Cuisiner aujourd'hui, savourer à Noël

Des plats cuisinés maintenant et congelés peuvent faciliter... (Photo Marco Campanozzi, La Presse)

Agrandir

Des plats cuisinés maintenant et congelés peuvent faciliter la vie pendant le temps des Fêtes. Un exemple ? Cet effiloché de boeuf de la gourou de la cuisine australienne Donna Hay.

Photo Marco Campanozzi, La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Deux ou trois plats cuisinés maintenant et congelés peuvent faciliter la vie pendant le temps des Fêtes, où l'on manque parfois d'énergie ou d'idées. Ou des deux. Voici trois recettes polyvalentes signées Donna Hay et quelques conseils pour en faire des plats totalement festifs!

Préparatifs: Simple mais sublimeSon plus récent livre, Du simple au sublime, vient d'arriver sur les tablettes des libraires. Exactement au moment où l'on a envie de préparer un peu le temps des Fêtes qui se rapproche à la vitesse grand V. Et il est parfait pour cela: une recette de base, qui se décline ensuite en différents plats, selon le repas. C'est idéal pour le temps des Fêtes, car chacune des recettes peut devenir un repas à manger en famille, le midi du 26 ou du 27 décembre lorsqu'on n'a pas envie de ressortir les casseroles, ou alors devenir un chic plat qui dépanne parfaitement pour ce souper que l'on n'avait pas prévu. Tante Claudette et oncle Jacques nous font le bonheur d'une visite imprévue? Tout est prêt! 

La preuve en trois exemples, à commencer par un savoureux mijoté de boeuf.

L'effiloché de boeuf

Pour 4 à 6 personnes 

Ingrédients

- 2 c. à soupe d'huile d'olive 

- 1,5 kg de boeuf à braiser paré et coupé en quatre morceaux 

- 1 oignon émincé finement 

- 3 gousses d'ail hachées finement 

- 250 ml de vin rouge 

- 500 ml de bouillon de boeuf 

- 500 ml d'eau 

- 750 ml de purée de tomates 

- 6 feuilles de laurier 

- Sel et poivre

Donna Hay conseille de faire une petite tarte... (Photo tirée du livre de recette de Donna Hay) - image 2.0

Agrandir

Donna Hay conseille de faire une petite tarte à partir de la viande effilochée.

Photo tirée du livre de recette de Donna Hay

Préparation

1. Préchauffer le four à 180 °C (350 °F). 

2. Faire chauffer la moitié de l'huile à feu moyen dans une grande cocotte. Ajouter le boeuf et faire revenir de 4 à 5 minutes de chaque côté jusqu'à ce qu'il soit doré. Sortir les morceaux de viande de la cocotte et réserver. 

3. Verser le reste de l'huile et faire revenir l'oignon et l'ail en mélangeant constamment pendant 4 à 5 minutes pour qu'ils soient fondants. Ajouter le vin et laisser mijoter pendant 3 à 4 minutes pour qu'il réduise de moitié. Ajouter le bouillon, l'eau, la purée de tomates, les feuilles de laurier, le sel et le poivre, et bien mélanger. 

4. Remettre le boeuf dans la cocotte avec le jus et porter à faible ébullition. Mettre le couvercle et enfourner. 

5. Laisser cuire pendant 3 heures jusqu'à ce que le boeuf soit bien tendre en le retournant à mi-cuisson. Sortir le boeuf et le déposer dans un plat. Effilocher la chair à la fourchette, puis la remettre dans la cocotte afin de la mélanger à la sauce. Ôter les feuilles de laurier et servir.

Bon à savoir

Nous avons fait deux fois cette recette. À notre deuxième tentative, nous avons fermé le four après trois heures de cuisson, mais laissé la cocotte dans le four fermé et chaud une heure supplémen-taire, le temps de faire des courses. Le résultat était spectaculaire: la viande avait davantage caramélisé et avait absorbé le liquide. C'était savoureux.

Quelques conseils

Donna Hay conseille d'en faire une petite tarte en mettant simplement la viande effilochée dans une mini-cocotte que l'on recouvre d'une petite rondelle de pâte feuilletée. Adorable en entrée ou même en plat principal, si on sert la cocotte avec un plat de légumes. La viande est aussi parfaite en sandwich pour le lunch et elle fait une sauce bolognaise absolument décadente (nous l'avons testée!) simplement en mélangeant la viande et sa sauce avec une sauce tomate toute simple.

Nous avons mis un petit bouquet de sauge, un piment fort émincé et quelques grains de poivre de Sichuan dans la casserole. Simplement parce que nous en avions sous la main. N'hésitez pas à donner un peu de personnalité à une recette de base, tant que ça ne la dénature pas.

Congeler dans un sac, une fois la viande refroidie. N'hésitez pas à faire cette recette même si vous vivez seul ou en couple et à préparer deux sacs, voire trois. Ils se conserveront deux bons mois au congélateur.

Nous avons travaillé avec un bon vieux rôti de palette. Le vin et les aromates rendent le plat très chic. Vraiment une option économique qui donne des résultats grandioses.




À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer