Polir son argent

L'argent, lorsqu'on l'utilise régulièrement, ternit fort peu.... (PHOTO MARCO CAMPANOZZI, LA PRESSE)

Agrandir

L'argent, lorsqu'on l'utilise régulièrement, ternit fort peu.

PHOTO MARCO CAMPANOZZI, LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Ça y est, vous avez décidé de remettre sur la table l'argenterie de grand-maman? La bonne idée! Mais pas question de frotter jusqu'à la fin des temps. Voici quelques trucs pour faire rutiler votre héritage une fois pour toutes.

D'abord, il importe, lorsqu'on manipule l'argenterie, de ne pas porter de gants de caoutchouc (qui l'eût cru?), car ils émettent des vapeurs de soufre. On préférera donc des gants sans latex, en vente dans toutes les bonnes quincailleries.

Ensuite, si l'argenterie est très oxydée, rien ne sert de frotter; il faut laisser agir la magie de l'électrolyse. Déposez une feuille de papier aluminium, face brillante vers vous, dans une bassine de plastique ou un contenant de verre (pas de métal). Remplissez d'eau bouillante et jetez-y une cuiller à soupe de sel et une cuiller à soupe de bicarbonate de soude par litre d'eau. Immergez complètement les objets à nettoyer dans ce bain, en veillant à ce qu'ils touchent le papier alu. Au bout d'une dizaine de minutes, le sulfure d'argent qui noircissait la théière aura migré sur l'aluminium (d'où l'odeur de soufre qui se dégagera du bain), et l'argenterie n'aura plus besoin que d'un polissage de finition avec un produit du commerce et un peu d'huile de coude.

Enfin, une fois qu'on leur a redonné leur lustre, on peut parfaitement mettre au lave-vaisselle les plats et les couverts en argent, pourvu qu'ils ne touchent pas à d'autres métaux et qu'on utilise un savon sans chlore.

Les produits du commerce

Les produits du marché ne sont pas tous égaux devant Mammon (dieu de l'argent). La plupart ont un effet abrasif qui peut attaquer la mince couche de placage. À utiliser, donc, le moins souvent possible (utilisez plutôt l'argenterie, comme ça, vous n'aurez pas à la polir). 

Nous avons donc testé quatre produits, d'abord sur des articles en phase terminale de ternissure. Dans ces cas extrêmes, leur efficacité va de nulle à «tu-vas-frotter-toute-la-nuit». Nous les avons de nouveau essayés après le bain électrolytique. Voici comment ils se sont classés.

Obenland

Le plus efficace des quatre, il est aussi l'un des moins toxiques... et le plus cher. Fabriqué en Allemagne avec des produits dits naturels (dont des «composants actifs» qu'on ne nomme pas).

20$ pour 300 g, à La Cuisinière Nino, 3667, boulevard Saint-Laurent, Montréal, 514 844-7630

Pierre d'argent

Fabriqué en France avec des ingrédients naturels et 100% biodégradables, il nous a paru un peu moins efficace que le précédent, mais c'est peut-être parce qu'on commençait à manquer d'huile de coude. 

9,99$ pour 200 g à la quincaillerie RONA Beaubien, 3194, rue Beaubien Est, Montréal, 514 727-0525

Twinkle

Efficacité «ordinaire», toxicité supérieure, on l'achète si on ne trouve rien d'autre.

Environ 7$ pour 124 g dans la plupart des grandes surfaces.

Weiman Tarnish Remover

Hyper toxique, efficace seulement si on y plonge l'argent (donc, à la limite, bon pour les bijoux, mais certainement pas pour la soupière de mémé!), il a aussi la faculté de retirer toute patine aux objets en argent, et il est fatal pour le placage, selon les spécialistes. À bannir.

Environ 6$ dans les grandes surfaces. 

Les trucs maison 

La pâte dentifrice blanche sans agent de blanchiment et le bicarbonate de soude délayé dans un peu d'eau peuvent aussi suffire pour le «petit entretien».

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer