David Veilleux remporte les Boucles de la Mayenne

David Veilleux... (Photo AFP)

Agrandir

David Veilleux

Photo AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne

Deux semaines jour pour jour après avoir remporté la première étape du Critérium du Dauphiné, ce qui lui a permis de porter le maillot de meneur pendant trois jours, le cycliste québécois David Veilleux a terminé en tête du classement général des Boucles de la Mayenne, une course sanctionnée 2.2 par l'Union cycliste internationale.

«Je suis vraiment content, je ne m'attendais pas vraiment à ça», a mentionné d'entrée l'athlète de Cap-Rouge, qui a obtenu sa sélection officielle en vue du 100e Tour de France au début de la semaine. «C'était ma dernière épreuve avant le Tour de France alors je prenais les courses tranquillement et sereinement. Je voulais surtout faire du travail d'intensité.»

Les choses ont changé lorsque samedi, le membre de la formation Europcar a pris le troisième rang de la deuxième étape, une course de 180 kilomètres reliant les villes françaises de Laval et Évron.

Veilleux est parti en échappée avec les Français Romain Guillemois (Vendée U) et Marc Fournier (CC Nogent-sur-Oise) et les trois se sont rendus à la ligne d'arrivée avec une avance de 44 secondes sur le peloton. Troisième derrière Guillemois et Fournier, le cycliste de 25 ans a tout de même eu l'occasion de prendre la tête du classement général, devançant son plus proche poursuivant par neuf secondes.

«J'ai pris une chance d'aller devant. Si ça fonctionnait, c'était bien, mais si ça ne fonctionnait pas, ça ne fonctionnait pas et c'était tout. Mais j'avais de bonnes jambes et notre groupe de trois s'est rendu à l'arrivée et je me suis emparé de la tête du classement général.»

Veilleux a réussi à garder son maillot et sa place au sommet du classement dimanche lors de l'étape ultime, une course de 160 kilomètres au départ de Saint-Mars-sur-Colmont et une arrivée à Laval. En terminant 28e, il a accusé un retard de quatre secondes sur le vainqueur, l'Allemand Marcel Meisen (BKCP Powerplus) qui a parcouru la distance en 4 h 6 min 41 s.

Ce fut suffisant pour le Québécois, qui a conservé son avance de neuf secondes sur Fournier, deuxième au général, et de 28 secondes sur le Français Florian Vachon (Bretagne - Séché Environnement), troisième.

«Mon équipe a fait de l'excellent travail toute la journée pour me protéger. Elle a pris en charge le peloton dès le début.»

«Dans le final ç'a été un peu plus compliqué, car il y avait beaucoup d'attaques, a-t-il poursuivi. Il fallait que je sois devant, mais je n'ai jamais vraiment été en danger. J'ai tenu le coup.»

Au-delà de la victoire, Veilleux était satisfait de la façon dont il se sentait, malgré le fait qu'il n'ait eu que trois jours de repos entre la fin du Critérium du Dauphiné et le début des Boucles de la Mayenne.

«Ç'a été une bonne semaine. Ça m'a permis de faire de bonnes intensités. Contrairement aux courses du World Tour où c'est plus contrôlé, il y a eu beaucoup d'attaques et de relances. Les deux premiers jours ont été plus difficiles, mais j'ai réalisé que j'ai bien récupéré du Dauphiné aujourd'hui (dimanche) et hier (samedi). Ça me met simplement en confiance pour la suite.»

Et dans le cas de Veilleux, la suite est le Tour de France, qui s'amorcera le 29 juin, en Corse. Il profitera donc des deux prochaines semaines pour prendre un peu de repos et compléter sa préparation en vue de cette prestigieuse course.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

la boite:2500684:box

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer