Kim Boutin et Marianne St-Gelais sur le podium à Shanghai

Kim Boutin et Marianne St-Gelais ont franchi la ligne... (PHOTO CHANDAN KHANNA, AGENCE FRANCE-PRESSE)

Agrandir

Kim Boutin et Marianne St-Gelais ont franchi la ligne d'arrivée tour à tour devant l'Italienne Arianna Fontana, troisième.

PHOTO CHANDAN KHANNA, AGENCE FRANCE-PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
SHANGHAI

Kim Boutin a remporté le 1000 m devant Marianne St-Gelais à la Coupe du monde de patinage de vitesse sur courte piste, dimanche.

Le Canada a aussi récolté le bronze au relais masculin.

Boutin, de Sherbrooke, et St-Gelais, de Saint-Félicien, ont franchi l'arrivée devant l'Italienne Arianna Fontana.

« C'est le processus derrière tout ça qui a été vraiment intéressant, a indiqué la médaillée d'or. Je suis restée calme et alerte en quarts de finale, puis en demi-finales, ç'a été une grosse course. La finale a été excellente. Mon but était d'aller devant, mais de rester patiente pour voir les opportunités, alors je suis bien contente. »

Boutin avait gagné l'or au 500 m samedi.

« Je suis vraiment satisfaite, a dit pour sa part St-Gelais. L'exécution était bonne et j'ai respecté le plan de départ que je m'étais donné. Kim avait un très bon rythme en fin de course, puis je regardais derrière pour voir s'il y avait des filles, mais il semblait n'y avoir personne, donc je n'ai rien risqué. »

Au relais masculin 5000 m, Samuel Girard (Ferland-et-Boilleau), Charles Hamelin (Sainte-Julie), Charle Cournoyer (Boucherville) et Pascal Dion (Montréal) ont fini derrière les les Américains John Celski, John-Henry Krueger, Keith Carroll et Thomas Insuk Hong, ainsi que les médaillés d'argent, les Sud-Coréens Park Se-yeong, Seo Yi-ra, Kwak Yoon-gy et Kim Do-kyoum.

« Les Coréens sont partis très rapidement et ça nous a un peu surpris, mais on s'est quand même bien adapté. On a rattrapé et on les a suivis », a fait savoir Girard.

Lors d'un échange entre Cournoyer et Dion, le Bouchervillois a voulu dépasser le Chinois, mais un contact avec celui-ci l'a fait tomber et a retardé l'équipe canadienne.

« Le temps de repartir, on avait déjà un tour de retard. Après ça, on a bien travaillé en équipe pour remonter jusqu'à la troisième place à l'arrivée, a expliqué Girard. Une chute, ça coûte quand même beaucoup d'énergie, mais on a vraiment travaillé ensemble pour gagner de la vitesse tout en gardant de l'énergie pour la fin. »

Au relais féminin 3000 m, le Canada, représenté par Boutin, St-Gelais, une autre Québécoise, Kasandra Bradette, et une Britanno-Colombienne, Jamie Macdonald, a été disqualifié par une pénalité.

« J'ai heurté une fille au visage, c'est ce qui a fait en sorte qu'on a eu une pénalité, a dit St-Gelais. On fait encore des erreurs qui peuvent coûter cher, mais comme on a un super bagage et une super équipe habituée de jouer dans cette bisbille-là, on remonte toujours la pente et on réussit à bien se positionner dans les derniers tours. »

Les Sud-Coréennes ont prévalu devant la Chine et l'Italie.

L'équipe canadienne se déplacera maintenant à Séoul, en Corée du Sud, en vue de la prochaine étape de la Coupe du monde, qui commencera jeudi.

Il s'agira de la quatrième et dernière étape de la saison, car les semaines suivantes serviront de préparation pour les Jeux olympiques d'hiver, en février 2018.




publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer