L'EI enlève 90 chrétiens dans le nord-est de la Syrie

«Lundi, l'EI a attaqué Tal Chamiram et Tal... (PHOTO ARCHIVES REUTERS/STRINGER)

Agrandir

«Lundi, l'EI a attaqué Tal Chamiram et Tal Hermoz, deux villages assyriens de la province de Hassaké (nord-est de la Syrie) et ont enlevé 90 habitants», a indiqué à l'AFP le directeur de cette ONG Rami Abdel Rahmane.

PHOTO ARCHIVES REUTERS/STRINGER

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dossiers >

Le groupe État islamique

International

Le groupe État islamique

Après avoir fait d'importants gains en Syrie face aux troupes d'Assad, les djihadistes de l'EI ont pris l'Irak d'assaut s'emparant d'importants pans du pays, dont la deuxième ville, Mossoul. Une offensive visant à créer un État islamique en pays sunnite, à cheval sur l'Irak et la Syrie. »

Agence France-Presse
BEYROUTH, Liban

Des djihadistes du groupe armé État islamique (EI) ont attaqué deux villages chrétiens sous contrôle des forces kurdes dans la région de Hassaké et enlevé 90 habitants, a affirmé mardi l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH).

Ce serait la première fois que l'EI kidnappe un aussi important groupe de chrétiens en Syrie. En Irak voisin, l'organisation extrémiste sunnite a kidnappé des milliers de soldats et membres de minorités, notamment des Yazidis.

«Lundi, l'EI a attaqué Tal Chamiram et Tal Hermoz, deux villages assyriens de la province de Hassaké et a enlevé 90 habitants», a déclaré à l'AFP le directeur de cette ONG Rami Abdel Rahmane.

L'ONG n'a pas été en mesure d'indiquer où ont été conduits les otages, ni si des enfants ou des femmes figurent parmi eux.

Quelque 30 000 Assyriens vivaient en Syrie avant le début du conflit qui ravage la Syrie depuis mars 2011, la majorité dans la province d'Hassaké. Cette communauté représente un petit pourcentage des chrétiens du pays, estimés à 1,2 million avant la guerre.

La province de Hassaké est actuellement contrôlée en partie par les forces kurdes et les djihadistes de l'EI avec une présence de l'armée loyaliste dans la ville éponyme.

Cependant, les Unités de protection du peuple kurde (YPG), la principale milice kurde syrienne, mènent une offensive dans la région et ont progressé depuis la semaine dernière. Elles se sont emparées de 24 villages et hameaux avec pour objectif de prendre la localité de Tal Hamis,  aux mains des djihadistes et visée par des raids de la coalition conduite par les États-Unis. Ces frappes ont tué lundi 14 membres de l'EI.



Église détruite

Dans ce contexte, de violents combats ont éclaté lundi entre l'EI et les YPG pour le contrôle de Tal Chamiram et Tal Hermoz, de même que la ville proche de Tal Tamr, qui est restée sous contrôle kurde.

Après les affrontements, les djihadistes ont mis le feu à une partie d'une église près de Tal Tamr puis se sont installés dans les restes du bâtiment, a indiqué la Commission générale de la révolution syrienne, un réseau de militants.

La coalition anti-EI a ensuite bombardé le bâtiment, le détruisant et tuant les djihadistes se trouvant à l'intérieur, selon la même source.

Les YPG ont également lancé une offensive dans la province de Raqa, fief de l'EI plus à l'ouest, et se sont emparés récemment de 19 villages après avoir réussi à repousser les djihadistes de la ville frontalière de Kobané et des environs.

Les Assyriens sont les chrétiens nestoriens, un courant du christianisme condamné par le Concile d'Éphèse en 431 en raison de divergences sur la nature du Christ. Ils sont très présents en Irak.

L'EI a détruit plusieurs lieux de culte chrétiens dans les territoires sous son contrôle et exige une taxe des chrétiens dans son califat autoproclamé. Il qualifie les chrétiens de «croisés».

Accusé par l'ONU de mener des crimes contre l'humanité, ce groupe multiplie les exactions : enlèvements, crucifixions, décapitations, etc.

La semaine passée, la branche libyenne de l'EI a diffusé une vidéo dans laquelle le groupe égorge 21 chrétiens, la plupart égyptiens.

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer