Des tableaux en bois uniques et chaleureux

Virginie Laliberté crée des tableaux avec des palettes... (PHOTO DAVID BOILY, LA PRESSE)

Agrandir

Virginie Laliberté crée des tableaux avec des palettes de bois, à prix raisonnable.

PHOTO DAVID BOILY, LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Nadielle Kutlu

Collaboration spéciale

La Presse

Vous cherchez un tableau unique, fait localement, pour enjoliver votre décor? Virginie Laliberté, 32 ans, ébéniste et potière, crée des tableaux avec des palettes de bois, à prix raisonnable. Après seulement deux ans d'activité, la demande pour ses oeuvres grandit et les ventes vont bon train.

« Je travaille beaucoup le bois recyclé: le bois de palette, de grange, du bois que je récupère après la destruction d'une maison. J'ai aussi du bois neuf, du bois brut. J'aime travailler avec l'érable, le cerisier et le noyer noir, pour avoir un contraste de couleurs », explique la jeune mère de deux fillettes de 7 et 8 ans. Des clients utilisent aussi ses tableaux comme tête de lit. C'est après trois années à l'École d'ébénisterie d'art de Montréal qu'elle a lancé son entreprise.

Collection Art de table 

Parallèlement à ses études en ébénisterie artisanale, Virginie Laliberté a suivi des cours de poterie, alors qu'elle détenait déjà un DEC en arts plastiques. Mais pas question de choisir entre la poterie et l'ébénisterie! Elle pratique donc les deux. Sa collection Art de table comporte des saladiers ou encore de jolis pots pour le sucre et la farine. Le tout est épuré, d'inspiration scandinave. « J'essaie toujours de marier la poterie avec le bois. J'aime sa chaleur qui vient contraster avec la froideur de la poterie. Et j'essaie de la garder la plus brute possible », explique-t-elle. Elle planche sur une collection en céramique pour le temps de Fêtes.

L'engouement pour le fait main 

Virginie Laliberté constate que les oeuvres locales, faites à la main, ont la cote. Sans oublier que le bois apporte une touche de chaleur recherchée. Qui sont ses clients? « Ils ont de 30 à 40 ans. S'ils achetaient surtout chez IKEA avant, maintenant ils ont une plus grande conscience et les moyens d'acheter des objets faits ici. Et ils sont fiers de se procurer une pièce unique, faite à la main. Ils veulent aussi une oeuvre qui a du vécu. Par exemple, dans un tableau, il y a une marche d'escalier qui était dans une maison », dit-elle.

Concrétiser ses rêves 

C'est avec la naissance de ses enfants que l'artiste a eu envie de suivre sa passion et d'entreprendre ses études. « Je me suis alors décidée à faire ce que j'aimais dans la vie. J'ai toujours été dans les arts: j'ai exploré le tricot, la danse, le théâtre. Mais j'avais besoin de quelque chose de plus concret, de travailler avec mes mains et d'entrer dans la maison des gens », explique celle qui enseignera bientôt à l'École d'ébénisterie d'art de Montréal, où elle est déjà technicienne.

Virginie Laliberté compte lancer sa boutique en ligne, mais d'ici là, les clients peuvent la rencontrer dans son atelier à Saint-Henri, en prenant rendez-vous. On peut aussi trouver des objets de sa collection Art de table à la boutique Autour de la table, à Saint-Jean-sur-Richelieu. Elle sera également au Salon des artisans de Longueuil, à la fin du mois de novembre.

Prix des tableaux: de 220 à 600 $ (48 po sur 28 po ou 48 po sur 48 po. On peut aussi demander des oeuvres sur mesure.)

Prix des poteries: de 65 à 125 $

___________________________________________

facebook.com/virginielaliberte.ebeniste.potiere

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer