Coupe Memorial: une lutte à deux entre les Sea Dogs et les Otters?

Les Sea Dogs de Saint John seront les... (Photo Olivier Jean, Archives La Presse)

Agrandir

Les Sea Dogs de Saint John seront les représentants de la LHJMQ à la Coupe Memorial, dont le coup d'envoi sera donné ce soir.

Photo Olivier Jean, Archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Les Sea Dogs de Saint John devraient remporter la Coupe Memorial, prédit Dominique Ducharme.

L'entraîneur des Voltigeurs de Drummondville et de l'équipe nationale junior constitue sans doute l'interlocuteur par excellence à l'aube de ce championnat, dont le premier match entre les Spitfires de Windsor et Saint John sera présenté vendredi soir, à Windsor.

Non seulement Ducharme a affronté les Sea Dogs de Saint John en saison régulière, mais il a aussi dirigé plusieurs acteurs importants de cette Coupe lors du Championnat mondial junior: Thomas Chabot, Julien Gauthier et Mathieu Joseph de Saint John; Mathew Barzal des Thunderbirds de Seattle; et Dylan Strome, Anthony Cirelli et Taylor Raddysh des Otters d'Erie.

Il prédit une lutte à deux entre Saint John et Erie. «Ce sont quatre bonnes équipes, mais Erie et Saint John ont peut-être une longueur d'avance sur les autres, confiait-il jeudi au téléphone. Seattle n'a pas dominé sa ligue comme Erie et Saint John. Windsor non plus, mais les Spitfires jouaient dans une division difficile avec London et Erie.»

Dominique Ducharme est impressionné par l'offensive d'Erie. «C'est une équipe qui a beaucoup de puissance à l'attaque. J'aime bien Cirelli, il semble encore marquer les gros buts dans les moments importants [15 en 22 matchs de séries]. Il est tellement compétitif, et efficace dans tous les aspects du jeu. Tu peux l'opposer aux meilleurs trios adverses et il va t'amener de l'offensive aussi. C'est tout un choix au repêchage par Tampa. Tu ajoutes Dylan Strome et Alex DeBrincat et Taylor Raddysh, c'est impressionnant.»

Chabot, le meneur

Malgré tout, Ducharme penche du côté des Sea Dogs. «Ils ont plus de profondeur et Erie n'a pas de défenseur comme [Thomas] Chabot. Il en mange, des minutes.»

Chabot a brillé pour Ducharme au Championnat mondial. Ce choix de première ronde des Sénateurs d'Ottawa (18e au total) en 2015 a obtenu 10 points en 7 matchs et il a été nommé joueur par excellence du tournoi. Pourtant, certains critiques se demandent s'il pourra être aussi efficace dans la LNH en raison de prétendues carences en défense.

«C'est assez surprenant, répond Ducharme, qui entend de tels commentaires depuis un an. Il a fait ses preuves. Et il ne l'a pas juste fait pendant une semaine. Il l'a fait pendant deux, trois semaines au Championnat du monde et il l'a fait en séries. À un moment donné, c'est assez. C'est sûr qu'il va y avoir un ajustement quand il va arriver pro. Comme tous les joueurs. Je ne suis pas inquiet à cause de sa mobilité. Et il va continuer à gagner en maturité physiquement.

«Il ne défendra jamais comme Dion Phaneuf, il va défendre comme Erik Karlsson, avec son bâton et ses pieds.»

Les Sea Dogs comptent aussi sur des leaders offensifs tels Mathieu Joseph et Julien Gauthier. «Mathieu Joseph est leur bougie d'allumage à l'attaque, dit Ducharme. Un peu comme Cirelli à Erie, il est complet. Il amène de la vitesse et de l'énergie. C'est un autre choix au repêchage du Lightning.»

«On est solides à toutes les positions»

Gauthier, 20 ans, a l'habitude des grands rendez-vous. Ce choix de première ronde des Hurricanes de la Caroline en sera à sa deuxième Coupe Memorial. Il a aussi participé à deux Championnats mondiaux juniors.

«L'excitation est la même, mais le stress est un peu moins grand avec l'expérience, dit-il. L'autre chose, c'est que l'équipe des Sea Dogs est tellement bonne que ça facilite les choses.»

Gauthier, neveu de l'ancien hockeyeur devenu analyste à RDS Denis Gauthier, a échoué à sa première tentative. Il avait été éliminé avec son équipe des Foreurs de Val-d'Or en demi-finale par les Oil Kings d'Edmonton, en 2014.

«On avait un très bon club avec les Foreurs, mais avec les Sea Dogs, on est solides à toutes les positions. On pourrait être un club défensif comme un club offensif. On compte beaucoup de buts et on n'en accorde pas beaucoup. Je n'ai jamais joué pour une défense aussi forte. C'est ma dernière chance de gagner la Coupe Memorial et je sais qu'on a l'équipe pour la gagner.»

Gauthier vient au cinquième rang des compteurs de son équipe en séries avec 17 points, dont 11 buts, en 16 matchs. Mais personne ne domine autant que Mathieu Joseph avec ses 32 points, dont 13 buts, en 16 matchs.




publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer