San Francisco: un conducteur de taxis Uber frappe un client au marteau

«La sécurité est la première priorité d'Uber», a... (PHOTO KAI PFAFFENBACH, ARCHIVES REUTERS)

Agrandir

«La sécurité est la première priorité d'Uber», a réagi la compagnie dans un communiqué.

PHOTO KAI PFAFFENBACH, ARCHIVES REUTERS

Agence France-Presse
SAN FRANCISCO

Un conducteur de la compagnie de voitures avec chauffeur Uber a été formellement accusé à San Francisco pour avoir frappé avec un marteau la tête d'un client, qui a été grièvement blessé.

Un porte-parole du procureur de San Francisco a confirmé à l'AFP que Patrick Karajah, 26 ans, avait été accusé jeudi devant un tribunal de la ville de coups et blessures volontaires avec une arme.

«Il a plaidé non coupable et a été relâché moyennant une caution de 125 000 dollars», a ajouté le porte-parole.

L'incident est survenu mardi dans la nuit à la suite d'une altercation qui portait sur le trajet de la course du taxi, au cours de laquelle M. Karajah conduisait trois personnes.

Une fois les passagers descendus, le conducteur a frappé l'un d'entre eux à la tête. La victime a subi des «blessures très sérieuses» et a dû être hospitalisée.

«La sécurité est la première priorité d'Uber», a réagi la compagnie dans un communiqué.

«Nous prenons très au sérieux ce type d'incident et traitons cette situation avec la plus grande attention et rapidité», a-t-elle ajouté, précisant que le compte Uber de M. Karajah avait été aussitôt suspendu.




la boite:1600127:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer