Confusion autour de la Maison olympique

La Maison olympique canadienne a été inaugurée le... (PHOTO FRANÇOIS ROY, LA PRESSE)

Agrandir

La Maison olympique canadienne a été inaugurée le 9 juillet dernier.

PHOTO FRANÇOIS ROY, LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

La Maison olympique canadienne fait des déçus depuis son inauguration en grande pompe, il y a un peu plus de trois semaines. Plusieurs personnes ont rapporté s'être butées à des portes closes en tentant d'aller faire un tour à l'intérieur de l'édifice situé au 500, boulevard René-Lévesque Ouest, à Montréal.

La Presse a vu certains visiteurs de la Maison olympique... (PHOTO FRANÇOIS ROY, LA PRESSE) - image 1.0

Agrandir

La Presse a vu certains visiteurs de la Maison olympique rebrousser chemin après avoir tenté d’y entrer, sans succès.

PHOTO FRANÇOIS ROY, LA PRESSE

La Presse a été à même de le constater, en fin d'avant-midi vendredi, alors qu'elle a vu certains visiteurs rebrousser chemin après avoir tenté d'entrer, sans succès. Personne ne se trouvait au comptoir d'accueil et l'aménagement de la boutique n'était visiblement pas terminé.

Qui plus est, les bureaux servant aux employés du Comité olympique canadien (COC) étaient à peu près tous déserts. Rappelons que la Maison doit accueillir une centaine d'employés du Comité au total.

« Je voulais vérifier, car je pensais peut-être venir avec mes enfants la semaine prochaine. C'est difficile de trouver de l'information en ligne », a déploré Nadine Martel, résidante d'Ottawa, qui comptait également visiter la Maison avec sa soeur venue de Calgary.

Devant l'impossibilité de passer les grandes portes vitrées, certains visiteurs et touristes déçus se sont contentés de prendre quelques photos des anneaux olympiques et de la sculpture représentant la flamme olympique, sur le parvis de l'édifice.

« Ils ont assez fait de publicité avec ça... On va aller manger et magasiner aux alentours à la place », a lancé René, de la région de Québec, qui avait l'intention de se rendre à la Maison en compagnie de sa femme et de sa fille.

DÉBUT 2016

Invité à réagir, le directeur exécutif des communications du COC, Carl Vallée, a souligné que les installations intérieures - en particulier l'Expérience olympique, ces stations de réalité virtuelle permettant au public de s'immiscer dans la peau d'un athlète - ne seraient accessibles qu'au début de 2016.

«Nous avons toujours été transparents à ce sujet. Ce n'est pas une surprise.»

Carl Vallée,
directeur exécutif des communications du Comité olympique canadien

Les stations qui avaient été rendues disponibles dans le lobby de la Maison lors de la grande fête d'inauguration, le soir du 9 juillet, devaient servir d'« avant-goût » de l'ensemble de l'Expérience, a expliqué M. Vallée. La salle qui abritera les stations est toujours en construction.

Il ajoute qu'en ce moment, environ 60 employés travaillent aux bureaux du COC situés dans la Maison. On retrouve aussi plusieurs membres de fédérations olympiques étrangères qui participent au programme « d'incubation » du Comité, visant à épauler des fédérations qui « battent de l'aile » en leur faisant bénéficier de l'expertise olympique canadienne.

« Il faut comprendre qu'au cours des dernières semaines, plusieurs membres de notre équipe étaient aux Jeux panaméricains [à Toronto] », a fait valoir du même souffle M. Vallée.

Le président du COC, Marcel Aubut, était en déplacement à l'étranger lorsque La Presse a tenté de le joindre, et n'était donc pas disponible pour commenter.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer