La défense de Tsarnaev veut repousser le procès à 2015

Dzhokhar Tsarnaev, 21 ans, naturalisé américain en 2012,... (ILLUSTRATION MARGARET SMALL, AP)

Agrandir

Dzhokhar Tsarnaev, 21 ans, naturalisé américain en 2012, est accusé d'avoir commis l'attentat avec son frère Tamerlan Tsarnaev, 26 ans à l'époque, tué trois jours plus tard lors d'une course poursuite avec la police.

ILLUSTRATION MARGARET SMALL, AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dossiers >

Attentats de Boston

International

Attentats de Boston

Le fil d'arrivée du 117e marathon de Boston s'est rapidement transformé, lundi après-midi, en une véritable scène d'horreur. Vers 14h50, deux bombes ont explosé à deux endroits différents rue Boylston. Trois personnes sont mortes, dont un garçon de 8 ans. Selon un bilan provisoire, au moins 170 personnes, coureurs et spectateurs, ont été blessées, dont certaines gravement. »

Agence France-Presse
BOSTON

Les avocats de l'accusé de l'attentat de Boston, Dzhokhar Tsarnaev, veulent que son procès soit repoussé au moins jusqu'en septembre 2015.

Dans un document adressé au tribunal durant le long week-end de Labor day  (la fête du Travail) et obtenu mardi, ses défenseurs expliquent que si le procès est maintenu à la date prévue du 3 novembre prochain, ils n'auraient que la moitié du temps de préparation généralement accordé avant le procès d'accusés passibles de la peine de mort.

Ils demandent donc que le procès soit repoussé «au 1er ou après le 1er septembre 2015».

La période de 16 mois entre le moment où Dzokhar Tsarnaev a été inculpé et la date prévue du procès est «la moitié du temps de préparation que les tribunaux fédéraux ont octroyé aux accusés passibles de la peine de mort durant ces dix dernières années. Le procès aurait lieu plus vite que 103 des 119 cas de peine capitale lancés depuis 2004», fait valoir son avocate Judy Clarke, dans ce document de 15 pages.

Elle affirme que l'énormité de l'enquête et la masse des éléments recueillis «ont dépassé la capacité des avocats à évaluer et à répondre au gouvernement dans le temps imparti».

L'attentat du marathon de Boston avait fait trois morts et 264 blessés le 15 avril 2013, quand deux bombes artisanales avaient explosé près de la ligne d'arrivée.

Dzhokhar Tsarnaev, 21 ans, naturalisé américain en 2012, est accusé d'avoir commis l'attentat avec son frère Tamerlan Tsarnaev, 26 ans à l'époque, tué trois jours plus tard lors d'une course poursuite avec la police.

La défense «ne peut pas être prête (...)» et il «serait constitutionnellement intolérable d'adhérer à un calendrier qui ne permet qu'au gouvernement d'être pleinement entendu», ajoute son avocate.

Dans un document séparé envoyé le même jour, les avocats réitèrent également leur demande pour que le procès ait lieu dans une autre ville, insistant sur «l'effet préjudiciable de la publicité massive» à Boston après les attentats.

Les avocats avaient demandé en juin que le procès soit déplacé à Washington. Les procureurs ont récemment répondu qu'ils s'y opposaient.

Il revient désormais au juge fédéral responsable du dossier de trancher.

Dzhokhar Tsarnaev est inculpé notamment d'utilisation d'arme de destruction massive ayant entraîné la mort, d'attentat dans un espace public et d'utilisation d'une arme à feu.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer