Qui a peur de la couleur?

«On a fait un espace télé pour cette... (Photo fournie par Atelier Moderno)

Agrandir

«On a fait un espace télé pour cette famille de cinq, où tout est noir pour bien laisser le cinéma s'exprimer», explique Jean-Guy Chabauty.

Photo fournie par Atelier Moderno

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Les magazines de décoration sont remplis de photos de décors dans lesquels on a intégré des couleurs souvent vives. Mais quand vient le temps de sortir les pinceaux dans sa propre demeure, on hésite parfois à appliquer le vert «liqueur de menthe» ou le jaune «rayon de lumière» par crainte de se tromper. Conseils et inspiration pour oser davantage.

Que ce soit par un plafond violet ou un plancher vert éclatant, le designer Jean-Guy Chabauty, de l'Atelier Moderno, intègre souvent de manière spectaculaire les couleurs.

«Je mets de la couleur à l'occasion, mais je ne me gêne pas, donc ça a beaucoup d'impact et ça donne l'impression qu'il y en a beaucoup. En fait, il y en a peu, c'est que le dosage est bien fait», dit Jean-Guy Chabauty.

Lorsqu'il travaille sur un projet, il a la plupart du temps carte blanche et choisit la couleur selon ce que l'environnement lui inspire. «Chaque espace, chaque luminosité, chaque lieu a son discours», dit-il.

«La couleur, c'est comme un tableau, il faut la regarder dans son ensemble. On ne s'en rend pas compte, mais il y a souvent de la couleur dans la subtilité. On a acheté un fauteuil qui a un peu de vert, un truc qui a un peu de jaune. C'est là que ça devient plus compliqué.»

Pour avoir une vue d'ensemble, Jean-Guy Chabauty propose de prendre des photos de son décor. «Être dans l'environnement et regarder l'environnement, c'est complètement différent. Le regarder nous permet d'être un peu plus objectifs», dit le designer.

«Le plafond de la cuisine est d'une teinte... (Photo fournie par l'Atelier Moderno) - image 2.0

Agrandir

«Le plafond de la cuisine est d'une teinte mastic un peu verdâtre. La couleur champignon vient créer un discours avec le plancher qui est très sombre, très luisant. Ça réchauffe l'atmosphère», raconte le designer Jean-Guy Chabauty, de l'Atelier Moderno

Photo fournie par l'Atelier Moderno

Apprivoiser la couleur

Sophie Bergeron, directrice couleur et design chez Benjamin Moore, propose cinq trucs pour apprivoiser la couleur.

Réfléchir

Plutôt que de reproduire un truc que vous avez aimé dans un magasin ou dans un magazine, prenez quelques semaines pour réfléchir, suggère Sophie Bergeron. «On peut monter un dossier couleur, dans lequel on recueillera plusieurs images au fil des mois. Ensuite, on analyse les photos et on essaie de trouver un fil conducteur, une raison qui a fait qu'on a aimé les décors. Souvent, on verra que le dénominateur commun, c'est la couleur.»

Faire des tests

Avant de sortir l'artillerie lourde, procurez-vous un petit contenant de la couleur que vous souhaitez appliquer et testez-la. «Il faut s'assurer qu'on va être bien avec cette couleur. Si on hésite entre deux ou trois teintes différentes de brun, on peut en appliquer sur une section de mur, pour savoir laquelle choisir», conseille la designer.

Y aller petit à petit

Il n'est pas nécessaire de repeindre une pièce au grand complet pour faire de l'effet, rappelle Sophie Bergeron. «Une niche, un foyer, une section de mur peuvent être peints pour créer un accent pour l'oeil. Le reste de la pièce pourra être peint avec des tons neutres. C'est une question de dosage. Ce qu'on veut, c'est donner un point d'éclat super intéressant dans la pièce.»

S'habituer au décor

Donnez-vous le temps de vous acclimater à votre nouveau décor, avise la directrice couleur et design de Benjamin Moore. Par exemple, si vous avez appliqué une couleur foncée et que vous n'en avez pas l'habitude, il est possible que vous ayez de la difficulté à l'apprécier dès le départ. «Parfois, la couleur n'est pas encore sèche et on a l'impression qu'on n'aime pas ça. Il faut prendre environ deux semaines afin de voir si on aime», dit Sophie Bergeron.

Laisser les mythes de côté

Les plafonds doivent toujours être blancs, on ne met jamais de couleur foncée dans une petite pièce: certaines idées reçues ont la vie dure. «Laissez les mythes de côté, suggère Sophie Bergeron. Il faut se respecter et s'écouter!»




publicité

publicité

Les plus populaires : Maison

Tous les plus populaires de la section Maison
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer