Mondiaux aquatiques: Citrini-Beaulieu et Abel remportent l'argent

Jennifer Abel et Mélissa Citrini-Beaulieu.... (PHOTO AP)

Agrandir

Jennifer Abel et Mélissa Citrini-Beaulieu.

PHOTO AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
Budapest

Mélissa Citrini-Beaulieu et Jennifer Abel ont remporté la première médaille du Canada aux championnats du monde aquatiques, lundi, en s'assurant l'argent au tremplin de trois mètres synchro.

Citrini-Beaulieu, de Saint-Constant, et la Lavalloise Abel ont terminé avec un double périlleux et demi retourné en position carpée pour totaliser 323,43 points.

«Nous sommes restées concentrées et, à la fin, je savais que nous étions sur le podium, mais j'étais satisfaite de notre performance, a déclaré Abel. Ramener l'argent rend ça encore plus satisfaisant.»

Shi Tingmao et Chang Yani ont assuré la Chine d'un neuvième titre d'affilée dans cette épreuve. Le duo a mené la compétition dès la première ronde et les plongeuses ont réalisé un double périlleux et demi carpé avec un tire-bouchon à leur cinquième essai pour un total de 333,30 points.

Les Canadiennes se sont qualifiées pour la finale en se classant deuxièmes des préliminaires en matinée, et elles ont conservé leur position en après-midi, obtenant leur meilleur score de la saison. Avec ses quatre médailles aux mondiaux, Abel est la plongeuse, hormis les Chinoises, la plus décorée au tremplin de trois mètres chez les dames.

«Je l'ignorais, c'est formidable, et cela faisait partie du plan, a-t-elle mentionné. À chaque compétition, je vise le podium.»

Chang Yani et Shi Tingmao.... (REUTERS) - image 2.0

Agrandir

Chang Yani et Shi Tingmao.

REUTERS

Si Abel savait qu'une médaille était à leur portée, elle n'a pas voulu mettre une pression excessive sur Citrini-Beaulieu, qui fait ses débuts aux championnats du monde.

«Nous n'avons pas mis la barre trop haute, nous voulions simplement bien faire, comme nous l'avons fait à l'entraînement, a ajouté Abel. Nous étions en contrôle»

Shi a remporté sa sixième médaille d'or dans les épreuve de plongeon aux mondiaux et sa quatrième à cette édition.

«Tout d'abord, je me sens tellement heureuse d'avoir gagné cette médaille d'or, et j'aimerais mentionner que ma partenaire n'a que 15 ans et c'étaient ses premiers mondiaux. Je suis très contente pour elle», a précisé Shi.

Les Russes Kristina Ilinykh et Nadezhda Bazhina ont mérité la médaille de bronze.

Après leur cinquième plongeon, avec la médaille d'argent assurée, Citrini-Beaulieu a serré Abel dans ses bras.

«C'est la somme de toute l'année de travail, de stress, a déclaré Citrini-Beaulieu, qui fait équipe avec Abel depuis le début de la saison à la suite de la blessure subie par Pamela Ware, la partenaire d'Abel aux Jeux olympiques de Rio 2016. C'est un gros soulagement.»

La domination chinoise s'est poursuivie à la tour de 10 mètres chez les hommes, où Chen Aisen et Yang Hao ont offert une cinquième médaille d'or à leur pays à ces mondiaux.

Les Russes Aleksandr Bondar et Viktor Minibaev, qui ont terminé à presque 40 points des champions, ont mérité la médaille d'argent. Les Allemands Patrick Hausding et Sascha Klein ont complété le podium.




publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer