Diffusion d'une vidéo du raid américano-kurde contre l'EI

Le gouvernement de la région autonome du Kurdistan irakien a diffusé dimanche... (Photo AFP)

Agrandir

Photo AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dossiers >

Le groupe État islamique

International

Le groupe État islamique

Après avoir fait d'importants gains en Syrie face aux troupes d'Assad, les djihadistes de l'EI ont pris l'Irak d'assaut s'emparant d'importants pans du pays, dont la deuxième ville, Mossoul. Une offensive visant à créer un État islamique en pays sunnite, à cheval sur l'Irak et la Syrie. »

Agence France-Presse
BAGDAD

Le gouvernement de la région autonome du Kurdistan irakien a diffusé dimanche une vidéo censée montrer des images de l'opération militaire américano-kurde ayant permis la libération d'environ 70 captifs du groupe État islamique (EI).

Un soldat d'élite américain avait trouvé la mort lors de ce raid mené jeudi par des combattants kurdes et des forces spéciales américaines dans une prison de l'EI près de Hawija, dans le nord de l'Irak.

Malgré le premier décès d'un soldat américain au combat en Irak depuis le retrait fin 2011 des troupes américaines, le secrétaire à la Défense Ashton Carter a laissé entendre que des militaires américains pourraient participer à d'autres opérations terrestres contre l'EI en Irak.

Cette participation directe à des combats tranche avec le mode d'action habituel des troupes américaines actuellement stationnées en Irak pour la lutte antidjihadiste (3500 hommes environ), normalement cantonnées à un rôle de conseil et d'assistance aux forces locales.

Selon le Pentagone, les commandos américains ne devaient initialement pas intervenir directement dans l'assaut mais sont finalement entrés dans le combat pour prêter main forte aux Kurdes, pris sous le feu des djihadistes.

Les images, apparemment captées avec une caméra fixée sur un casque, montrent ce qui semble être des commandos Delta, unité d'élite américaine spécialisée notamment dans les opérations de libération d'otages et d'antiterrorisme, et des forces kurdes en action.

Toute la vidéo est filmée à l'intérieur d'un bâtiment, avec des coups de feu permanents en fond sonore. Elle montre une opération rapide et millimétrée au cours de laquelle les prisonniers sont alignés, fouillés et libérés. Mais elle donne peu d'indications sur leur identité.

Selon les forces kurdes, 48 Kurdes et 27 Américains ont participé à ce raid qui a permis la libération de «69 otages» et coûté la vie à plus de 20 djihadistes de l'EI.

D'après l'administration américaine, ces prisonniers devaient être exécutés le même jour et leurs tombes avaient déjà été creusées.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer