Une maison aux airs de vacances

Ces deux combinaisons de surf attendent patiemment d'être... (PHOTO OLIVIER JEAN, LA PRESSE)

Agrandir

Ces deux combinaisons de surf attendent patiemment d'être revêtues par leur propriétaires, quand l'heure d'aller à la mer sonnera.

PHOTO OLIVIER JEAN, LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Tant qu'à profiter de l'été, aussi bien le savourer même à l'intérieur de la maison. Si votre décor vous semble un peu terne pour les beaux jours, laissez-vous inspirer par un couple de Boucherville, amateur de surf, qui vit dans une maison qui évoque les vacances...

Surf à Boucherville

Prenez deux amoureux du surf. Installez ce couple dans une petite maison du Vieux-Boucherville, face au fleuve, et vous pourriez être plongé dans un décor de bord de mer meublé de planches de surf, de coquillages et de guirlandes de lumières. Visite.

La maison date de 1860 et a conservé ses lattes de bois et son plancher d'origine, mais d'entrée de jeu, c'est Louise, le bébé chien d'à peine 9 semaines, qui vole la vedette. Or, quand on lève les yeux après une séance de câlins, c'est tout un univers, jeune et bohème, qui s'ouvre devant soi. Dans un coin, près de la table, un hamac attend qu'on vienne y faire une sieste. Un tapis coloré aux allures mexicaines occupe le centre du salon. Au mur, trois planches de surf attendent de retourner sur l'eau. Dans le bureau, c'est la vieille bouée de sauvetage repêchée dans le fleuve qui vient raviver l'impression d'être dans une maison de vacances.

Cette ambiance de plage, c'est l'oeuvre de Julia de Vette. La jeune femme de 22 ans, qui a grandi dans le Vieux-Boucherville, a acquis cette maison il y a deux ans, au moment où elle ouvrait la Café Saint-Laurent, à deux jets de pierre de là.

La jeune femme, qui a quitté le nid familial pour emménager dans cette première maison, admet que déjà, lorsqu'elle s'y est installée, «c'était parfait». Elle n'a pas eu besoin, par exemple, de retoucher aux murs peints en gris. Les lattes, le plancher de bois qui craque, tout était là. Elle a été charmée.

Julia de Vette, Patrick Charbonneau et leur chiot Louise... (Photo Olivier Jean, La Presse) - image 2.0

Agrandir

Julia de Vette, Patrick Charbonneau et leur chiot Louise

Photo Olivier Jean, La Presse

«Vivre ici, c'est un peu comme être en vacances», affirme Patrick Charbonneau, l'amoureux de Julia de Vette.

Le couple s'est rencontré il y a un an, sur le fleuve. Trois mois plus tard, le jeune homme de 25 ans, qui étudie en aviation le jour et travaille dans un restaurant le soir, a emménagé chez Julia... avec ses planches de surf. Il a aussi eu un coup de coeur pour un néon en forme de bouteille de bière. À sa grande surprise, sa copine a accepté, sans même rechigner, de lui faire une place, bien en vue au mur, près du hamac et de la petite table où ils prennent leur café.

Ensemble, ils ont donc créé leur petit nid en se laissant inspirer par ce qu'ils voyaient sur Pinterest - ce babillard de photos publié en ligne - et en fouinant chez les antiquaires. Un voyage qu'ils ont fait à Sayulita, petit village côtier situé près de Puerto Vallarta, au Mexique, leur a également donné beaucoup d'idées de déco.

Julia de Vette a ensuite ajouté ses touches de couleurs çà et là. Des cadres et des photos de plage. Et, bien sûr, des plantes, un élément essentiel dans un décor estival. Résultat, c'est toute la maison qui semble vivre au gré des vagues. «On aime quasiment les aménagements surchargés», admet Patrick Charbonneau. Certes, le décor est loin d'être épuré, mais on n'a pas l'impression d'étouffer chez ce jeune couple. Chaque chose a sa place.

Dans la chambre à coucher, une table à... (Photo Olivier Jean, La Presse) - image 3.0

Agrandir

Dans la chambre à coucher, une table à repasser transformée en surf trône sur le mur.

Photo Olivier Jean, La Presse

«J'ai vraiment 1000 projets de restauration pour cette maison-là», assure la propriétaire, le regard brillant. Lorsqu'elle s'installe le soir dans son hamac, elle part à la chasse aux idées et s'inspire de photos publiées en ligne. En faisant ses recherches, elle rêve déjà au lendemain matin pour mettre ses projets à exécution.

Les prochaines étapes: s'attaquer à l'escalier qui monte à l'étage. Patrick et Julia souhaitent mettre de la tuile portugaise sur les contremarches. Dans la cuisine, on enlèvera les portes d'armoires pour permettre à la vaisselle de voler la vedette.

«Et un jour, on aura notre Westfalia», confient les deux complices. Et il y a fort à parier que leur petit véhicule sera joliment décoré.

Plusieurs accessoires verts peuvent agrémenter le décor.... (Photo Olivier Jean, La Presse) - image 4.0

Agrandir

Plusieurs accessoires verts peuvent agrémenter le décor.

Photo Olivier Jean, La Presse

Faire entrer l'été chez soi

Si l'été est souvent synonyme de grand air, on ressent aussi le besoin de faire entrer cette brise estivale à l'intérieur. Voici quelques trucs et astuces pour ensoleiller son décor.

Pensez vert

Le vert est partout. Et il ne faut pas hésiter à l'utiliser cet été, affirme Maude Grégoire, décoratrice et copropriétaire de la boutique JG Bombardier, à Saint-Jean-sur-Richelieu. Les rideaux, les coussins. Plusieurs accessoires verts peuvent agrémenter le décor. Mme Grégoire souligne toutefois que la mode est toujours aux espaces épurés. Il ne faut donc pas abuser de la couleur. On peint un seul mur en vert, par exemple.

Les plantes

Si on se plaît à travailler dans le potager pendant la saison chaude, rien n'empêche d'embellir la maison avec des plantes, des fleurs, des cactus. «Ça permet d'aller chercher une touche de fraîcheur», souligne Maude Grégoire.

Les fibres naturelles, comme les tissages accrochés ici... (Photo Olivier Jean, La Presse) - image 5.0

Agrandir

Les fibres naturelles, comme les tissages accrochés ici aux fenêtres donnent «une touche de bord de mer».

Photo Olivier Jean, La Presse

Fibres et tissages

«L'idée, c'est de rechercher des fibres naturelles, indique Andréanne Allard, designer et collaboratrice pour le blogue Muramur. Au-delà du mobilier en osier, on peut installer un abat-jour [fabriqué avec cette matière], un cache-pot ou même une carpette.» Et la salle de bains peut elle aussise mettre en mode estival. Il suffit de dénicher des serviettes colorées avec de petites franges pour «donner une petite touche de bord de mer», suggère Andréanne Allard.

Le retour du terracotta

Les couleurs terreuses rappellent également ce retour à la nature. En dehors du mur de briques, de nombreux pots pour les plantes arborent cette teinte. Une autre bonne raison d'ajouter de la végétation dans sa maison.

Un tapis coloré donne tout de suite un... (Photo Olivier Jean, La Presse) - image 6.0

Agrandir

Un tapis coloré donne tout de suite un ton estival à une pièce.

Photo Olivier Jean, La Presse

Tapis coloré

Un tapis plein de couleurs donne tout de suite un ton estival à une pièce. Et pas besoin d'un produit cher. Andréanne Allard propose de mettre la «carpette achetée pour l'extérieur... à l'intérieur». Souvent, elles sont plus colorées que les tapis tressés d'intérieur. Lorsque l'hiver se montre le bout du nez, on le ressort dehors.




publicité

publicité

Les plus populaires : Maison

Tous les plus populaires de la section Maison
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer