Jordan Spieth remporte le Tournoi des Maîtres

Jordan Spieth a enfilé le Veston vert à... (PHOTO JIM YOUNG, REUTERS)

Agrandir

Jordan Spieth a enfilé le Veston vert à la suite de sa victoire.

PHOTO JIM YOUNG, REUTERS

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Doug Ferguson
Associated Press
Augusta

Jordan Spieth a obtenu une deuxième chance de gagner le Veston vert et il a ajouté son nom à ceux des grands dans l'histoire du Tournoi des Maîtres.

Un an après avoir échappé une occasion de devenir le plus jeune champion du Tournoi des Maîtres, le Texan de 21 ans a offert dimanche une des performances les plus dominantes de l'histoire au Augusta National. Il n'a jamais laissé ses poursuivants s'approcher à moins de trois coups de lui après un début de compétition record. Il a gardé la porte bien close dimanche.

Spieth a remis une carte de 70 (-2), ratant un roulé de cinq pieds au dernier trou qui lui aurait permis de fracasser une autre marque. Il a plutôt égalé Tiger Woods avec une performance de -18.

«C'était l'objectif ultime de ma carrière», a dit Spieth.

Alors que Rory McIlroy tentait de compléter le Grand Chelem en carrière et que Woods effectuait un retour à la compétition, on a plutôt assisté à la naissance d'une nouvelle étoile.

«C'est vraiment impressionnant, a dit McIlroy après avoir pris le quatrième rang. C'est bien d'avoir un titre majeur en banque tôt dans sa carrière. C'est une belle victoire, une victoire importante aussi pour le sport et je suis certain qu'il va gagner plusieurs autres tournois du Grand Chelem.»

Spieth est devenu le premier champion du Tournoi des Maîtres à mener après chaque ronde depuis Raymond Floyd il y a 39 ans, et sa performance est encore plus remarquable. Craig Woods, en 1941, est le seul autre champion à Augusta à conserver une avance d'au moins trois coups après la première ronde jusqu'à la présentation du Veston vert.

Phil Mickelson a tenté de mettre de la pression sur Spieth, tout comme Justin Rose. Mais à chaque fois, Spieth a réussi un oiselet, privant les spectateurs d'une fin de ronde enlevante.

Mickelson (69) et Rose (70) se sont partagé le deuxième rang, à quatre coups de Spieth. C'est la 10e fois de sa carrière que Mickelson termine au deuxième rang lors d'un tournoi majeur.

Woods s'est blessé au poignet droit quand il a frappé une branche sous les épines de pin au neuvième trou. Il s'est contenté d'une ronde de 73 et a conclu le tournoi à 13 coups du gagnant.

Spieth compte maintenant trois victoires sur le circuit de la PGA et cinq sur les différents circuits à travers le monde. Il grimpera au deuxième rang mondial lors de la prochaine mise à jour, mais demeure encore loin de McIlroy et du premier rang. Quand McIlroy a gagné deux titres majeurs d'affilée l'an dernier afin de s'imposer comme le meilleur au monde, la question était de savoir qui pourrait rivaliser avec lui.

Spieth a répondu à la question cette semaine lors du tournoi le plus prestigieux du monde du golf et avec une performance pratiquement parfaite à Augusta.

«Je pensais que la journée serait un peu plus facile puisque j'avais joué en tant que meneur samedi. Ça n'a pas été le cas, a raconté Spieth. Il s'agit de la semaine la plus remarquable de ma vie. C'est la consécration ultime dans le sport. Je suis sous le choc.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer