Un ado abat cinq personnes au Nouveau-Mexique

Plusieurs armes ont été retrouvées sur les lieux... (Photo: AP)

Agrandir

Plusieurs armes ont été retrouvées sur les lieux du drame (photo), dont une carabine semi-automatique comme celles utilisées chez les militaires.

Photo: AP

Partager

Associated Press
Albuquerque

Un garçon âgé de 15 ans est demeuré détenu dimanche pendant que des enquêteurs tentaient de comprendre ce qui a mené à la fusillade de cinq personnes, incluant trois enfants, trouvés sans vie dans une résidence du Nouveau-Mexique.

L'adolescent a été arrêté et fait face à une série d'accusations, incluant meurtre, en lien avec ce drame survenu samedi soir dans une région rurale située au sud-ouest du centre-ville d'Albuquerque, a confirmé le lieutenant Sid Covington, porte-parole du bureau du shérif.

Les enquêteurs n'ont pas immédiatement dévoilé l'identité des victimes, mais la nouvelle s'est répandue rapidement dans la confrérie des services de l'application des lois, et des responsables ont commencé à rendre hommage à Greg Griego, un leader spirituel reconnu pour son travail auprès des pompiers et ses 13 années passées à titre d'aumônier bénévole à la prison du comté.

Dans une déclaration officielle, le chef du service de protection des incendies, James Breen, a affirmé que M. Griego était un professionnel dévoué qui a servi avec passion ses concitoyens et les pompiers de la communauté.

Selon Ramon Rustin, responsable de la prison du comté, M. Griego a joué un rôle instrumental dans la création du programme d'aumônerie du Centre de détention métropolitain, et travaillait dans le but de permettre aux détenus de réintégrer la communauté. M. Griego était aussi un ancien membre du personnel pastoral à Calvary, une église chrétienne située à Albuquerque. Dans le cadre de ses tâches, il a supervisé un programme destiné aux détenus.

Selon le lieutenant Covington, les détectives s'affairaient à formellement identifier les victimes ainsi que le lien entre elles et l'adolescent.

«À l'heure actuelle, nous devons compléter la méticuleuse tâche d'analyser la scène et de recueillir les preuves physiques, et il s'agit d'une vaste scène où se trouvent beaucoup d'éléments de preuve physique», a ajouté le lieutenant Covington.

Les autorités ont confirmé que chacune des cinq victimes a été atteinte de plus d'un projectile, et plusieurs armes ont été retrouvées sur les lieux du drame, dont une carabine semi-automatique comme celles utilisées chez les militaires.

Les autorités ont par ailleurs refusé de donner des détails sur la conversation que les enquêteurs ont eue avec le suspect. L'adolescent fait face à deux accusations de meurtre et trois accusations d'agression à l'endroit d'enfants menant à la mort.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer