Cinq tendances déco du printemps

  • 1- Résolument «poorgeois», l’hôtel Rough Luxe, à Londres, est l’une des adresses préférées des hipsters, amateurs d’aménagements avant-gardistes. (Photo fournie par Rough Luxe Hotel)

    Plein écran

    1- Résolument «poorgeois», l’hôtel Rough Luxe, à Londres, est l’une des adresses préférées des hipsters, amateurs d’aménagements avant-gardistes.

    Photo fournie par Rough Luxe Hotel

  • 1 / 5
  • 2- La chaise Visu et la suspension Under The Bell, de Muuto. (395$ ou 485$ selon le piétement de la chaise et 899$ pour une suspension au www.themodernshop.ca). (Photo fournie par Petra Bindel)

    Plein écran

    2- La chaise Visu et la suspension Under The Bell, de Muuto. (395$ ou 485$ selon le piétement de la chaise et 899$ pour une suspension au www.themodernshop.ca).

    Photo fournie par Petra Bindel

  • 2 / 5
  • 3- Dans les années 30, Xavier Pauchard conçoit sous la marque Tolix des meubles métalliques, dont la chaise A. Recherchée, elle figure parmi les sièges emblématiques de l’esthétique industrielle. (À partir de 295$, selon le modèle et le fini au www.olaminterieur.com). (Photo fournie par Tolix)

    Plein écran

    3- Dans les années 30, Xavier Pauchard conçoit sous la marque Tolix des meubles métalliques, dont la chaise A. Recherchée, elle figure parmi les sièges emblématiques de l’esthétique industrielle. (À partir de 295$, selon le modèle et le fini au www.olaminterieur.com).

    Photo fournie par Tolix

  • 3 / 5
  • 4- Ces chaises de la nouvelle collection Stockholm, d’IKEA, qui arrive au mois d’août, sont composées d’un placage de hêtre et de noyer. (Photo fournie par IKEA)

    Plein écran

    4- Ces chaises de la nouvelle collection Stockholm, d’IKEA, qui arrive au mois d’août, sont composées d’un placage de hêtre et de noyer.

    Photo fournie par IKEA

  • 4 / 5
  • 5- Parmi les objets, on voit le vase en céramique Ikebana, de Petite Friture. (À partir de 115€ ou environ 154$ au www.petitefriture.com). (Photo fournie par Ola Rindal)

    Plein écran

    5- Parmi les objets, on voit le vase en céramique Ikebana, de Petite Friture. (À partir de 115€ ou environ 154$ au www.petitefriture.com).

    Photo fournie par Ola Rindal

  • 5 / 5

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Après des années dominées par le style contemporain ultra léché, 2013 annonce l'arrivée du look bohème et des ambiances décontractées. Bye-bye la déco bling-bling et les finis hyper lustrés! On craque pour les intérieurs à la beauté imparfaite, les matières usées, la nouvelle vague scandinave, les meubles vintage, le bois (même tourné) et (oui, oui) le rose poudré! Inspirée par le meilleur de la création internationale réuni au dernier salon maison&objet, en banlieue de Paris, notre journaliste nous dresse un palmarès des nouveaux courants qui soufflent sur la déco du printemps.

1- Le nouveau chic «poorgeois»

On connaît les bobos qui peuplent le Plateau Mont-Royal (boboland). Mais connaissez-vous les «poorgeois» ? Formé de «poor» (pauvre en anglais) et «geois» (de bourgeois), ce néologisme utilisé dans le milieu de la mode désigne les riches qui adoptent un style clochard afin de camoufler leur fortune sous des vêtements défraîchis et troués (mais qui peuvent valoir une fortune). Selon le journal britannique The Guardian, cette tendance serait née de la culpabilité d'avoir de l'argent en période de crise. En déco, cet esprit crado - que certains qualifient de bohème trashou de luxe brut - pousse l'esprit bohème à son paroxysme et se traduit par des murs décrépis, de la peinture écaillée ou des couches successives de papier peint décollé. Au premier coup d'oeil, ils donnent à un endroit l'impression qu'il a été abandonné depuis des années. Mais attention, des meubles et des accessoires au design pointu sont, par la suite, intégrés au décor. Car malgré tout, les hipsters de la «poorgeoisie» veulent montrer qu'ils ont du goût...

2- Le design scandinave nouvelle vague

Meubles aux lignes harmonieuses, prédilection pour le bois, goût pour la simplicité... Le design scandinave, très convoité pendant les années 50 et 60, fascine encore. Parlez-en aux adeptes de mobilier rétro... Mais voilà, une nouvelle génération de designers nordiques dynamisent le style tout en puisant dans les traditions de leur pays. Plus de pep, moins d'austérité. De jeunes entreprises, dont les danoises Hay, &tradition et Muuto, porte-étendard de la tendance « New Nordic «, attirent la sphère design avec des créations à la fois élégantes, audacieuses et ludiques. Même le géant suédois IKEA se met de la partie. Sa nouvelle collection Stockholm (qui devrait arriver au mois d'août 2013) s'inspire largement de l'esthétique scandinave du siècle dernier. On raffole aussi des intérieurs aménagés par les concepteurs du nord de l'Europe. Magnifiquement cool, ils font le bonheur des blogueurs déco. Ce sont souvent des espaces très blancs (ou en noir et blanc) rehaussés de tons pastel ou vifs, de bois clair et d'objets parfaitement mis en scène.

3- La folie pour le vintage

D'année en année, on se dit que la vague rétro va se dégonfler. Erreur. La tendance pour le vintage prend toujours de l'ampleur. Fauteuils galbés, canapés capitonnés, réinterprétations de chefs-d'oeuvre du siècle dernier, engouement pour les objets cultes du mobilier industriel, comme les tabourets de couturière et les sièges métalliques... En résumé, tout ce qui a un côté passé est branché. La créatrice de mode irlandaise Orla Kiely, établie à Londres et réputée pour ses motifs et coloris inspirés des années 50 et 60, n'hésite d'ailleurs pas à jouer à fond le style moderniste pour toutes les pièces de la maison. Il suffit de jeter un oeil sur sa collection de meubles et d'accessoires rétro à gogo. Bonjour les tables en Formica et les imprimés vert olive ou orangés!

4- Le bois revient en force

Le bois revient réchauffer les intérieurs! D'aspect usé, lisse ou rustique, il habille les murs, le sol, le plafond et entre dans la composition du mobilier. On se réjouit du retour des buffets bas, tout rétro tout beaux. On aime aussi les chaises au dossier galbé et les canapés aux pieds en bois disposés en angle, façon 1950.

5- Devenez bohème (mais organisez votre fouillis)

On oublie les aménagements trop disciplinés et on dit oui aux ambiances décontractées empreintes de romantisme et de sérénité! Un décor bohème réussi misera sur des mélanges de styles, de meubles (récupérés et contemporains) et de couleurs. Et pourquoi ne pas mettre en vedette ses plus beaux bibelots, pièces d'artisanat et oeuvres d'art? Attention toutefois aux assemblages de type bric-à-brac. Malgré son apparence relax, un aménagement disparate doit avoir été minutieusement organisé. Les plus habiles disposeront leurs objets préférés - tableaux, photos, figurines, vases - sur un buffet, un mur ou une étagère et réaliseront une composition inspirée. Autrement, il vaut mieux exposer ses «trésors» dans une bibliothèque au design atypique pour un effet graphique!

> Cinq (autres) tendances déco du printemps

Partager

lapresse.ca vous suggère

  • Cinq (autres) tendances déco du printemps

    Design

    Cinq (autres) tendances déco du printemps

    Après des années dominées par le style contemporain ultra léché, 2013 annonce l'arrivée du look bohème et des ambiances décontractées. Bye-bye la... »

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer
  • Cinq tendances déco du printemps
    1- Résolument «poorgeois», l’hôtel Rough Luxe, à Londres, est l’une des adresses préférées des hipsters, amateurs d’aménagements avant-gardistes. (Photo fournie par Rough Luxe Hotel)

    Photo fournie par Rough Luxe Hotel

    1- Résolument «poorgeois», l’hôtel Rough Luxe, à Londres, est l’une des adresses préférées des hipsters, amateurs d’aménagements avant-gardistes.

  • Cinq tendances déco du printemps
    2- La chaise Visu et la suspension Under The Bell, de Muuto. (395$ ou 485$ selon le piétement de la chaise et 899$ pour une suspension au www.themodernshop.ca). (Photo fournie par Petra Bindel)

    Photo fournie par Petra Bindel

    2- La chaise Visu et la suspension Under The Bell, de Muuto. (395$ ou 485$ selon le piétement de la chaise et 899$ pour une suspension au www.themodernshop.ca).

  • Cinq tendances déco du printemps
    3- Dans les années 30, Xavier Pauchard conçoit sous la marque Tolix des meubles métalliques, dont la chaise A. Recherchée, elle figure parmi les sièges emblématiques de l’esthétique industrielle. (À partir de 295$, selon le modèle et le fini au www.olaminterieur.com). (Photo fournie par Tolix)

    Photo fournie par Tolix

    3- Dans les années 30, Xavier Pauchard conçoit sous la marque Tolix des meubles métalliques, dont la chaise A. Recherchée, elle figure parmi les sièges emblématiques de l’esthétique industrielle. (À partir de 295$, selon le modèle et le fini au www.olaminterieur.com).

  • Cinq tendances déco du printemps
    4- Ces chaises de la nouvelle collection Stockholm, d’IKEA, qui arrive au mois d’août, sont composées d’un placage de hêtre et de noyer. (Photo fournie par IKEA)

    Photo fournie par IKEA

    4- Ces chaises de la nouvelle collection Stockholm, d’IKEA, qui arrive au mois d’août, sont composées d’un placage de hêtre et de noyer.

  • Cinq tendances déco du printemps
    5- Parmi les objets, on voit le vase en céramique Ikebana, de Petite Friture. (À partir de 115€ ou environ 154$ au www.petitefriture.com). (Photo fournie par Ola Rindal)

    Photo fournie par Ola Rindal

    5- Parmi les objets, on voit le vase en céramique Ikebana, de Petite Friture. (À partir de 115€ ou environ 154$ au www.petitefriture.com).