Dopage: le procès de l'affaire Puerto débute

Le docteur Eufemiano Fuentes à son arrivée au... (Photo: AP)

Agrandir

Le docteur Eufemiano Fuentes à son arrivée au tribunal, lundi.

Photo: AP

Partager

Harold Heckle
Associated Press
Madrid

La première journée du procès longtemps attendu dans l'affaire Puerto s'est terminée sans de nouvelles révélations sur le dopage dans le cyclisme, lundi.

Le juge a seulement pris connaissance des arguments juridiques des avocats plutôt que d'entendre les témoignages des accusés et des témoins.

Dans la foulée des aveux de dopage de Lance Armstrong, les cinq accusés doivent être contre-interrogés devant un tribunal de Madrid. Malgré la présence d'un d'entre eux, le Dr Eufemiano Fuentes, la juge Julia Santamaria s'est concentrée sur l'examen des éléments juridiques de l'affaire avec les avocats avant de remettre les témoignages à mardi.

L'affaire, ponctuée de nombreux délais, fait suite à la mise à jour il y a sept ans par des enquêteurs espagnols de l'un des réseaux de dopage les plus sophistiqués dans le monde du cyclisme.

Le procès, dans lequel les dépositions de 35 témoins sont attendues, devrait durer jusqu'au 22 mars. Il suscite un grand intérêt au sein des médias et le palais de justice a été envahi par des journalistes, des photographes et des caméras de télévision dès lundi matin.

La soeur de Fuentes et sa collègue médecin Yolanda, Manolo Saiz, ancien directeur sportif des équipes ONCE et Liberty Seguros, ainsi que Vicente Belda et Ignacio Labarta, tous deux associés au sein de l'ancienne équipe Kelme, sont également inculpés.

Même si aucun coureur ne figurera au banc des accusés, plusieurs seront appelés comme témoins, dont le double champion du Tour de France Alberto Contador.

Partager

publicité

publicité

publicité

la boite:1600166:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer