Sarkozy s'impose dans une photo historique

L'ancien président français Nicolas Sarkozy (deuxième en partant... (PHOTO PHILIPPE WOJAZER, REUTERS)

Agrandir

L'ancien président français Nicolas Sarkozy (deuxième en partant de la gauche) avait été placé au troisième rang de la manifestation, mais a réussi à se faufiler jusqu'au premier.

PHOTO PHILIPPE WOJAZER, REUTERS

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dossiers >

Attentats à Paris

International

Attentats à Paris

Le siège parisien du journal satirique français «Charlie Hebdo» a été la cible d'un attentat terroriste sanglant ayant coûté la vie à au moins 12 personnes dont son directeur de rédaction et dessinateur emblématique Charb et ses trois autres caricaturistes vedettes: Cabu, Wolinski et Tignous. Le pire attentat en sol français depuis 50 ans. Cet attentat a été suivi par deux attaques qui seraient vraisemblablement liées au carnage chez «Charlie Hebdo». »

Mais que diable fait-il là? C'est ce que se sont dit des milliers de Français, hier, en regardant les photos de la marche historique qui a eu lieu dimanche dernier à Paris.

C'est que, aux côtés de chefs d'État comme le président français, François Hollande, la chancelière allemande, Angela Merkel, et le premier ministre israélien, Benyamin Nétanyahou, on aperçoit aussi Nicolas Sarkozy, l'air grave, prenant la pose.

Le hic: Nicolas Sarkozy n'est pas chef d'État, mais président du parti de l'UMP. Ordre protocolaire oblige, celui qui a dirigé la France de 2004 à 2007 avait été placé au troisième rang de la manifestation, derrière une brochette de chefs d'État et de gouvernement et une rangée d'agents de sécurité.

Une vidéo publiée par le Huffington Post montre Nicolas Sarkozy qui se faufile au premier rang mais se fait montrer sa place par un agent de sécurité. Il finit cependant par réapparaître en tête de la marche, sa femme, Carla Bruni, à son bras, s'assurant une place de choix dans des photos qui ont fait le tour du monde et risquent de marquer l'histoire.

Les réseaux sociaux s'enflamment

M. Sarkozy a-t-il joué du coude afin de voler la vedette? La question a enflammé les médias français, hier. Paris Match a publié dimanche un article intitulé «Comment Sarkozy s'est invité sur la photo». «En une poignée de secondes, sous l'oeil des caméras du monde entier, il progresse dans les rangs. Pas question pour lui de se laisser encore éclipser par François Hollande», relate le magazine dans la première version de l'article, rapidement remplacée par une autre qui affirme que M. Sarkozy a simplement été «propulsé par la cohue».

Acte de vanité ou simple mouvement de foule? Les internautes, en tout cas, n'ont pas attendu le verdict pour s'amuser. Accompagnés du mot-clic «JeSuisNico», les montages qui placent Sarkozy dans une pléiade de photos célèbres ont déferlé sur les réseaux sociaux: Sarkozy à côté de Martin Luther King. Sarkozy qui marche avec les Beatles sur la pochette d'Abbey Road. Sarkozy au débarquement de Normandie, sur le Titanic ou pendant la Cène avec Jésus...

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer