La Corée du Nord contourne les sanctions imposées par l'ONU

Le leader nord-coréen, Kim Jong Un... (PHOTO REUTERS/AGENCE KCNA)

Agrandir

Le leader nord-coréen, Kim Jong Un

PHOTO REUTERS/AGENCE KCNA

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse

La Corée du Nord contourne les sanctions les plus dures imposées par l'ONU en utilisant des intermédiaires ou des sociétés-écrans pour continuer à commercer notamment avec la Malaisie et la Chine, selon un rapport de l'ONU dont l'AFP a obtenu une copie vendredi.

Ce rapport de 100 pages confirme que les deux essais nucléaires et les 26 tirs de missiles réalisés par la Corée du Nord l'an dernier ont permis à Pyongyang de «poser des jalons en matière de technologie pour sa capacité (à maîtriser) des armes de destruction massive et tout indique cela va continuer».

Le Conseil de sécurité de l'ONU a adopté deux résolutions imposant des sanctions contre la Corée du Nord qui interdisent l'exportation de minerais et restreignent les opérations bancaires, mais leur mise en oeuvre par les États membres de l'ONU «reste insuffisante et hautement inconsistante».

La Corée du Nord «contourne les sanctions sur le commerce de produits interdits, avec des techniques d'évasion dont la portée, l'étendue et la sophistication ne cessent d'augmenter», précise ce rapport transmis au Conseil de sécurité la semaine dernière.

Ces nouvelles sanctions sont destinées à priver le régime communiste de Kim Jong-Un des revenus dont il a besoin pour financer ses programmes d'armement, qui menacent selon l'ONU la sécurité mondiale.

Les experts de l'ONU ont noté que «les techniques de contournement» des sanctions par Pyongyang «et leur mise en oeuvre inadéquate par les États membres se combinent pour annuler de manière significative l'impact des résolutions» sur les sanctions.

Seuls 76 pays sur 192 ont transmis à l'ONU les mesures qu'ils avaient prises pour appliquer ces sanctions, qui sont obligatoires.

La Chine a toutefois annoncé en février qu'elle avait cessé ses importations de charbon de Corée du Nord sur l'année 2017, durcissant ainsi sa position auprès de son allié.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer