• Accueil > 
  • Noël 
  • > Noël selon Marie-Fleur St-Pierre 

Noël selon Marie-Fleur St-Pierre

Marie-Fleur St-Pierre est chef du restaurant Tapeo et... (PHOTO FOURNIE PAR MARIE-FLEUR ST-PIERRE)

Agrandir

Marie-Fleur St-Pierre est chef du restaurant Tapeo et copropriétaire de Mesón.

PHOTO FOURNIE PAR MARIE-FLEUR ST-PIERRE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Marie-Fleur St-Pierre a un emploi du temps chargé pendant toute l'année avec les restaurants Tapeo, où elle est la chef, et Mesón, où elle est copropriétaire. Elle écrit des livres, tient un blogue et est aussi la mère de deux jeunes enfants de trois ans et demi et sept mois.

Pour elle, Noël est synonyme de calme et de repos. Elle se retrouve enfin en famille et profite de ses journées de vacances puisque les deux restaurants sont fermés entre le 28 décembre et le 11 janvier.

Le temps. Avoir du temps. C'est ce que Marie-Fleur St-Pierre apprécie avant tout de cette période de l'année. « Ce sont des réunions familiales où on prend plaisir à manger et à passer du temps avec les amis et nos familles », dit-elle.

Elle essaie de garder les traditions. « Le réveillon du 24 décembre, c'est sacré. » Chez sa mère, avec ses deux soeurs, Marie-Fleur aime retrouver les petites bouchées de son enfance. Et pas question de changer quoi que ce soit au menu. « On l'a interdit à ma mère ! Une année, elle avait cuisiné le réveillon de Ricardo et elle en a entendu parler pendant longtemps ! Nous, on aime manger nos coquilles au thon et olives, les quiches au brie, nos petites saucisses trempées dans le sirop d'érable et la traditionnelle couronne de crevettes avec sa mayonnaise soya », énumère-t-elle.

Cette année, Marie-Fleur va réveillonner à Saint-Sauveur chez le père de son conjoint, et sa mère sera de la partie. « On combine les deux, car avec les enfants, ça devenait un peu compliqué d'aller à Repentigny chez ma mère, puis à Saint-Sauveur chez le père de son amoureux dans la même journée. » Dans la famille de son conjoint, le repas de Noël est très traditionnel, et il y a toujours de nombreux desserts et panettone. « On se rattrape sur les desserts. »

SURCONSOMMATION

Marie-Fleur aime moins le côté commercial de Noël. « On essaye de ne pas acheter trop de choses aux enfants et de ne pas être axés sur la consommation, même si ma fille est très centrée sur le père Noël et les cadeaux qu'il va lui apporter. Ce côté surconsommation est un peu intense, les gens se sentent obligés de faire des cadeaux. C'est une pression qu'ils se donnent et, franchement, il ne devrait pas y en avoir. » 

Comme cadeau, Marie-Fleur offre souvent de louer un chalet pour que la famille puisse se réunir quelques jours à la campagne. Elle aime recevoir chez elle aussi pendant cette douce période. C'est au moment de l'Action de grâce qu'elle prépare une belle dinde. Alors à Noël, elle s'en passe. « Je vais faire des choses plus légères, car on mange tellement pendant le temps des Fêtes... J'aime faire des pâtés à la viande, de belles salades, je ne cuisine pas de choses compliquées et je ne veux pas que les gens se mettent de pression quand ils me reçoivent. Je suis vraiment une fille simple ! »

Depuis qu'elle a des enfants, elle voit Noël d'une façon un peu plus féerique. « On est dans une autre étape de notre vie, on décore le sapin en famille, on réapprend à vivre avec la magie de Noël... J'aime être en congé, j'aime être à la maison, car j'y suis moins souvent pendant l'année. En tout cas, pas deux semaines de suite ! J'aime regarder tomber la neige, réapprendre à avoir une petite routine, mais sans savoir ce qu'on va faire de la journée, improviser. C'est beau, la liberté que procurent les vacances. Ma journée de Noël préférée, c'est le 25 décembre, on mange les restes du réveillon, on regarde des films de Noël, les enfants sont tellement fatigués qu'ils font une sieste de trois heures ! Et on a un souper prévu le soir dans la famille. »

Ses enfants ont chacun leur joli pyjama de Noël et elle s'offre une belle chandelle parfumée, qui sent le sapin, précise-t-elle. «  Puis le temps se fige, et toute la famille se sent bien. »

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer