Aux Antiquités pour la table: s'entourer de beauté

Carafes de cristal taillé, délicates pocelaines anglaises à... (PHOTO OLIVIER PONTBRIAND, LA PRESSE)

Agrandir

Carafes de cristal taillé, délicates pocelaines anglaises à fleurs et à dorures, aiguières d'argent, verres fins, la propriétaire a soigneusement choisi et placé chacune des pièces qu'elle expose.

PHOTO OLIVIER PONTBRIAND, LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Oubliez le fatras poussiéreux, les amoncellements disparates, les porcelaines ébréchées de la brocante du quartier. Aux Antiquités pour la table, commerce que Lise Labelle tient depuis 21 ans, l'oeil ne trouve que beauté où qu'il se pose.

Lise Labelle a une véritable passion pour ces... (PHOTO OLIVIER PONTBRIAND, LA PRESSE) - image 1.0

Agrandir

Lise Labelle a une véritable passion pour ces objets d'un autre temps, auxquels elle aime bien donner une nouvelle vie.

PHOTO OLIVIER PONTBRIAND, LA PRESSE

Aux Antiquités pour la table, l'oeil ne trouve... (PHOTO OLIVIER PONTBRIAND, LA PRESSE) - image 1.1

Agrandir

Aux Antiquités pour la table, l'oeil ne trouve que beauté où qu'il se pose.

PHOTO OLIVIER PONTBRIAND, LA PRESSE

Carafes de cristal taillé, délicates porcelaines anglaises à fleurs et à dorures, aiguières d'argent, verres fins, la propriétaire a soigneusement choisi et placé chacune des pièces qu'elle expose. Elle en connaît la valeur, l'histoire, l'usage, la raison. Elle explique la différence entre le verre et le cristal, entre la porcelaine fine et la demi-porcelaine, entre l'argent et le plaqué, elle vous montre la signature de l'artiste qui, vers 1920, a peint à la main chacune des 12 assiettes de ce service à déjeuner...

Lise Labelle a une véritable passion pour ces objets d'un autre temps, auxquels elle aime bien donner une nouvelle vie. «J'aime vendre des choses dont les gens vont se servir», dit-elle. Que les objets soient précieux en eux-mêmes ne devrait pas nous empêcher de les utiliser, estime celle qui range son rince-bouche dans une carafe de cristal (!).

La popularité grandissante du thé donne d'ailleurs aux amateurs envie de le servir dans de jolies tasses fantaisie, remarque Lise Labelle, qui voit de plus en plus de gens s'intéresser à ses fines porcelaines. «Autant s'entourer de beauté quand on sert quelque chose, dit-elle. Ce n'est pas plus compliqué!» Certes, cela veut dire peut-être payer un peu plus cher pour un service à thé... Mais ce que ça dit surtout, c'est: à quoi bon laisser dans l'armoire le service 12 couverts Royal Worcester que vous a légué tante Alberte?

Et l'argenterie de votre maman, ne serait-elle pas plus jolie sur la table que dans un coin du sous-sol? Avec les produits d'aujourd'hui, la corvée du frottage n'est plus une raison de s'en passer, affirme Mme Labelle. Cinq minutes, et ça brille comme dans Downton Abbey. Par ici la théière, la pince à sucre et le plateau gravé!

Enfin, puisque la saison des épousailles approche, précisons que l'on peut déposer chez Lise Labelle sa liste de mariage. C'est le moment de commencer (ou de compléter) une collection!

Antiquités pour la table

762, avenue Atwater, Montréal

514 989-8945

antiquitespourlatable.com

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer