Courte piste: Yves Hamelin vise 5 médailles à Sotchi

Charles Hamelin (au centre) a décroché une troisième... (PHOTO VASILY MAXIMOV, AGENCE FRANCE PRESSE)

Agrandir

Charles Hamelin (au centre) a décroché une troisième victoire cette saison au 1000 m, dimanche à Kolomna.

PHOTO VASILY MAXIMOV, AGENCE FRANCE PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Alexandre Geoffrion-McInnis
La Presse Canadienne
MONTRÉAL

Le directeur du programme courte piste canadien de patinage de vitesse, Yves Hamelin, a déclaré dimanche qu'il voulait égaler le total de cinq médailles acquises à Vancouver lors des Jeux olympiques de Sotchi en février.

Le directeur du programme courte piste canadien de patinage de vitesse, Yves Hamelin, a déclaré dimanche qu'il voulait égaler le total de cinq médailles acquises à Vancouver lors des Jeux olympiques de Sotchi en février.

«Notre objectif, c'est d'égaler, a-t-il dit en conférence téléphonique de Kolomna, en Russie. Ce qu'on voit - on a eu quatre Coupes du monde pour observer -, c'est que la compétition est très relevée et qu'il faut être vraiment précis et parfait dans notre exécution pour réussir à convertir (nos chances en médailles). On sait qu'on a le potentiel pour convertir, un potentiel qui est supérieur à ce qu'on avait à Vancouver, donc on est confiant d'égaler notre objectif de Vancouver. C'est quelque chose de réaliste.»

Hamelin, qui dirige le programme canadien depuis maintenant huit ans, pourra d'ailleurs compter sur le maximum de 20 places acquises par le Canada - trois représentants par distance, en plus des équipes de relais - lors des qualifications olympiques aux Coupes du monde de Turin, en Italie, et de Kolomna, en Russie. Aux Jeux de Vancouver, le Canada avait aligné 19 patineurs après avoir été incapable d'en qualifier un pour le 1000 mètres masculin.

«On revient d'un camp d'entraînement à Budapest, et c'est certain qu'on s'était donné comme mission de revenir avec toutes les opportunités de pouvoir monter sur le podium à Sotchi. Donc, on a atteint notre premier objectif. Nos quotas olympiques étaient vraiment notre priorité, même si on a aussi utilisé ces courses-là pour roder notre préparation pour les Jeux olympiques.»

Cette préparation s'échelonnera sur les deux prochains mois et demi, puisque la saison de la Coupe du monde s'est terminée dimanche et que les JO se mettront en branle le 7 février. Pour remédier à l'inactivité causée par ce «fossé», Hamelin a indiqué qu'il comptait organiser une compétition en marge du Championnat canadien junior, disputé les 17 et 18 janvier, à laquelle il invitera quelques patineurs asiatiques. Les Européens seront absents, parce que cette période est traditionnellement réservée aux sélections olympiques.

Plus de peur que de mal pour Charles Hamelin

Charles Hamelin s'est fait rassurant après avoir souffert d'une contusion à une jambe lorsqu'il a été entraîné dans une chute par l'Américain John Henry Kruger, samedi, en demi-finales du 1500 m à Kolomna.

«Je suis tombé sur sa botte et ça m'a procuré un gros bleu, de la taille d'un pamplemousse, sur le côté de la cuisse. Sur le coup, je n'étais plus capable de marcher tellement ça faisait mal. J'ai donc appliqué de la glace durant la soirée et j'ai fait quelques étirements pour être certain de mettre toutes les chances de mon bord pour être capable de patiner aujourd'hui (dimanche). J'ai ensuite été évalué par les médecins, et ils m'ont donné le feu vert», a relaté Charles Hamelin, qui a rebondi en décrochant une troisième victoire cette saison au 1000m. Hamelin a eu le meilleur en finale sur le Français Thibaut Fauconnet et l'Américain J.R. Celski, qui ont terminé respectivement deuxième et troisième. Le Chinois Han Tianyu a fini au quatrième rang. Olivier Jean, de Lachenaie, et Charle Cournoyer, de Boucherville, ont été éliminés à leur première course des préliminaires sur la distance.

Le Québécois s'est toutefois bien gardé de prétendre être le meilleur patineur sur courte piste cette saison, puisqu'il considère que ce titre appartient à l'Américain Viktor Ahn - anciennement Hyun-soo Ahn.  Charles Hamelin estime néanmoins faire partie du top-3 mondial dans la majorité des catégories sur courte piste.

D'ailleurs, le patineur de Sainte-Julie a indiqué qu'il visait la finale dans chacune des distances où il est qualifié à Sotchi. Charles Hamelin, qui a remporté l'or au relais 5000m à Vancouver en compagnie de François Hamelin, Jean et Tremblay, souhaite également défendre son titre olympique au 500 m.

Du côté féminin, Valérie Maltais, de La Baie, a conclu au quatrième rang de la finale du 1000m après avoir chuté dans le dernier virage. L'Italienne Arianna Fontana s'est imposée sur la distance devant la Sud-Coréenne Kim Alang. La Britannique Elise Christie a complété le podium. Toutes deux stoppées en quarts de finale, Marianne St-Gelais, de Saint-Félicien, et Jessica Hewitt, de Montréal, ont conclu aux 14e et 15e rangs.

D'autre part, le relais féminin canadien, formé de Jessica Gregg, Hewitt, Maltais et St-Gelais, s'est classé quatrième. Ce sont les Chinoises qui ont enlevé les honneurs de l'épreuve. Les Sud-Coréennes ont mérité la médaille d'argent et les Italiennes, celle de bronze. Au relais masculin, Michael Gilday, Jean ainsi que Charles et François Hamelin ont remporté la finale B.




publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer