Opération Nez rouge est de retour

Jean-Marie De Koninck, président-fondateur d'Opération Nez rouge en... (Photo Patrice Laroche, archives Le Soleil)

Agrandir

Jean-Marie De Koninck, président-fondateur d'Opération Nez rouge en compagnie de la mascotte Nez rouge.

Photo Patrice Laroche, archives Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
Québec

Les automobilistes québécois qui ne seront pas en mesure de prendre le volant pourront profiter de l'Opération Nez rouge à compter de vendredi soir. Le service de raccompagnement sera alors offert à 61 endroits dans la province.

La campagne annuelle nationale s'est déjà mise en branle la semaine dernière dans six autres provinces. C'était le cas dans certaines régions du Nouveau-Brunswick, de l'Ontario, du Manitoba, de la Saskatchewan, de l'Alberta et de la Colombie-Britannique.

Le succès de l'opération, qui a débuté en 1984, repose sur la participation de nombreux bénévoles qui acceptent de participer à une ou à plusieurs soirées de raccompagnement.

On estime à 55 000 le nombre de ces personnes qui enfilent le dossard rouge et qui contribuent ainsi à rendre les routes plus sécuritaires pendant la période des Fêtes. Ces bénévoles effectuent près de 80 000 raccompagnements, dont 60 000 au Québec.

Les sommes recueillies dans le cadre de l'Opération Nez rouge aident à financer des initiatives locales pour le sport et la jeunesse. Chaque année, des organismes peuvent ainsi profiter d'une somme de 1,5 million $. De ce total, un montant de 1,1 million $ est amassé au Québec seulement.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer