

«Carey Price fait partie de l'élite, a concédé Cooper. Cela dit, nous avons un gars patient et extrêmement travaillant en Anders Lindback. Il est très apprécié de ses coéquipiers, et les gars veulent vraiment qu'il ait du succès.»

L'une des raisons pourquoi le Lightning ne craint pas l'absence de Bishop, c'est que l'équipe a traversé une période de 45 matches sans l'as marqueur Steven Stamkos, qui s'est fracturé la jambe droite en décembre.

Stamkos a brillé dès son retour au jeu, avec 11 buts en 20 matches depuis le 6 mars, pour une récolte finale de 25 buts et 15 passes, en 37 matches.

Price a montré une fiche de 34-20-5, cette saison, et il a beaucoup plus d'expérience en séries que Lindback, soit 30 matches contre 13 minutes.

«Si Price voit la rondelle, il va l'arrêter. Il est l'un des meilleurs au monde, il n'y a pas de doute là-dessus, a dit l'attaquant Ryan Callahan, du Lightning. Il faudra créer du trafic devant lui et essayer de bloquer son champ de vision.»

La troupe de Michel Therrien s'est entraînée à Brossard avant de s'envoler vers la Floride, mardi. Ces derniers temps, le club a notamment travaillé sur l'avantage numérique, qui a été blanchi lors des huit derniers matches de l'équipe (23 occasions). Et lors des quatre matches contre le Lightning, le CH a montré une fiche de 0 en 14 en avantage numérique.

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

la boite:2500684:box

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer