Syrie: É.-U. et Russie annoncent un plan pour une trêve

Le chef de la diplomatie américaine John Kerry... (PHOTO FABRICE COFFRINI, AFP)

Agrandir

Le chef de la diplomatie américaine John Kerry serre la main à son homologue russe Sergeï Lavrov avec la ronde de négociations.

PHOTO FABRICE COFFRINI, AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dossiers >

Crise dans le monde arabe

International

Crise dans le monde arabe

Consultez notre dossier complet sur les tumultes, conflits et guerres qui ont suivi le «Printemps arabe». »

Agence France-Presse
GENÈVE

Les chefs de la diplomatie américaine John Kerry et russe Sergueï Lavrov ont convenu d'un plan pour une trêve en Syrie devant débuter dès la fin du week-end, a annoncé M. Kerry samedi après une journée marathon de négociations à Genève.

Le début de la trêve coïncidera avec l'Aïd el-Adha, la principale fête musulmane, dans la nuit de dimanche à lundi, a précisé M. Kerry, qui s'exprimait aux côtés de son homologue russe Sergueï Lavrov.

Si cette trêve dure «une semaine», les forces américaines accepteront de collaborer en Syrie avec l'armée russe, a-t-il souligné. Cette coopération était réclamée de longue date par Moscou, alors que les États-Unis et la Russie soutiennent des camps opposés dans ce conflit qui a fait plus de 290 000 morts depuis 2011.

«Les États-Unis et la Russie annoncent un plan qui, nous l'espérons, permettra de réduire la violence» et d'ouvrir la voie «à une paix négociée et à une transition politique en Syrie», a déclaré M. Kerry.

«Les États-Unis acceptent de faire un pas supplémentaire, car nous pensons que la Russie et mon collègue (Sergueï Lavrov, NDLR) ont la capacité de faire pression sur le régime (du président syrien) Assad pour mettre fin à ce conflit et venir à la table des négociations», a précisé le chef de la diplomatie américaine.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer