Audrey Lacroix nommée dans l'équipe pour les Mondiaux de la FINA

Audrey Lacroix... (Photo Jim Young, archives Reuters)

Agrandir

Audrey Lacroix

Photo Jim Young, archives Reuters

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
TORONTO

La double olympienne Audrey Lacroix n'a pas respecté le critère au 200 mètres papillon pour se qualifier automatiquement au sein de la délégation canadienne en prévision des championnats mondiaux de la FINA, samedi, lors des essais d'Équipe Canada 2015, mais elle a tout de même été sélectionnée par les dirigeants de Natation Canada.

Lacroix, de Pont-Rouge, a remporté le 200 mètres papillon, mais son chrono de deux minutes et 9,22 secondes a été trop lent par 0,05 seconde par rapport au temps nécessaire pour une qualification pour les mondiaux, qui auront lieu du 24 juillet au 9 août, à Kazan, en Russie. Elle a donc vécu une longue attente de 90 minutes avant d'apprendre qu'elle avait tout de même été sélectionnée au sein de l'équipe canadienne.

«J'ai parlé à ma mère, j'ai parlé à mon entraîneur (pendant l'attente). Je n'étais pas heureuse après ma course et je ne me sentais pas bien. Ma mère me disait: »On ne t'a pas élevée pour que tu te laisses décourager par cinq centièmes de seconde«», a raconté Lacroix en retenant des larmes.

La nageuse de 31 ans fait partie de l'équipe nationale depuis plus d'une décennie et visera l'or aux Jeux panaméricains de Toronto, entre le 10 et le 26 juillet.

«J'ai gagné ma première médaille d'or panaméricaine il a 12 ans, donc ce serait bien de le refaire», a-t-elle dit.

Noemie Thomas, déjà qualifiée pour les championnats du monde et les Jeux panaméricains à la suite de sa victoire au 100 mètres papillon, a terminé deuxième derrière Lacroix en 2:11,19.

Chantal VanLandeghem a fracassé le record de la compétition au 50 mètres libre en franchissant la distance en 24,98.  Michelle Williams a suivi en 25,00. Jeudi, Williams avait devancé VanLandeghem sur 100 mètres.

Comme prévu, le double médaillé olympique Ryan Cochrane, de Victoria, a facilement dominé au 1500 mètres libre masculin en 15:01,41. Comme cela avait été le cas lors de sa victoire au 400 mètres libre, il a respecté le critère des championnats mondiaux.

Au 200 mètres quatre nages féminin, Sydney Pickrem a signé le quatrième temps le plus rapide de l'histoire par une Canadienne en ralliant l'arrivée en 2:11,90.

Alec Page, de Victoria, a établi un record personnel en 1:58,64 et a gagné le 200 mètres papillon masculin, l'ajoutant ainsi à sa liste d'assignations panaméricaines, qui inclut le 200 mètres libre et le 400 mètres quatre nages.

Luke Reilly, de Vancouver, a ajouté à sa collection l'or du 200 mètres quatre nages, lui qui avait triomphé au 400 mètres quatre nages plus tôt cette semaine.

Au 800 mètres libre féminin, Tabitha Baumann et Taylor Ruck ont ajouté leur nom à l'équipe panaméricaine en montant sur les deux plus hautes marches du podium, tout comme Karl Krug et Alex Loginov au 50 mètres libre masculin.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer