Recevoir avec style

Marie-Christine Allard a travaillé comme styliste de mode... (PHOTO EDOUARD PLANTE-FRÉCHETTE, LA PRESSE)

Agrandir

Marie-Christine Allard a travaillé comme styliste de mode pendant plusieurs années dans différents médias.

PHOTO EDOUARD PLANTE-FRÉCHETTE, LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Avec Style, Table & Co, Marie-Christine Allard propose de vous aider à améliorer le style de votre maison en toutes occasions. L'art de recevoir, c'est sa spécialité.

«Je viens alléger la tâche aux gens qui n'ont pas le temps de s'occuper de tout ce qui tourne autour de la table, le choix des nappes, des serviettes, des verres, des bougeoirs, des plats, de la vaisselle, des tissus. J'apporte ce petit supplément de style pour que la soirée et la maison soient parfaites», explique Marie-Christine Allard.

Parmi les services qu'elle propose, elle peut entre autres mieux organiser votre cuisine, décorer votre salle à manger pour de petites et grandes occasions, vous recommander un chef à domicile tout comme obtenir des conseils d'un sommelier pour commander du vin en importation privée.

Marie-Christine Allard a travaillé comme styliste de mode pendant plusieurs années dans différents médias: Elle Québec, Coup de Pouce, La Presse, puis pour Reitmans et Les Ailes de la mode, où elle a occupé le poste de chef styliste. Puis, c'est vers Arthur Quentin qu'elle s'est dirigée, où elle a été conseillère pendant neuf ans et où elle a fait l'apprentissage des arts de la table. 

«Je me souviens des questions que les clients me posaient sur les verres qu'il faut utiliser, les plats de service, la vaisselle, les nappes, et je me suis dit que je pourrais me lancer à mon compte pour donner tous ces conseils.»

«Aller au restaurant, c'est cher, les gens aiment bien se retrouver à la maison. Avec la multiplication des émissions de cuisine et le succès des livres de recettes, il faut mettre tout ça à profit et recevoir à la maison!», estime Marie-Christine Allard.

Elle observe qu'il y a parfois un manque de repères. Quels verres et plats utiliser? La fourchette? Elle se met à droite ou à gauche de l'assiette? «Beaucoup de gens ne savent pas que la fourchette va à gauche, mais le repas ne sera pas moins bon si les couverts ne sont pas à la bonne place. Ce qui compte, c'est l'ambiance, les gens autour de la table, l'amitié. Mais après tout, pourquoi ne pas bien faire? Car il y a quelque chose de culturel dans l'art de la table. J'aime les traditions et je suis là pour conseiller les gens pour qui c'est important», dit-elle.

Pour ce qui est de la fourchette, on la place donc à gauche de l'assiette. On la retourne ou pas? «C'est comme vous voulez! estime Marie-Christine Allard. La fourchette retournée, on dit que c'est moins agressif, mais c'est aussi par snobisme, car à l'époque, c'était pour montrer qu'on avait des couverts en argent, car on peut voir le poinçon sur le dos de la fourchette et ainsi dire qu'on faisait partie de la bourgeoisie et qu'on avait de l'argenterie!», explique-t-elle.

Pour ce qui est des verres, à moins que le souper soit très formel, la tendance, c'est de les avoir dépareillés. «Soyez heureux et originaux! Les gens ont toujours peur de ne pas avoir assez de verres semblables, ce n'est pas grave. Et de cette façon, en plus, on retrouve son verre!»

Il reste que tout est dans le détail, des jolis torchons de cuisine, des serviettes en tissu qu'on apprécie, de belles salles à manger. «Je sens qu'on a envie de bien recevoir, on aime ça, on aime les grandes tablées et ces moments de partage d'un bon repas entre amis.»




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer