Marie Saint Pierre présente ses meubles pour Re-No

Chaise houssée Emiko en coutures renversées en technojersey... (Photo fournie par Meuble Re-No)

Agrandir

Chaise houssée Emiko en coutures renversées en technojersey (1095$, sans le tissu).

Photo fournie par Meuble Re-No

Après plus d'une année complète de recherche et de tests, la designer Marie Saint Pierre a officiellement dévoilé cette semaine sa collection capsule créée en collaboration avec Meubles Re-No.

Au menu de cette collection capsule, 20 meubles et accessoires qui portent la signature de la designer, tout en s'inspirant de quelques classiques de Meubles Re-No, entreprise montréalaise fondée en 1961 et spécialisée en conception, fabrication et rembourrage de meubles. Canapé sectionnel, lit et chaises réimaginés par Saint Pierre côtoient des pièces en métal plié, des jetés, des tapis en laine pliée et des poufs.

Car s'il s'agit d'une première collaboration avec un designer pour Meubles Re-No, Marie Saint Pierre n'en est pas à ses premiers pas en design intérieur et en architecture, sa «deuxième passion». Après avoir lancé une collection d'accessoires pour la maison en 2010, elle avait réaménagé et créé en 2012 le design intérieur d'une maison modèle Jean Houde située dans l'île des Soeurs.

Il s'agit d'une extension somme toute naturelle de son travail, constate-t-elle. «Le mobilier, au même titre que les vêtements, est là pour magnifier et embellir les gens. Le divan sectionnel, par exemple, je le vois comme une extension de mes pièces, puisqu'il est très axé sur le bien-être et les formes arrondies.»

Marie Saint Pierre... - image 2.0

Agrandir

Marie Saint Pierre

La designer dit avoir apprécié la «liberté» que lui laisse la création de meubles et d'accessoires. «Ce n'est pas le corps qui habite un vêtement, mais plutôt le corps qui vient habiter une pièce de mobilier. Ce qui est tellement difficile en mode, c'est la gradation des tailles et le rythme un peu effréné du domaine. Pour moi, le design de meubles est plus zen!», dit-elle en riant.

Des défis à surmonter

Cela dit, Marie Saint Pierre affirme avoir fait face, en cours de route, à plusieurs défis techniques qu'elle a dû surmonter avec l'équipe de Re-No, notamment en ce qui concerne l'utilisation de matières extensibles, peu usuelles en mobilier, pour recouvrir des pièces comme le canapé sectionnel et les poufs.

«La mémoire et le rebondi dans la matière "stretch" vont donner un support différent, qui est plus enveloppant et confortable, en venant s'étaler sur plusieurs points du corps», explique la créatrice, qui croit beaucoup en l'avenir de ce matériel en design.

Mais ce type de textile vient avec ses défis particuliers, concernant notamment la durabilité: comme la matière est élastique, elle bouge davantage, ce qui crée de la tension. La designer et l'équipe de Re-No ont donc dû réaliser plusieurs tests, pour les matières, les patrons et le rembourrage.

«Nous avons dû rembourrer plusieurs fois le divan sectionnel et faire des changements au patronage. Heureusement, l'équipe de Re-No est constituée d'experts-rembourreurs qui ont le niveau technique pour le faire. C'est d'ailleurs une des raisons pour lesquelles j'ai eu confiance de faire ce projet avec eux», souligne-t-elle.

La collection capsule Marie Saint Pierre est en vente chez Meubles Re-No.

Meubles: prix variant entre 900 et 9000$. Accessoires: à partir de 65$.

www.mreno.com




Les plus populaires : Maison

Tous les plus populaires de la section Maison
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer