Chaleureux bois de grange

Anne-Marie Lacombe souhaitait une cuisine très moderne et... (PHOTO DAVID BOILY, LA PRESSE)

Agrandir

Anne-Marie Lacombe souhaitait une cuisine très moderne et épurée, qui aurait aussi un esprit chalet enveloppant. La designer d'intérieur Isabelle Viau a osé couvrir le plafond de sa cuisine et l'îlot de bois de grange, sachant que cela donnerait beaucoup de chaleur à la pièce. Celui-ci provient de chez Bois Grange & Cie, à Laval.

PHOTO DAVID BOILY, LA PRESSE

Le bois de grange, qu'il soit authentique ou non, réchauffe les intérieurs. Nul besoin d'en mettre partout. Quelques accents suffisent.

Une touche d'authenticité

Anne-Marie Lacombe l'admet d'emblée: elle n'aurait jamais osé couvrir le plafond de sa cuisine de bois de grange. Elle désirait en intégrer dans l'îlot, mais ne serait pas allée aussi loin. Elle a fait confiance à la designer d'intérieur Isabelle Viau et s'en félicite aujourd'hui.

Son conjoint, leurs deux filles et elle se sentent tellement bien dans ce qui était leur chalet, à Piedmont, que celui-ci est devenu leur résidence principale.

«Notre cliente souhaitait une cuisine très moderne et épurée tout en ayant un esprit chalet enveloppant, explique Mme Viau. Nous avons choisi ce matériau pour la chaleur que cela allait procurer au décor.»

De son propre chef, Mme Lacombe a aussi fait installer du bois de grange sur un petit mur de la salle de bains. «On l'avait déjà, précise-t-elle. C'est du bois récupéré d'une grange, qui se trouvait sur la terre de mon beau-père.» Du coup, la pièce s'est réchauffée.

Sur un mur de la salle de bains,... (PHOTO DAVID BOILY, LA PRESSE) - image 2.0

Agrandir

Sur un mur de la salle de bains, Anne-Marie Lacombe a aussi fait installer du bois de grange, récupéré d'un vieux bâtiment de ferme, qui se trouvait sur la terre de son beau-père.

PHOTO DAVID BOILY, LA PRESSE

Le bois de grange a effectué un retour remarqué il y a déjà quelques années. Il n'a pas dit son dernier mot, estime Isabelle Viau. Alors que le rythme de nos vies s'accélère, «nous sommes tous à la recherche de réconfort», dit-elle. 

«De par son âge, son côté brut et son apparence unique, il rehausse de façon audacieuse n'importe quel décor», indique Isabelle Viau, designer d'intérieur.

La designer d'intérieur, fondatrice de DécoStyle Design, aime utiliser le bois de grange de façon ludique pour sortir du lot. «Nous prenons plaisir à le travailler autrement, fait-elle remarquer. Nous pouvons ainsi penser à lui offrir des finitions différentes, comme à l'époxy, pour mettre en valeur le veinage vieilli et les noeuds. Le mobilier offre des possibilités infinies de création, et le fait de le mélanger à d'autres matériaux comme le métal et l'acier est très intéressant.

«Personnellement, je crois que les poutres de pruche demeurent indétrônables, poursuit-elle. C'est un classique qui ne passera simplement pas!»

L'intégration d'éléments rustiques dans les intérieurs est encore à la mode, constate la designer d'intérieur Sylvianne Bélanger, propriétaire de l'agence Miss Design! «Mais ils ne devraient pas être utilisés à outrance, dit-elle. Il faut faire attention de bien les doser.»

L'aspect rustique du bois de grange adoucit à... (PHOTO DAVID BOILY, LA PRESSE) - image 3.0

Agrandir

L'aspect rustique du bois de grange adoucit à tout coup la froideur d'un décor contemporain.

PHOTO DAVID BOILY, LA PRESSE

«Une chaise, une table, des éléments décoratifs donnent un beau cachet. Mais en mettre mur à mur, c'est dorénavant à éviter.»

L'entreprise Construction Panache, active principalement dans les Laurentides, utilise régulièrement du véritable bois de grange afin d'obtenir un heureux mélange de rustique et de contemporain. «De nos jours, les maisons ont beaucoup de fenêtres pour que la lumière entre, et les murs sont de couleur pâle, indique Marie-Josée Forbes, responsable du marketing au sein de l'entreprise familiale. Quelques accents en bois de grange, comme une porte, ajoutent une touche de couleur et ont un côté chaleureux qui plaît. Des fausses poutres d'un brun foncé ressortent aussi dans un décor épuré. Le vieux bois est choisi pour que tout s'agence.»

Au cours des dernières années, la tendance a été d'uniformiser les couleurs dans les maisons, et les gris ont été à l'honneur, rendant les habitations presque stériles, renchérit Isabelle Mainville, présidente et fondatrice d'Habitag, une boutique de meubles et produits déco fabriqués au Québec, qui propose aussi des services d'architecture et de design.

«Les gens apprécient encore cette tendance, mais ils cherchent des moyens pour réchauffer leur intérieur», précise-t-elle.

Si le bois de grange a fait un retour il y a quelques années, son utilisation a changé récemment, constate-t-elle. «Il est encore employé comme revêtement mural pour créer un effet dans une pièce, mais on se sert plutôt des pièces de bois brutes, recyclées ou non, pour fabriquer des meubles et objets qui vont créer un point focal et rendre l'environnement plus vivant et chaleureux.»




À découvrir sur LaPresse.ca

Les plus populaires : Maison

Tous les plus populaires de la section Maison
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer