Des outils sous le sapin

Système de visseuse/perceuse 5 en 1 FlexiClick, Bosch,... (photo fournie par Bosch)

Agrandir

Système de visseuse/perceuse 5 en 1 FlexiClick, Bosch, 279 $

photo fournie par Bosch

Les bricoleurs savent apprécier un nouvel outil. Qu'il s'agisse d'une amélioration par rapport à un vieux modèle ou d'une invention, l'atelier où ils passent leurs temps libres accueillera avec entrain un cadeau provenant d'une quincaillerie. Voici quelques suggestions.

Pour les coins

Cette nouvelle perceuse de l'entreprise allemande Bosch offre cinq types d'ancrages pour les mèches, afin de faciliter l'accès aux coins et aux vis situées près d'un angle droit. Idéal pour travailler sur des meubles.

Système de visseuse/perceuse 5 en 1 FlexiClick, Bosch, 279 $

Peindre rapidement

Peindre une maison entière prend une éternité, même avec un rouleau. Pour aller plus vite, on peut utiliser un pulvérisateur. Mais il y a du gaspillage, et avec un fil électrique et un tuyau allant vers le pot de peinture, c'est une solution encombrante. Cette entreprise américaine a lancé en 2014 un pulvérisateur ayant son propre contenant à peinture, ce qui assure maniabilité et gaspillage minimum.

Pulvérisateur sans air électrique, Graco, 230 $

Ventilateur à pile DCF300Z, Makita, 179 $... (photo fournie par Makita) - image 2.0

Agrandir

Ventilateur à pile DCF300Z, Makita, 179 $

photo fournie par Makita

Ventiler sans fil

On peut avoir chaud quand on travaille dehors, et encore plus dans un endroit clos. Mais les ventilateurs ont ces satanés fils qui se retrouvent souvent dans le chemin et nécessitent une prise électrique. Les fabricants d'outils électriques ont tous lancé une version sans fil des ventilateurs pour bricoleurs. Le magazine Popular Mechanics classait l'été dernier celui de Makita au premier rang de son test.

Ventilateur à pile DCF300Z, Makita, 179 $

Le pelletage facile

Cette entreprise de Philadelphie n'est pas la première à avoir l'intuition qu'une deuxième poignée rendrait le pelletage après une bordée de neige moins pénible pour le dos. Mais elle a concocté un mécanisme durable, avec des ressorts, et vraiment ergonomique.

Shovelution, Snow Joe, 40 $

Marteau Isocore, Fiskar, 55 $... (photo fournie par Fiskar) - image 3.0

Agrandir

Marteau Isocore, Fiskar, 55 $

photo fournie par Fiskar

Cogner sans vibrations

Difficile d'améliorer le marteau. Cette entreprise finlandaise, descendante d'une forge du XVIIe siècle, a réussi à réduire les vibrations transmises par le manche, si désagréables pour le bras. Lancée l'an dernier, la structure de la gamme Isocore, qui existe aussi pour les haches, est en treillis, ce qui permet de dissiper l'énergie du choc.

Marteau Isocore, Fiskars, 60 $

Protéger ses rouleaux

Il fallait y penser. Au lieu de la pellicule plastique, une manière peu élégante et parfois inefficace pour conserver ses rouleaux à peinture entre les utilisations, deux plombiers américains de l'État de la Géorgie ont imaginé un cylindre de plastique avec un couvercle hermétique. Dix ans après le lancement du Roller Keeper, le magazine américain Popular Mechanics l'a placé le printemps dernier dans ses cinq incontournables pour les peintres amateurs.

Roller Keeper, Obvious Solutions, 40 $ pour un paquet de trois




Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer