Samsung: après les téléphones, des laveuses qui explosent

Le cauchemar se poursuit pour Samsung. Après les téléphones Galaxy Note7, au... (CAPTURE D'ÉCRAN)

Agrandir

CAPTURE D'ÉCRAN

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Le cauchemar se poursuit pour Samsung. Après les téléphones Galaxy Note7, au tour de ses laveuses d'exploser. Après une trentaine d'incidents aux États-Unis, la branche canadienne de l'entreprise a publié ce matin un «avis important concernant les problèmes potentiels de sécurité» et mis en ligne l'information permettant d'identifier les modèles en cause.

Essentiellement, les laveuses ciblées sont à chargement vertical haute efficacité, de marque Kenmmore ou Samsung, fabriquées entre mars 2011 et avril 2016. Lorsqu'on les utilise pour laver de la literie ou des articles volumineux, ces appareils peuvent subir «des vibrations anormales pouvant causer des blessures ou des dommages matériels», explique Samsung.

On recommande aux propriétaires d'utiliser le «cycle délicat à vitesse plus basse» pour ces tâches lourdes. «Aucune blessure dans le cadre d'un tel incident n'a été signalée au Canada», précise l'entreprise.

«Comme une explosion»

Aux États-Unis, Samsung fait face depuis le mois dernier à un recours collectif piloté par trois consommatrices du Texas, de l'Indiana et de la Georgie. Selon la poursuite, les vibrations peuvent rendre la cuve «désajustée, ce qui résulte en une explosion centrifuge dramatique qui peut détruire la machine et les objets à proximité». Les documents de cour évaluaient  à 11 le nombre d'incidents. Selon les plaignantes, Samsung était au courant «depuis des années» de ce problème et n'a pas prévenu les consommateurs.

Depuis la mi-septembre, la publication Consumer Affairs a reçu 18 témoignages d'Américains qui ont vu leur laveuse «vibrer à l'extrême et, dans certains cas, inonder leur maison et même s'enflammer. Certains ont décrit les vibrations comme une «explosion».

Mercredi dernier, l'instance de protection des consommateurs américains a publié un avis sur les problèmes de sécurité des laveuses Samsung. Ici, l'entreprise a annoncé collaborer avec Santé Canada mais aucun avis formel de sécurité ou de rappel n'a encore été publié par l'agence fédérale.

Selon Samsung, les incidents liés à ces laveuses sont «rares». «Il est important de noter que les clients de Samsung ont complété des centaines de millions de brassées sans incident depuis 2011», écrit l'entreprise.

Note7 et échanges en cours

Cette controverse survient près d'un mois après le rappel de plus de 2,5 millions de téléphones Galaxy Note7, le plus important de l'histoire de cette industrie, dont 22 000 au Canada. Une défectuosité de la batterie a fait en sorte que des dizaines de ces appareils ont explosé, surtout au moment de la charge. L'entreprise a mis en place un programme d'échange pour des «nouveaux» Note7 pour lequel les propriétaires étaient invités à s'enregistrer.

Selon les derniers chiffres fournis par l'entreprise, quelque 17 000 Canadiens l'ont fait et on s'attend à ce que tous aient leur nouvel appareil début octobre.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Maison

Tous les plus populaires de la section Maison
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer