Salle de bains: l'audace de Skyllas et Sunstrum

Dans ce secteur modeste de la rue Masson,... (Photo Hugo-Sébastien Aubert, La Presse)

Agrandir

Dans ce secteur modeste de la rue Masson, à l'est du boulevard Saint-Michel, la façade à l'allure résolument scandinave de Skyllas & Sunstrum a de quoi étonner.

Photo Hugo-Sébastien Aubert, La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Quand ce commerce à la façade résolument scandinave a fait son apparition, rue Masson, dans un secteur où l'on voit surtout des brocantes, des dépanneurs borgnes et des studios de toilettage, on s'est dit qu'il ferait long feu. Qui donc allait acheter cette immense baignoire en teck dans la vitrine ? Et ces lavabos de pierre, et la robinetterie assurément haut de gamme que commandent de tels objets ?

Les associés Mike Skyllas et Louis Sunstrum sont... (Photo Hugo-Sébastien Aubert, La Presse) - image 1.0

Agrandir

Les associés Mike Skyllas et Louis Sunstrum sont aussi des amis de longue date. Les défis ne leur font pas peur : ils ont escaladé le Kilimandjaro ensemble !

Photo Hugo-Sébastien Aubert, La Presse

Le bois pétrifié est une variété de quartz - ce... (Photo Hugo-Sébastien Aubert, La Presse) - image 1.1

Agrandir

Le bois pétrifié est une variété de quartz - ce sont des arbres qui se sont fossilisés sous l'action de la lave des volcans il y a des millions d'années.

Photo Hugo-Sébastien Aubert, La Presse

« Tout le monde nous a traités de fous », confirment en riant Mike Skyllas et Louis Sunstrum, les propriétaires de l'affaire. Le premier, né à Laval de parents d'origine grecque, a étudié en cuisine à l'ITHQ. Le second, né à Saint-Liboire et dont les aïeux suédois ont immigré ici au XIXsiècle, était jusqu'à il y a peu directeur d'un service de traitement thermique dans le secteur de la métallurgie. Les deux ont fait connaissance il y a 10 ans par un ami commun... et ne se sont plus jamais lâchés.

Avant de se lancer dans l'importation de vasques en pierre et de meubles de salle de bains en teck, ils étaient copropriétaires d'un restaurant à La Prairie dont Mike voulait faire « le St-Hubert du fish and chips ». Ils y seraient sans doute parvenus, mais la vie, le goût du risque et l'incroyable sens des affaires de Mike en ont décidé autrement.

Une occasion d'affaires

Il y a quelques années, lorsque la mode des meubles de bois brut de style postindustriel a commencé à déferler sur le Québec, Mike Skyllas a flairé (encore) une occasion d'affaires. Il a profité d'un voyage en Indonésie pour explorer un peu la possibilité d'importer des tables de salle à manger. Là, il a découvert le bois pétrifié et compris les possibilités extraordinaires qu'offrait ce matériau, formé d'arbres qui se sont fossilisés sous l'action de la lave des volcans il y a des millions d'années.

« Mike m'a dit : "Laisse faire les tables, c'est déjà trop courant, j'ai mieux que ça !" », raconte Louis.

« Au début, personne n'y croyait. On n'arrivait pas à trouver de financement. On a vendu nos parts du resto à nos associés, rassemblé toutes nos économies, encaissé nos REER, loadé nos cartes de crédit, et on s'est lancés », dit Mike.

Il ne fallait pas avoir froid aux yeux, mais les deux amis, aussi globe-trotters, en avaient vu d'autres : « On a escaladé le Kilimandjaro ensemble, à deux semaines d'avis, raconte Louis. Je pense qu'on sait gérer les risques... »

Aujourd'hui, ils escaladent un autre genre de montagne. Leur affaire a crû - tenez-vous bien - de 875 % en un an. Tout ça avec une vingtaine d'employés en Indonésie (ébénistes, tailleurs de pierre, etc.) et une poignée d'autres ici, dont une personne qui s'occupe à temps plein du site internet. Là est sans doute le secret de leurs prix, qui défient toute concurrence. « On fait affaire essentiellement sur le web, confirme Louis. On vend énormément aux États-Unis et dans l'Ouest canadien. »

À l'offre du début se sont ajoutés la pierre de rivière et la pierre mégalithique, le marbre, l'onyx et même la racine de teck. Les vasques conservent généralement l'aspect brut que leur a donné la nature, et seul l'intérieur est poli comme une agate, si bien que chacune est absolument unique. On peut aussi tailler la matière pour lui donner une forme plus géométrique, si on préfère un décor épuré. Mais dans tous les cas, l'objet conserve ses particularités naturelles - tacheté, veiné, marbré...

Meubles de salle de bains en teck

Skyllas et Sunstrum proposent en outre des meubles de salle de bains en teck (également importé d'Indonésie), dont le design très soigné est l'oeuvre de Mike lui-même et d'un ébéniste d'ici. Enfin, sous l'influence de ce dernier, ils ont commencé à produire des meubles de bois local récupéré. 

Et la baignoire en teck, finalement, quelqu'un l'a achetée ? « Mais oui ! Elle est vendue ! », dit Louis, victorieux.

Hâte de voir par quelle autre folie elle sera remplacée. Une baignoire en cuivre, peut-être ? Ou en pierre ? C'est dans les cartons...




publicité

publicité

Les plus populaires : Maison

Tous les plus populaires de la section Maison
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer