Anthony Calvillo rentre à la maison

Anthony Calvillo avait indiqué, au moment de se retirer... (PHOTO ROBERT SKINNER, ARCHIVES LA PRESSE)

Agrandir

Anthony Calvillo avait indiqué, au moment de se retirer après la saison 2013, qu'il désirait devenir entraîneur après avoir pris une petite pause familiale.

PHOTO ROBERT SKINNER, ARCHIVES LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

On savait que ce n'était qu'une question de temps, mais c'est maintenant chose faite. Après une glorieuse carrière comme quart-arrière de l'équipe, Anthony Calvillo fera partie du personnel d'entraîneurs des Alouettes en 2015.

Le club a fait savoir lundi que l'ex-numéro 13, qui a annoncé sa retraite en janvier, aura un rôle d'entraîneur offensif, sans fonctions plus précises pour le moment. C'est donc dire qu'il pourrait aussi bien conseiller les quarts que les receveurs ou les demis offensifs.

«D'être à l'écart du jeu pendant un an, c'était bien, mais le temps est venu de retourner au travail, a affirmé Calvillo en conférence téléphonique. Je suis ici pour apprendre. Je n'aurai pas un poste défini, mais je suis prêt à tout. Je sens que je peux apporter une influence positive.»

«Nous voulions l'amener l'an dernier, mais il avait besoin d'une pause, a indiqué le directeur général Jim Popp. Dès qu'il entre dans le vestiaire, il y a un sentiment de confiance qui s'empare des joueurs, puisqu'il était leur leader lorsqu'il jouait.»

D'aucuns s'attendaient à ce que Calvillo soit nommé entraîneur des quarts. Mais si ce n'est pas le cas pour l'instant, ça pourrait l'être avant longtemps, puisque Jeff Garcia a décidé de partir pour se rapprocher de sa famille, à San Diego.

Il s'agit d'une perte importante pour les Moineaux. Dès son arrivée à Montréal, Garcia a eu un impact considérable sur toute l'attaque. C'est en grande partie grâce à lui que Jonathan Crompton a pu éclore comme quart partant des Als.

Dinwiddie muté

Autre changement à noter: Ryan Dinwiddie ne sera plus le coordonnateur offensif des Moineaux et devient à son tour simple entraîneur offensif.

Rappelons qu'il avait été nommé à ce poste en catastrophe durant le dernier camp d'entraînement, à la suite du congédiement hâtif de Rick Worman. Malgré sa bonne volonté, Dinwiddie a souvent éprouvé de la difficulté à adapter son plan de match dans le feu de l'action. L'entraîneur-chef Tom Higgins a toutefois insisté pour dire qu'il ne s'agissait pas d'une rétrogradation.

«Il a été placé dans une situation où il n'y avait personne d'autre (pour le poste), a indiqué le pilote. Nous avons ensuite tenté de l'entourer du mieux que nous avons pu. D'avoir cette expérience aussi tôt dans sa carrière le servira très bien.»

En plus de Dinwiddie et de Calvillo, André Bolduc aura aussi un titre d'entraîneur offensif. Turk Schonert demeure l'entraîneur des receveurs, et Kris Sweet reste le responsable de la ligne offensive.

Jean-Vincent Posy-Audette a pour sa part choisi de quitter le nid, tout comme l'entraîneur des demis offensifs, Mark Speckman, qui lorgne un retour au football universitaire américain.

Les recherches vont bon train 

Higgins et Popp ont par ailleurs indiqué que les recherches pour dénicher le nouveau coordonnateur étaient enclenchées. Son identité devrait être connue «au plus tard au début du mois de janvier» et il devra avoir de l'expérience dans la LCF, ont indiqué les deux hommes.

Ils tenteront aussi de trouver un coordonnateur des unités spéciales. Ces dernières, rappelons-le, ont été en grande partie responsables de la défaite des Alouettes en finale de l'Est contre les Tiger-Cats de Hamilton, il y a quelques semaines. Higgins, qui supervisait les unités spéciales la saison dernière, avait d'ailleurs laissé entendre après la rencontre qu'il y aurait des changements à ce niveau.

Soulignons enfin que le personnel d'entraîneurs en défense demeure intact. Le coordonnateur Noel Thorpe, dont le nom a parfois été évoqué dans la liste des candidats pour le poste d'entraîneur-chef avec les Lions de la Colombie-Britannique, sera donc de retour à la barre d'une des meilleures brigades défensives au pays.

Keith Willis (ligne défensive), Greg Quick (secondeurs) et Anwar Stewart (contrôle de la qualité) conservent également leurs fonctions respectives.

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer