Amlyne Phillips, la reine de l'éclectique chic

Amlyne Phillips, fondatrice de La Chambre Design.... (PHOTO IVANOH DEMERS, LA PRESSE)

Agrandir

Amlyne Phillips, fondatrice de La Chambre Design.

PHOTO IVANOH DEMERS, LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Lucie Lavigne
Lucie Lavigne
La Presse

Amlyne Phillips multiplie les projets d'aménagement de bars et de restaurants, parmi les plus inspirants à Montréal. Designer d'intérieur en vue, elle crée des décors chaleureux à l'ambiance éclectique, remplis de trésors chinés et d'éléments recyclés. Parcours d'une jeune prodige prolifique.

Dès l'enfance, Amlyne Phillips - voix douce, chevelure ombrée, regard allumé - fait preuve de talent pour l'aménagement et ne tarde pas à recycler.

«J'allais chercher du carton, du papier et du plastique dans le bac de recyclage, et je construisais mes maisons de poupées et les meubles pour l'intérieur», confie Amlyne, qui a grandi à Pointe-Claire.

Son père, Gallois d'origine, est sa première source d'inspiration. «Ébéniste, il m'emmenait dans son atelier. Encore aujourd'hui, la sciure de bois est ma senteur préférée.»

Sa mère, directrice technique du club de soccer de Pierrefonds, se souvient: «Un jour, j'ai découvert qu'Amlyne avait peint une fresque au dos de la petite bibliothèque de sa chambre afin de l'utiliser comme muret séparateur. Elle devait avoir 10 ou 11 ans.»

À la fin de l'été de ses 15 ans, la designer en herbe réussit à se faire embaucher à la boutique Lux Decor, à Pointe-Claire. «Je réalise alors qu'on peut faire cohabiter les styles.» Dans la foulée, elle étudie le design d'intérieur au cégep Dawson, travaille ensuite dans une boutique de meubles et de décoration dans le Vieux-Montréal, puis dans une autre, boulevard Saint-Laurent.

En 2013, elle fonde La Chambre Design, et un ami d'enfance, Zach Macklovitch, lui offre sa première chance: un contrat commercial d'envergure, soit l'aménagement du resto-bar SuWu, à Montréal. «J'avais pu y mettre des objets qui m'étaient chers, dénichés chez mes grands-parents maternels. J'ai pleuré en terminant les travaux.» Suivra l'élaboration de l'exceptionnel décor du bar Apt. 200, qu'Amlyne réalise aussi avec l'aide de Tania Perreault, designer ébéniste.

Une vue du bar Apt. 200, à Montréal,... (PHOTO MAZDA ALINIA, FOURNIE PAR LA CHAMBRE DESIGN) - image 2.0

Agrandir

Une vue du bar Apt. 200, à Montréal, qui se distingue par son style éclectique.

PHOTO MAZDA ALINIA, FOURNIE PAR LA CHAMBRE DESIGN

Par la suite, tout s'accélère. Amlyne enchaîne les chantiers et travaille sans compter. Elle imprègne les bars et les restos de son style déco: une élégance très «cosy», à la fois moderne et éclectique, qui puise dans diverses époques et qui est rehaussée de trouvailles chinées et d'objets remodelés. Autre caractéristique: elle s'approprie et remanie avec talent les grands courants (les antiquités, le vintage, l'industriel et le retour des plantes...). «L'ambiance et l'attention portée aux détails, c'est ma signature, résume celle qui nourrit toujours sa passion pour le recyclage. J'ai de la difficulté avec le neuf, car je préfère les objets qui ont une histoire.»À 27 ans, Amlyne Phillips s'inscrit dans la lignée des designers vedettes, comme Zébulon Perron, qui signent l'intérieur de nombreux commerces montréalais.

Parmi les derniers aménagements de bars et de restaurants de La Chambre Design, notons L'Gros Luxe (du Plateau), Scarlet Exclusive, La Porte Rouge, Fitzroy, Jatoba, Général Sherman (à Blainville), Somwhr Liquor Lounge, Mayfair et un second bar Apt. 200, cette fois à Toronto.

L'un de ses défis actuels? Concevoir un endroit de près de 10 000 pi2 qui comportera un restaurant, un bar et un «beer garden», au sein du Faubourg Sainte-Catherine, à Montréal. «Un autre projet que l'on confie à Amlyne. Elle participe largement à notre succès», affirme Alexandre Besnard, d'A5 Hospitality et copropriétaire, notamment, du restaurant Jatoba.

Enfin, la designer est sur le point de concrétiser un rêve: l'ouverture de la boutique La Chambre Design. «Dès juin, j'offrirai mes coups de coeur vintage et des objets retravaillés par des artisans québécois. Un projet qui me donne des ailes!»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer