• Accueil > 
  • Sports > 
  • Hockey 
  • > Le CH n'a pas contacté les Lions de Zurich pour Hartley 

Le CH n'a pas contacté les Lions de Zurich pour Hartley

À sa première année à Zurich, Bob Hartley... (Photo: Reuters)

Agrandir

À sa première année à Zurich, Bob Hartley a remporté le championnat du circuit suisse à la barre des Lions.

Photo: Reuters

Richard Labbé
La Presse

Si la direction du Canadien songe vraiment à embaucher Bob Hartley, elle devra tout d'abord obtenir la permission des Lions de Zurich. Or, le Canadien n'a toujours pas fait cette demande auprès de la direction du club suisse, selon ce que nous avons pu apprendre.

C'est Peter Zahner, président des Lions, qui a fait part hier de cette précision importante à La Presse, lors d'un entretien téléphonique.

«Ici, en Suisse, nous sommes bien au fait des rumeurs concernant le retour de Bob Hartley dans la Ligue nationale de hockey, a expliqué M. Zahner. Mais pour nous et pour notre club, ce ne sont que des rumeurs, parce que personne de la LNH ne nous a demandé la permission d'entreprendre des pourparlers avec notre entraîneur. Il n'y a aucun club qui l'a fait pour le moment.»

Rappelons qu'à sa première année à Zurich, Hartley a remporté le championnat du circuit suisse à la barre des Lions.

Il est toujours sous contrat avec cette équipe pour une autre saison et, contrairement à la croyance populaire, son entente avec Zurich ne comprend pas de clause échappatoire en prévision d'une éventuelle offre d'une équipe de la LNH.

Malgré ce détail important, les rumeurs concernant l'entraîneur franco-ontarien et le Canadien ont explosé au cours des derniers jours, principalement parce que lui et Marc Bergevin, le directeur général du Canadien, ont assisté au tournoi de la Coupe Memorial, qui s'est conclu dimanche soir à Shawinigan.

Mais Bergevin et le Canadien n'ont toujours pas contacté la formation de Zurich pour tenter d'aller plus loin avec Bob Hartley.

«Bob est encore au Canada, et je parle avec lui de façon régulière, a ajouté Peter Zahner. Tant qu'il n'y aura pas de demande de la part d'un club de la LNH, il va demeurer notre entraîneur. Cela dit, j'imagine qu'il peut y avoir des discussions entre certaines personnes autour de lui, des discussions qui impliquent des agents aussi, même si c'est illégal à ce moment-ci.»

Pour l'instant, le président de l'équipe de Zurich refuse de dire s'il serait prêt à accorder au Canadien la permission de discuter d'un éventuel contrat avec Bob Hartley. «Je ne peux pas répondre à ça parce que ces histoires ne sont que des rumeurs... Il n'y a pas d'offre concrète présentement avec une équipe de la LNH, et je ne vais pas m'embarquer dans le jeu des spéculations.»

Malgré les rumeurs qui ne veulent pas cesser depuis la fin de semaine, le Canadien ne semble pas pressé de régler ce dossier au cours des prochains jours. Selon nos informations, l'équipe montréalaise n'annoncera pas l'embauche de son nouvel entraîneur cette semaine.

Il faut rappeler que Marc Bergevin est à New York aujourd'hui afin de prendre part à une réunion des DG du circuit. Bergevin sera ensuite à Toronto demain pour assister à une journée d'évaluation des espoirs de la LNH. De plus, le nouveau directeur général a déjà admis que les équipes de la LNH ont tendance à garder un profil bas lors de la grande finale de la Coupe Stanley, histoire de ne pas nuire au rayonnement des équipes qui y prennent part.

En plus de Hartley, Marc Crawford et Michel Therrien font partie des candidats dans la course au poste d'entraîneur à Montréal.

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

la boite:1600166:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer