Une voiture fonce dans la foule à Melbourne: quatre morts

«Il ne s'arrêtait pas, les piétons essayaient de... (PHOTO AP)

Agrandir

«Il ne s'arrêtait pas, les piétons essayaient de fuir, mais il continuait d'avancer percutant les gens sur son passage», a déclaré un témoin.

PHOTO AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Peter PARKS
La Presse

(MELBOURNE) Un conducteur fou a semé le chaos vendredi à Melbourne en précipitant sa voiture sur la foule, tuant quatre personnes et en blessant au moins une quinzaine d'autres avant d'être arrêté, a annoncé la police qui a écarté la piste terroriste.

Des témoins ont décrit « des corps volant dans les airs » tandis que les piétons couraient pour échapper à la voiture lancée à toute vitesse dans le centre de la plus grande ville d'Australie.

L'île-continent redoute les attaques du groupe djihadiste État islamique (EI) sur son sol. Les autorités avaient affirmé avoir déjoué des projets d'attentats à Melbourne le jour de Noël.

Mais la police de l'État de Victoria, dont Melbourne est la capitale, a souligné que le sanglant fait divers de vendredi n'avait rien de terroriste.

« Cet individu n'est lié à aucune activité terroriste », a déclaré le chef de la police de l'État, Graham Ashton. « Nous ne considérons pas cette affaire comme terroriste. »

« Nous savons que l'individu a derrière lui tout un passif de violences familiales. »

Âgé de 26 ans, le conducteur a été blessé par balle au bras par la police, qui a également précisé qu'il avait des antécédents de problèmes psychiatriques et était lié à des affaires de stupéfiants.

« Il n'y a à ce stade aucune menace supplémentaire pour la population », a affirmé de son côté Stuart Bateson, un autre responsable de la police locale.

« Carnage »

Avant de jeter son véhicule sur la foule peu avant 14 h (22 h vendredi, HE), le conducteur a été vu bloquant la circulation à un important carrefour du centre-ville, devant la grande gare de Flinders street.

« Cet homme a tourné en rond avec sa voiture au carrefour de Flinders Street et Swanston Street, puis tourné à gauche sur Bourke Street et volontairement foncé sur la foule, poursuivant sa course sur le trottoir », a dit le policier.

Une vidéo amateur postée sur YouTube montre l'homme tournant en rond avec sa voiture tout en haranguant la foule, le torse à moitié sorti de la vitre de sa portière.

Trois personnes ont ensuite péri après avoir été percutées sur Bourke Street, selon M. Ashton. Parmi elles, un homme et une femme d'une trentaine d'années et un enfant dont l'âge n'a pas été divulgué.

Parmi les quinze blessés emmenés à l'hôpital figurent quatre enfants âgés de trois mois à 12 ans.

M. Ashton a indiqué que le conducteur était soupçonné d'avoir poignardé son frère dans la banlieue de Windsor en début de journée.

Des chaînes de télévision ont diffusé des images montrant la voiture rouge arrêtée, sa carrosserie enfoncée, ses portes ouvertes et son pare-brise explosé.

Une vidéo amateur montre l'arrestation du conducteur. Allongé face contre terre et les mains attachées dans le dos, l'homme est tiré par les jambes par les forces de police qui l'éloignent du véhicule.

« Il ne s'arrêtait pas, les piétons essayaient de fuir mais il continuait d'avancer, percutant les gens sur son passage », a déclaré un témoin non identifié cité par le Herald Sun de Melbourne.

Kylie Clark, un autre témoin, a dit avoir vu des « corps voler dans les airs ».

Des policiers lourdement armés ont été déployés dans le centre de la ville qui accueille les Internationaux d'Australie, à un kilomètre de Bourke Street.

« C'était un carnage sur le trottoir », a déclaré sous couvert de l'anonymat une femme interrogée par l'AFP. Une photo diffusée sur les réseaux sociaux montrait une poussette renversée.

L'Australie a encore relevé son niveau d'alerte après l'attentat commis en décembre à Berlin, où 12 personnes avaient été tuées par un camion qui avait foncé dans la foule d'un marché de Noël.

La police australienne avait annoncé l'arrestation de plusieurs personnes qui projetaient des attentats le jour de Noël à Melbourne.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer