Les suspects étaient sur la liste noire américaine de terroristes

Une photocopie de la carte d'identité d'un des... (PHOTO AFP)

Agrandir

Une photocopie de la carte d'identité d'un des présumés auteurs de l'attentat au Charlie Hebdo, Saïd Kouachi, retrouvée dans une voiture utilisée par les deux frères.

PHOTO AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dossiers >

Attentats à Paris

International

Attentats à Paris

Le siège parisien du journal satirique français «Charlie Hebdo» a été la cible d'un attentat terroriste sanglant ayant coûté la vie à au moins 12 personnes dont son directeur de rédaction et dessinateur emblématique Charb et ses trois autres caricaturistes vedettes: Cabu, Wolinski et Tignous. Le pire attentat en sol français depuis 50 ans. Cet attentat a été suivi par deux attaques qui seraient vraisemblablement liées au carnage chez «Charlie Hebdo». »

Sur le même thème

Agence France-Presse
WASHINGTON

Les deux auteurs présumés de l'attentat contre Charlie Hebdo étaient «depuis des années» sur la liste noire américaine du terrorisme, a indiqué à l'AFP un responsable américain des forces de l'ordre.

Les frères Chérif et Saïd Kouachi, 32 et 34 ans, suspectés d'être responsables de la mort de douze personnes dans les locaux du magazine satirique français, figuraient sur «notre liste de surveillance depuis des années», a dit ce responsable sous couvert de l'anonymat.

Les deux hommes, toujours en fuite et traqués par les forces de l'ordre françaises dans le nord de la France, figurent dans les bases de données américaines des personnes suspectées de terrorisme, y compris sur la fameuse «No Fly List» qui interdit à ceux qui y figurent de prendre des vols au départ ou à destination des Etats-Unis.

L'aîné Saïd a passé «quelques mois» à s'entraîner aux armes de combat auprès d'un membre d'Al-Qaïda au Yémen en 2011, avant de rentrer en France, a en outre précisé au New York Times un autre haut responsable américain.

Malgré la nuit, et avec l'aide de cinq hélicoptères, la chasse à l'homme se poursuivait jeudi soir dans le nord de la France, où ont été localisés les deux auteurs présumés de l'attentat commis en plein Paris mercredi en fin de matinée.

L'attentat a été salué jeudi par le groupe État islamique, dont la radio a qualifié de «héros» les auteurs du massacre.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer