Panam: le Canada dépasse ses objectifs avec 217 médailles

L'athlète canadien Keegan Soehn savoure la victoire.... (Photo Reuters)

Agrandir

L'athlète canadien Keegan Soehn savoure la victoire.

Photo Reuters

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Lori Ewing
La Presse Canadienne
Toronto

Dès le premier jour des Jeux panaméricains, Curt Harnett disait que les athlètes canadiens étaient «ici pour gagner».

Lors de la dernière journée des jeux, le chef de mission du Canada et son équipe de 717 athlètes pouvaient se vanter de la meilleure récolte de médailles aux Jeux panaméricains dans l'histoire du sport canadien.

«Les podiums se sont enchaînés en route vers une place au sein du top-2 au tableau des médailles, a dit Harnett, dimanche, lors de la conférence de presse de l'équipe canadienne avant la cérémonie de clôture. Comme un parent, je ne pourrais pas être plus fier de chacun des athlètes de l'équipe canadienne. Ils ont livré la marchandise.»

Le Canada avait établi l'objectif ambitieux de terminer deuxième au classement des médailles, et comptait sur l'équipe pour y parvenir. Du nageur Ryan Cochrane, au décathlète Damian Warner, au kayakiste Adam van Koeverden, le Canada ne comptait pas seulement sur sa plus grosse délégation à Toronto, mais aussi sur ce qui était probablement sa meilleure. Plusieurs de ces athlètes auront l'occasion de briller à nouveau l'été prochain, lors des Jeux olympiques de Rio.

L'équipe féminine canadienne de kayak, composée de Michelle Russell, Émilie Fournel, KC Fraser et Hannah Vaughan a lancé le bal en K4 sur 500 mètres dès le jour 1, lors de la première compétition des jeux.

Dimanche, le Canada a ajouté une médaille de chaque couleur à sa récolte, décrochant l'or à la balle molle féminine, l'argent en baseball féminin et le bronze en volleyball masculin. Le pays hôte a donc terminé les Jeux de Toronto avec 217 médailles: 78 d'or, 69 d'argent et 70 de bronze.

La puissante délégation américaine a terminé au sommet du tableau, elle qui a amassé 265 médailles - 103 d'or, 81 d'argent et 81 de bronze. Le Brésil a terminé loin derrière en troisième place avec 141 médailles.

Certains pays n'avaient pas envoyé leurs meilleurs athlètes à Toronto. La délégation américaine était principalement composée d'équipes B. La Jamaïque était privée de ses meilleurs sprinters, incluant l'étoile Usain Bolt.

De son côté, le Canada a battu son record de 197 médailles, établi en 1999 à Winnipeg. Le Canada a fracassé cette marque avec deux jours à faire aux jeux.

Au cours des deux semaines de compétition, des étoiles sont nées, comme Kia Nurse, qui malgré ses 19 ans, a guidé l'équipe canadienne féminine de basketball vers l'or pour une première fois. Nurse a d'ailleurs été choisie comme porte-drapeau pour les cérémonies de clôture.

La nouvelle sensation canadienne du sprint Andre De Grasse a aussi brillé, triomphant sur 100 et 200 mètres, battant du même coup son propre record canadien au 200 mètres.

Ellie Black a été l'athlète canadienne la plus décorée des jeux, elle qui a amassé cinq médailles en gymnastique artistique.

«À ces Jeux panaméricains, un top-2, je vous avais dit que c'était un objectif ambitieux comme on les aime. Nous aimons être ambitieux, a dit le président du Comité olympique canadien, Marcel Aubut. Je vous avais aussi dit que j'avais une confiance incroyable en cette très grande équipe canadienne.»

Il y a quatre ans, à Guadalajara, le Canada avait gagné 30 médailles d'or. Cette fois, il a dépassé ce total lors du cinquième jour. Le Canada a surpassé son total de 119 médailles à Guadalajara lors du huitième jour.

Le Canada avait toutefois une plus petite délégation au Mexique, principalement parce que les jeux avaient eu lieu plus tard dans la saison des athlètes - et parce que le Canada n'était pas le pays hôte.

Harnett, qui a gagné trois médailles olympiques pour le Canada, a déclaré que son aventure comme chef de mission a été son expérience préférée dans le sport.

«Il y a tellement de belles histoires individuelles, mais nous avons accompli une chose importante: inspirer le Canada, a dit Harnett. Et les Canadiens ont aussi inspiré nos athlètes et nous savons que la route vers Rio pour plusieurs de ces athlètes sera magnifique.»

La ville de Lima, au Pérou, sera l'hôtesse des prochains Jeux panaméricains, dans quatre ans.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer