Beaux livres: de pellicule et de papier

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

À l'approche de Noël, voici de beaux livres à glisser sous le sapin, pour le bonheur des cinéphiles.

Star Wars pour toujours

Alors que les internautes de la planète ont eu un spasme collectif lors du dévoilement d'une petite bande-annonce du prochain Star Wars, qui devrait prendre l'affiche à la fin de 2015, voici la publication en français de ce qu'on pourrait appeler une bible: Le making of Star Wars de J.W. Rinzler, présenté comme LE livre de référence sur le film original. 

Rinzler, auteur aussi du Making of de L'Empire contre-attaque, est éditeur chez Lucasfilm Ltd. Il a donc eu accès à une foule de documents inédits, dont les «Entretiens Perdus» (écrits en majuscules, ça vous donne une idée), soit une série d'entrevues menées entre 1975 et 1978 avec les principaux créateurs et acteurs, en pleine production, alors que l'équipe n'avait aucune idée de l'énorme impact à venir pour eux. 

C'est carrément une incursion dans la genèse de l'un des films les plus importants de l'histoire du cinéma américain, le tout appuyé par des textes hyper détaillés et des documents fascinants qui montrent l'évolution du projet. Disons que la mise au monde de Star Wars a été aussi «épique» que le space opera qu'il était. 

À partir des archives de Lucasfilm, Rinzler a créé un livre imposant, incontournable, à rendre fous de bonheur les geeks authentiques.

Le making of Star Wars

J.W. Rinzler

préface de Peter Jackson

Akileos, 362 pages

Le catalogue des cousins

C'est très triste, mais le cinéma français n'a plus la même influence au Québec, alors qu'autrefois, le cinéma américain et lui se disputaient les écrans de la province presque à égalité. Aussi ce beau livre, Le cinéma français, qui survole assez rapidement l'histoire du septième art «made in France», du cinéma muet jusqu'aux plus récents films récompensés au Festival de Cannes, en passant par les films sous l'Occupation et la Nouvelle Vague, pourrait plonger le cinéphile francophile dans une certaine nostalgie. 

À moins que cet ouvrage, écrit par Jean-Luc Douin, chef de rubrique cinéma à Télérama, soit un beau cadeau à offrir au néophyte qui pourra s'y instruire et établir une liste de classiques incontournables, malheureusement parfois difficiles à trouver de ce côté-ci de l'Atlantique.

_____________________

Le cinéma français

Jean-Luc Douin

Préface de Thierry Frémaux

Éditions de La Martinière, 360 pages

Acteurs légendaires

Belle initiative des Cahiers du cinéma que cette collection Anatomie d'un acteur. On est loin de l'habituelle hagiographie du comédien célèbre, plutôt dans la solide analyse du jeu de ceux qui ont offert au septième art ses meilleures interprétations. Éléments biographiques, anecdotes de tournage, dissection de scènes inoubliables, réception critique, cette collection aborde le métier d'acteur par dix rôles emblématiques pour chacun des sujets. 

Marlon Brando, Al Pacino, Robert De Niro, Leonardo DiCaprio, Tom Cruise, Johnny Depp, Jack Nicholson et Meryl Streep (seule femme pour l'instant) nous apparaissent ainsi à travers leurs plus beaux personnages, dans une lecture rien de moins que passionnante. Le genre de beau livre qu'on ne laisse pas sur la table à café pour faire joli, mais qu'on lit pour vrai.

_____________________

Anatomie d'un acteur

Cahiers du cinéma

Chaplin écrivain

Si vous voulez vraiment impressionner l'admirateur de Charlie Chaplin, c'est le livre qu'il vous faut. David Robinson, grand spécialiste du cinéaste, a édité le seul roman de Chaplin, Footlights, demeuré inédit pendant 60 ans. Ce court roman, dont le personnage principal est Calvero, clown alcoolique sur son déclin, allait être la source d'inspiration du dernier film américain de Chaplin, Les feux de la rampe

Dans ce livre, nous avons le texte intégral, avec des photos du manuscrit, suivi de l'essai L'univers des Feux de la rampe par Robinson, richement documenté de photographies, d'une étude sur l'importance du music-hall pour Chaplin et d'un portrait des Ballets de Leicester Square, à qui le film rend hommage. Un must pour les «chaplinistes».

En supplément, vous pouvez aussi offrir Mon tour du monde, le récit du voyage de Chaplin effectué en 1931-1932, pendant lequel il a rencontré les grandes personnalités de son temps et tâté le pouls de son époque, juste avant de réaliser Les temps modernes et Le dictateur...

_____________________ 

Footlights

Charlie Chaplin

Suivi de L'univers des Feux

de la rampe, David Robinson

Seuil, 255 pages

Mon tour du monde

Charlie Chaplin

Éditions du sonneur, 212 pages

L'histoire, c'est du cinéma

Il ne s'agit pas d'un beau livre à proprement parler, mais d'un essai particulièrement intéressant pour ceux qui adorent les films à caractère historique, probablement le genre cinématographique le plus trouble, surtout lorsqu'il a la prétention de montrer «la vérité». 

L'historien et scénariste Bruno Ramirez, professeur à l'Université de Montréal, remet quelques pendules à l'heure dans ce créneau, en soulignant que le cinéma a probablement plus d'influence que l'école en ce qui concerne la culture historique des citoyens. 

La moitié du livre est consacrée à des entretiens avec des cinéastes qui ont abordé le genre: Denys Arcand, Constantin Costa-Gavras, Deepa Mehta, Renzo Rossellini, Paolo et Vittorio Taviani et Margarethe von Trotta. On y apprend certains détails étonnants, qui prouvent que la réalité dépasse souvent la fiction, et que l'histoire elle-même est une fiction sans cesse en réécriture.

_____________________

L'histoire à l'écran

Bruno Ramirez

PUM, 333 pages

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer