• Accueil > 
  • Sports > 
  • Hockey 
  • > Commotions cérébrales: sur la bonne voie, selon Crosby et Fleury 

Commotions cérébrales: sur la bonne voie, selon Crosby et Fleury

Evgeni Malkin, troisième meilleur marqueur des Pens en... (Photo : Gene J. Puskar, AP)

Agrandir

Evgeni Malkin, troisième meilleur marqueur des Pens en vertu d'une fiche de 21 points en 18 matchs, est sur la touche depuis le 22 février à cause d'une commotion cérébrale.

Photo : Gene J. Puskar, AP

Partager

Jean-Philippe Arcand
La Presse

Sidney Crosby représente peut-être le coeur de l'artillerie lourde des Penguins de Pittsburgh, mais ces derniers viennent affronter le Canadien de Montréal sans les services de l'un de leurs plus gros canons.

Evgeni Malkin, troisième meilleur marqueur des Pens en vertu d'une fiche de 21 points en 18 matchs, est sur la touche depuis le 22 février. Le gros joueur de centre a subi une commotion cérébrale après avoir été durement mis en échec par le non moins imposant défenseur Erik Gudbranson, des Panthers de la Floride.

Le nom de Malkin s'ajoute à la déjà longue série de joueurs qui ont vu leur nom être inscrit sur la liste des blessés pour la même raison. Et s'il y a une équipe qui peut se sentir concernée par le problème, c'est bien les Penguins, à commencer par Crosby.

Ce dernier, faut-il le rappeler, a passé la majeure partie des deux dernières saisons à l'écart du jeu après avoir subi non pas une, mais deux commotions cérébrales. Après l'entraînement matinal, il cachait d'ailleurs bien mal sa satisfaction d'avoir enfin l'occasion de pouvoir parler des performances de son équipe plutôt que de son état de santé.

«C'est bien mieux maintenant, quand tu n'y penses pas. Pendant un an et demi, ce fut assez difficile de ne pas y penser. Je peux désormais me concentrer sur le hockey. Je m'ennuyais de la compétition», a-t-il indiqué.

Questionné à savoir s'il trouvait que la LNH en faisait suffisamment pour tenter d'endiguer le fléau, Crosby s'est montré somme toute satisfait. «Ils ont fait de très bons efforts pour faire en sorte de nous sensibiliser et de s'occuper des joueurs, a-t-il dit [...] Il est arrivé de bonnes choses au cours des dernières années et je pense que tous sommes tous conscients à quel point [les commotions cérébrales] sont sérieuses et qu'il faut s'en occuper intelligemment.»

Assis près de lui, son coéquipier Marc-André Fleury a tenu un discours semblable. «Je pense qu'on s'en va dans la bonne direction.  Tout le monde en parle un peu plus.  Tout le monde est plus prudent avec ces blessures-là et il y a un peu plus de recherche.»

Rappelons que chez le Canadien, les attaquants Brendan Gallagher, Rene Bourque et le défenseur Raphael Diaz ont eux aussi subi des commotions cérébrales cette saison. Les deux derniers demeurent à l'écart de la patinoire.

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

la boite:2500684:box

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer