Obama demande plus de 6 milliards $ au Congrès

Barack Obama a tenu une conférence de presse... (KEVIN LAMARQUE)

Agrandir

Barack Obama a tenu une conférence de presse mercredi après-midi à la Maison-Blanche.

KEVIN LAMARQUE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dossiers >

Virus Ebola

International

Virus Ebola

L'épidémie de fièvre hémorragique Ebola s'est déclarée au début de l'année 2014 en Guinée avant de gagner le Liberia puis la Sierra Leone. Le virus mortel touche de plus en plus de personnes. »

Agence France-Presse
Washington

Barack Obama a demandé au Congrès plus de 6 milliards de dollars de fonds d'urgence pour combattre l'épidémie d'Ebola en Afrique de l'Ouest et pour gérer le risque aux États-Unis, a indiqué mercredi un responsable de la Maison-Blanche.

L'épidémie d'Ebola a fait près de 5000 morts sur près de 14 000 cas recensés, principalement au Liberia, en Guinée et en Sierra Leone, depuis le début de l'année, selon l'Organisation mondiale de la santé (OMS). Les Nations unies estiment qu'elle constitue une menace pour la paix et la sécurité dans le monde, et ont multiplié les appels à l'aide.

La réponse des États-Unis a vocation à «renforcer nos systèmes nationaux de santé publique, à contenir et réduire l'épidémie en Afrique de l'Ouest, à accélérer les efforts pour concevoir et tester des vaccins et des traitements, et à réduire davantage les risques pour les Américains» grâce à la prévention, la détection et la réaction face à des épidémies dans des pays vulnérables, a indiqué un responsable du Bureau de gestion et du budget.

«Ces activités sont cruciales pour combattre la propagation d'Ebola et pour réduire la probabilité de futures épidémies de maladies infectieuses qui pourraient suivre un parcours tout aussi dévastateur, coûteux et déstabilisant», a poursuivi cette source.

Des responsables américains ont critiqué l'engagement international en faveur des pays touchés par Ebola, estimant que les gouvernements devaient envoyer davantage de médecins et d'équipements.

Les États-Unis ont déployé près de 2000 personnes, du personnel militaire et civil, en Afrique de l'Ouest pour construire des hôpitaux et fournir une assistance logistique, principalement au Liberia qui est le plus touché. Ils pourraient envoyer 4000 soldats au total.

«Pour permettre de répondre à la fois aux besoins immédiats et à ceux de long terme, nous demandons plus de 4,5 milliards de dollars pour l'action immédiate et 1,5 milliard de dollars pour un fonds de prévoyance destiné à assurer qu'il y a des ressources disponibles pour faire face à la nature évolutive de l'épidémie», a expliqué le responsable.

Un porte-parole du président de la Chambre des représentants, le républicain John Boehner, a indiqué que «le Comité des crédits va étudier cette demande. Nous allons continuer à travailler avec nos membres et avec l'administration pour nous assurer que nous faisons tout ce que nous pouvons pour protéger le public de cette dangereuse maladie».

La contamination par Ebola se produit par contact direct avec les fluides corporels, sang, liquides biologiques ou sécrétions. La période d'incubation va de deux à 21 jours. Le patient devient contagieux à partir du moment où des symptômes se manifestent.

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer