• Accueil > 
  • Noël > 
  • Offrir 
  • > Mode d'emploi pour éviter les excès du Vendredi fou 

Mode d'emploi pour éviter les excès du Vendredi fou

On peut épargner de l'argent en achetant en... (Photo Robert Skinner, La Presse)

Agrandir

On peut épargner de l'argent en achetant en solde, notamment lors du Vendredi fou, mais pour quelque chose qui nous est utile.

Photo Robert Skinner, La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Emmanuelle Mozayan-Verschaeve

COLLABORATION SPÉCIALE

La Presse

Né aux États-Unis, le Vendredi fou, qui génère des millions de ventes de cadeaux de Noël, coïncide ironiquement avec la Journée sans achat au Canada. Un phénomène qui peut s'avérer efficace en nous incitant à acheter raisonnablement.

Pour l'Union des consommateurs, le Black Friday correspond à... la Journée sans achat ! De prime abord, cela déroute un peu et semble contradictoire, mais s'explique rapidement.

« L'événement a été créé il y a 30 ans par Adbusters, groupe d'activistes de Vancouver qui proteste contre la surconsommation et ce qui en découle, notamment le gaspillage, les problèmes de surendettement et l'impact environnemental. Il ne s'agit pas d'en faire un dogmatisme, mais de dire aux gens qu'ils doivent faire attention », explique Sarah Maillé, chargée de communications à l'Union des consommateurs. Car oui, on peut épargner de l'argent en achetant en solde, notamment lors du Vendredi fou, mais pour quelque chose qui nous est utile. « Le problème, c'est qu'on se crée facilement des besoins en magasinant ce jour-là », remarque la styliste Isabelle Gauvin. Et c'est souvent là que le bât blesse...

DÉJOUER LES PIÈGES

Les rabais qui s'additionnent, le « pour 1 $ de plus, tu en as un deuxième » : les spécialistes de la vente mettent tout en oeuvre pour nous tenter. Pourtant le fameux « 1 $ de plus », si petit soit-il, est souvent rancardé au placard et serait mieux dans notre poche. « Je conseille toujours de se demander si on aimerait autant le produit à plein prix. Sinon, c'est juste acheter parce que c'est en solde », dit Isabelle Gauvin. La styliste Nadine Joanette compare quant à elle la garde-robe au réfrigérateur : « Si ton frigo est plein de nourriture, vas-tu vraiment aller à l'épicerie sous prétexte qu'il y a des spéciaux ? Non ! » 

Autre constat : « De nombreuses places gonflent leurs prix avant le Black Friday pour faire croire que les produits sont en solde après », poursuit Isabelle Gauvin. Consulter les sites internet de nos marques préférées et surveiller les tarifs est un bon moyen d'éviter ce genre de piège. Aussi, selon Beverly Bellevue, fondatrice de Be.U Stylists, « beaucoup de boutiques ressortent leur stock de l'année précédente ». Ce n'est pas grave en soi, mais il faut en être conscient.

Caroline Alexander, cofondatrice et styliste de Ludique, conseille de ne pas céder à la tentation par frustration. « Ce type de journée peut être fatigante et décevante si on ne trouve rien, mais il faut relativiser et se dire qu'au moins, on n'a rien dépensé, plutôt que d'acheter n'importe quoi. »

PLANIFIER POUR BIEN ACHETER

Pour les stylistes interrogées, la planification est le meilleur moyen de faire de vraies affaires. Il faut consulter les sites internet, voire acheter en ligne, lire les infolettres, comparer les prix, faire une liste de ce dont on a besoin, se fixer un budget et savoir où l'on veut aller. « On peut suivre les marques sur les réseaux sociaux. Si un morceau haut de gamme nous intéresse, il va y avoir des indices quelques jours avant. Et si on sait exactement ce qu'on veut, il vaut mieux vérifier avant de se déplacer, car ce n'est pas forcément à prix réduit », dit Caroline Alexander. Elle suggère également de prévoir les accessoires nécessaires, comme les chaussures, si on veut acheter une robe du soir, et d'être sur place le plus tôt possible pour avoir plus de choix.

« Par ailleurs, c'est facile de faire de mauvais choix ce jour-là. Il vaut donc mieux être accompagné d'une personne raisonnable et capable de bien conseiller. »

- Caroline Alexander, cofondatrice et styliste de Ludique

LES BONS TRUCS

Beverly Bellevue souligne que quand un produit est mis en solde pour le Black Friday, le prix ne peut pas être changé après. En revanche, certaines entreprises proposent un rabais spécialement le jour du Black Friday. « Des places comme H&M font régulièrement des dons de bons de réduction jusqu'à 50 % pour les 50 premières personnes arrivées. Dynamite, Gap, Banana Republic, Aldo et Sephora offrent souvent l'option de magasiner un jour avant les soldes. C'est la bonne journée pour trouver une robe de soirée, notamment chez Bellissimo. On peut aussi profiter du Cyber Monday, qui est souvent plus intéressant et a lieu juste après », dit-elle. 

« Il y a beaucoup de choix lors du Black Friday pour trouver une tenue des Fêtes à prix intéressant. C'est aussi le cas pour les manteaux et les bottes d'hiver. Ça évite d'attendre les soldes de fin décembre, alors qu'il fait déjà froid. C'est également le temps de trouver des idées de cadeaux pour Noël puisqu'à cette date-là, les commerces offrent généralement la possibilité d'échanger ou de se faire rembourser le produit après les Fêtes », dit Nadine Joanette. Pour elle, acheter un grand classique à bon prix (un jeans, un veston noir, un vêtement de sport...) même si on n'en pas besoin tout de suite peut être un choix judicieux, parce qu'on le portera de toute façon.

« Ce qu'il ne faut pas, c'est prendre un morceau parce qu'il est original sous prétexte qu'il est abordable. Dans ce cas, on se crée un besoin. »

- Nadine Joanette, styliste

Caroline Alexander souligne que m0851 donne des cartes-cadeaux, en plus de faire des rabais pendant le Vendredi fou. 

Aussi, sachez que si vous avez acheté un produit à prix normal dans les jours précédant le Vendredi fou (généralement de 7 à 14 jours), le prix peut être réajusté sur présentation du ticket de caisse. C'est habituellement le cas chez Gap, Banana Republic et Children's Place. Enfin, si vous n'êtes pas sûr de votre acquisition, vérifiez bien la politique de retour du magasin.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer